Associations, Circulation, Démocratie locale, PLU, Urbanisme

Lettre d’un riverain de la rue Fernand Herbaut au Maire et à son adjoint à l’urbanisme

16 février, 2011 à 5:25 | Posté par

Le président de l’association de défense du cadre de vie des rive­rains de la rue Fer­nand Her­baut et de l’impasse des mar­ron­niers, Christian Picq, nous informe qu’une lettre a été envoyée au Maire Gérard Ségura et son adjoint à l’urbanisme Guy Challier, concernant une mésentente sur le terme de « concertation ». Cette lettre a été rédigée et signée au nom du président, et non de l’association. Vous pouvez prendre connaissance de cette lettre (que M. Picq nous a autorisé à diffuser) en cliquant ici ou sur l’image ci-contre.

Manque de concertation des riverains ou soucis de communication ?

Lors du dernier conseil municipal, Jacques Chaussat, conseiller général du Canton Sud et conseiller municipal d’opposition, a évoqué, dans le cadre d’une délibération, les inquiétudes des riverains sur la future construction, prévue à l’angle des rues Fernand Herbaut/Impasse des Maronniers. Inquiétudes d’autant plus importantes que des riverains s’indigneraient qu’aucune réponse à leurs interrogations ne leur serait parvenue. Guy Challier, en charge du dossier, a alors répondu que M. Picq n’avait pas répondu à une invitation concernant une réunion sur le quartier.

Ayant pris connaissance de la réponse de M. Challier, M. Picq rétorque que la réunion en question ne concernait que les travaux :

« A ce que j’ai bien entendu et compris, vous avez signifié lors de ce conseil, que vous auriez répondu à ces demandes de rendez vous, formulées pour le premier, le 24 novembre 2010, par une convocation des riverains, des rues F. Herbaut et C.Dordain, mi janvier 2011, concernant exclusivement la rénovation de ces rues suite aux crédits adoptés en conseil municipal : revêtement, éclairage public…, en présence de M.Morel, adjoint de la voirie et M.Vella, responsable de la voie publique, tout en insistant sur le fait que M.Picq était absent(et non le président de l’association ?)« 

S’agit-il là d’une erreur de communication ? D’une incompréhension ? En tout cas, le conflit entre l’association et l’exécutif municipal reste ouvert, et aucun dialogue ne semble avoir été sérieusement entamé, selon les propos que nous avons obtenu.

Guy Challier mis en cause ?

Fraichement arrivé dans l’exécutif municipal suite à la démission de Madame Aït Kédache, et propulsé adjoint en charge du dossier de l’urbanisme suite au « départ » du groupe Verts/Europe Ecologie de la majorité municipale (Alain Amédro, vice-président du Conseil Général Ile de France et élu du groupe Vert/Europe Écologie avait en charge ce dossier), M. Challier est directement mis en cause concernant l’enlisement des relations entre l’association et le reste de l’exécutif municipal. Nous pouvons ainsi lire :

« M. Challier, adjoint à l’urbanisme n’était pas présent à cette réunion donc l’urbanisme n’était pas à l’ordre du jour. De plus, malgré plusieurs courriers adressés à M.Le Maire, toujours pour cette construction, nous (moi même à travers l’association si vous préférez) n’avons eu, depuis sa prise de fonction aucune réponse de M.Challier, aucun contact avec M.Challier afin au moins de se rencontrer, alors que nous avions malgré tout pu entamer un dialogue régulier avec M.Amedro, certainement davantage à l’écoute envers ses interlocuteurs.« 

Nous contacterons M. Challier pour avoir des éclaircissement sur ces accusations afin qu’il puisse, s’il le souhaite, communiquer sur le sujet.

Un permis de construire signé ?

M. Picq nous a récemment informé que le permis de construire de l’immeuble à l’angle des rues Fernand Herbaut/Impasse des Maronniers aurait été signé par le Maire, il y a peu.

Le bras de fer entre l’association et l’exécutif municipal semble s’achever vers un projet qui n’aura, au final, subit aucun compromis (R+5, longueur de plus de 100 mètre, un seul bloc avec angle à 90°…)

A moins qu’un recours ne soit intenté pendant la phase légale de contestation du permis de construire, une fois affiché (durée de deux mois d’affichage sur le terrain)

La rue Fernand Herbaut se situe, au niveau du Plan Local d’Urbanisme, dans la zone Ua, dite de densification, où les hauteurs peuvent (selon le PLU actuel) atteindre 23 mètres.

Pour information, la révision du PLU, annoncé par le Maire l’année dernière et souhaitée par cette association, n’a pas encore débuté.

Articles similaires:

Une Réponse à “Lettre d’un riverain de la rue Fernand Herbaut au Maire et à son adjoint à l’urbanisme”

Ça m’étonnerait qu’il reçoive une réponse venant des plus hautes autorités de la ville, ce n’est pas dans leur habitude. D’ailleurs Monsieur SEGURA – Un maire à votre écoute – devrait changer son slogan. je propose – Un maire qui vous méprise –

Navigue avec Firefox 3.6.13 Firefox 3.6.13 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.13) Gecko/20101203 Firefox/3.6.13