Politique, Sécurité

Les élus communistes lancent le débat sur la police municipale

25 mars, 2010 à 17:26 | Posté par

La tribune libre de février 2010 du groupe des élus communistes a déclenché des protestations d’une rare intensité. Cette tribune posait clairement la question de la vidéosurveillance et de la police municipale. L’adjoint PCF Miguel Hernandez y expose clairement ses demandes: « Nous voulons une police municipale plus proche des Aulnaysiens, constituée de patrouilles à pied, employée à des horaires plus adaptés à la vie des citoyens et nous souhaitons qu’elle soit aussi désarmée. »

Ce n’est pas cette partie qui a déclenché la colère des syndicats qui estiment que l’élu « s’est permis d’assimiler les polices municipales a des milices » (tract de FO). Vous pouvez lire les tracts ci-dessous dont certains auraient été distribués sur les marchés par les policiers municipaux eux-mêmes:

Il est tout de même difficile d’arriver à la conclusion des syndicats sur l’utilisation du mot milice. Si M. Hernandez a bien parlé de milice, c’est dans le cadre d’une critique de la nouvelle loi LOPSI II et l’attribut ne semble pas désigner directement la police municipale. M. Hernandez utilise les mots suivants:« [dans la LOPSI II] s’ajoutent  (…) la création d’une véritable milice policière accompagnée de l’élargissement des pouvoirs des polices municipales« . De façon similaire, le syndicat de la magistrature explique que la loi LOPSI II prévoit « une augmentation des pouvoirs de la police municipale et la création d’une milice policière baptisée « réserve civile »« . Il y a semble-t-il un problème d’incompréhension de la part des policiers.

Lettre d'invitation aux syndicats

Dans un communiqué de presse, l’adjoint communiste explique avoir organisé, suite à cette polémique, une réunion avec l’ensemble des syndicats communaux pour « permettre de clarifier le positionnement des élus communistes sur le rôle et les missions de la police municipale« . Pourtant « a cette rencontre du mardi 16 mars, seul le syndicat CGT s’est déplacé, les autres syndicats (FO, UNSA, et CFTC) ayant décliné le jour même l’invitation, pourtant envoyée depuis le 22 février« . Pourquoi ce boycott suite à cette incompréhension manifeste sur le terme milice ? Nous laisserons bien volontiers les syndicats s’exprimer sur notre blog pour donner leur version des faits.

Ce débat s’inscrit en réalité dans un débat de fond sur l’allègement des missions de la police municipale la nuit. La majorité parle de redéploiement d’effectif, et l’opposition de démantèlement. Notre blog reviendra sur ce débat qui laisse peu de monde indifférent.

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

18 Réponses à “Les élus communistes lancent le débat sur la police municipale”

Je me permets de coller ce que j ai ecris ailleurs sur ce sujet

Je ne vois rien de polémique dans sa déclaration. Au contraire , il replace le débat sur l’essentiel. Je rejoins totalement la position de Miguel Hernandez sur ce sujet: les faits qu’il énumère ne sont que des strictes vérités. Avec la future instauration de la LOPPSI II, on est en droit de se demander si la la police municipale aulnaysienne aura vocation à devenir une milice politique ? Pour en revenir au désarmement de la PM, c’est bien sur cela qu’il faut tendre . Cela ne choque personne de voir la PM armée devant des mariages ou cérémonies sportives avec des jeunes ? Je reste convaincu qu’une PM armée , associée à ces cameras de vidéos surveillances ( on est dans le cadre de la surveillance des libertés par de la protection de personnes, sinon ca se saurait!!)avec donc un cout prohibitif n’apportera rien de bien à la ville et ses habitants. C’est d’une autre politique municipale dont Aulnay a besoin, ne cultivant pas la peur et le stress mais la solidarité et bien vivre ensemble !Et je pense que cela passe par le désarmement de la PM (voire sa suppression !) et le retrait de ces cameras de vidéos surveillances

Navigue avec Firefox 3.5.8 Firefox 3.5.8 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.1.8) Gecko/20100202 Firefox/3.5.8 (.NET CLR 3.5.30729)
commenter
Arnaud Kubacki | 26 mars, 2010 à 16 h 47 min

Avant de parler de désarmement, de suppression (ce terme me choque, ce n’est que mon avis personnel), j’aimerais connaître :
– Le bilan de la Police Municipale depuis sa création (bilan global)
– Le cout par rapport au budget de fonctionnement global (en pourcentage)
– Le nombre de bavures liées à l’utilisation de l’arme à feu depuis sa création (puisque l’on parle de désarmement, il doit y avoir une relation de cause à effet)
– Le nombre de fois où la Police Municipale a du recourir à l’arme à feu
– Les dernières études concernant la criminalité et les délits sur Aulnay Sous Bois, afin de comparer avec des villes voisines ne disposant pas de Police Municipale (cela peut rejoindre le bilan global)

De mon point de vue personnel, j’apprécie le travail du personnel de la Police Municipale. Je me rappelle des tapages nocturnes sur le quartier de Savigny/Mitry (2h00 du matin) qui a provoqué à plusieurs reprises l’intervention de la Police Municipale, et qui a permit depuis aux riverains de pouvoir dormir dans de meilleures conditions.

Également, le sort de la Police Municipale (de jour comme de nuit) devrait être débattue devant les Aulnaysiens. Pourquoi ne pas utiliser ce fameux droit au référendum (avancé par l’actuelle majorité quelques semaines après son élection) pour obtenir l’avis de la population ? Il ne s’agit pas là d’un choix lié à un quartier mais bien à toute la ville.

La Police Municipale exerce selon les droits qui lui sont accordés par le code général des collectivités territoriales. Toujours selon mon point de vue, l’idéologie devrait être mise de côté. Pourquoi ne pas étudier les actuelles lacunes pour éventuellement augmenter l’efficacité de notre police municipale ?

Navigue avec Firefox 3.6 Firefox 3.6 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2) Gecko/20100115 Firefox/3.6 (.NET CLR 3.5.30729)

http://www.aulnay-sous-bois.com/a22-leselus.htm

en regardant les élus, je m’étonne un peu de M. Rodriguez, il n’a pas dans ses attri­bu­tions la police muni­ci­pale, ni des employés communaux.

N’est-il pas entrain d’empieter sur les domaines de M. Mercier et de M. Guillemin?

La position du groupe communiste n’engage qu’eux. Est-ce la position des verts et du parti socialiste ?

[NDLR: Le commentateur veut sans doute parler de M. Hernandez au lieu de M. Rodriguez]

Navigue avec Firefox 3.6.2 Firefox 3.6.2 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.0; fr-FR; rv:1.9.2.2) Gecko/20100316 Firefox/3.6.2 GTB6

1.j’ai à disposition un bilan 2001-2007 pour ceux que cela intéresse.

2. le cout est d’environ 3% du budget soit pas grand chose puisqu’on dépense (et c’est normal) beaucoup, beaucoup plus pour le scolaire, la jeunesse, le sport et autres.

3. il n’y a jamais eu de bavure liée à l’arme à feu à Aulnay. sinon les policiers auraient perdu l’agrément.

4. sous ma mandature (7an) ils ont sorti leur arme une fois (sans tirer) pour sauver la vie d’une de leur collègue qu’un petit malin a voulu « flamber ».

5.ces chiffres devraient être disponibles depuis le dernier CLSPD qui s’est tenu le 11 mars. mais de façon très démocratique le maire, rompant avec l’habitude que j’avais institué, n’a pas invité l’opposition.

enfin j’ajouterais qu’il est totalement ridicule de vouloir désarmer les policiers. c’est pour eux la garantie de sauver leur vie si elle était menacée. leur arme n’a pas pour but de faire peur au citoyen lambda mais de dissuader les voyous de s’en prendre à eux.
dans aucun quartier, je n’ai jamais entendu de jeunes faire de reproche d’abus de pouvoir,de mépris ou autres à la police municipale. ils en ont pour la plupart une image bienveillante, expliquant même qu’avec eux ils peuvent discuter.

dernier point avec à peine 7% de voirie surveillée par caméra, c’est quand même un peu fort de toujours hurler au tout sécuritaire. quelqu’un sait-il combien de demande d’effacement d’images ont été formulée ? Zéro. pas sûr que finalement cela gêne d’autres personnes que les idéologues.

Navigue avec Firefox 3.6.2 Firefox 3.6.2 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.1; fr; rv:1.9.2.2) Gecko/20100316 Firefox/3.6.2

Je pense que contrairement à beaucoup d’aulnaysiens Mr Bensaber n’a pas eu recours aux services de la police municipale.

– Appel 24/24 et 7/7.
– Tapages dans les halls jusque très tard dans la nuit ou sur la voie publique.
Les tapages canins, musicaux, par autoradio etc…
Le service aux personnes agées , aux femmes battues, les individus en état d’ivresse sur la voie publique.
Les alarmes dans les bâtiments communaux.
-Les sorties d’école.La prévention routière.
-Les véhicules en stationnement gênant.
Ainsi que les diverses infractions au code de la route.

Tout ceci n’est qu’une petite partie des compétences des Policiers Municipaux de jour, comme de nuit.

Au vu des centaines d’interventions effectuées chaque année par ce service, le coût de cette structure est loin d’être aussi prohibitif compte tenu des services rendus.
Quand les services de l’ Etat ne peuvent plus assurer la sécurité de proximité, les délits ou les infractions mineures c’est au Maire de pallier à ce déficit.
La sécurité est l’affaire de tous.

Navigue avec Firefox 3.5.8 Firefox 3.5.8 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.1.8) Gecko/20100202 Firefox/3.5.8 (.NET CLR 3.5.30729)

Monsieur Bensaber,

Vous avez toujours montré votre attachement au service public et cela vous honore. Ne considérez-vous pas la présence d’une PM comme un service public municipal? De ce fait, peut-on envisager le licenciement d’agents municipaux eux-mêmes embauchés par une mairie? Quant à leur présence lors de rassemblements festifs, il me semble qu’elle a pour but de gérer les flux de circulation et de libérer la voie publique qui, dans un périmètre ouvert à la circulation, doit être accessible à tous.
Enfin, les tensions sont cycliques par nature, à Aulnay comme ailleurs. On ne peut pas avoir une approche libertaire de la sécurité qui, chez l’enfant notamment, est un besoin essentiel pour accepter de vivre collectivement. N’oublions pas que le pilier du vote FN, Monsieur Bensaber, est le sentiment d’insécurité, physique, professionnelle ou économique.

Navigue avec Firefox 3.6.2 Firefox 3.6.2 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.2) Gecko/20100316 Firefox/3.6.2

@Alain RABIER,
Suppression de la PM ne veut pas dire licenciement. On peut très bien par la suite les affecter à d’autres types de mission autre que celle ci.
Avec la LOPSSI II, le gouvernement est dans le droit fil du concept de guerre préventive avec la création de milice politique. N’en déplaise à certains, c’est la vérité.
Un des piliers du vote FN, c’est la politique mené par Sarkozy-Besson-Hortefeux avec le sentiment d’insécurité, physique, professionnelle ,économique, l’exemple le plus frappant étant le débat sur l’identité nationale dirigé par BESSON et l’UMP

Navigue avec Firefox 3.5.4 Firefox 3.5.4 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.0; fr; rv:1.9.1.4) Gecko/20091016 Firefox/3.5.4 (.NET CLR 3.5.30729)

Monsieur Bensaber,

Je me permets de vous poser quatre questions. Libre à vous de répondre ou non.

1/ Quel lien faites-vous entre le débat sur l’identité nationale et l’augmentation du sentiment d’insécurité, conduisant au vote FN?

2/ En quoi LOPSSI II conduit à une ‘guerre préventive’ et une ‘milice politique’?

3/ A quels ‘autres types de missions’ pensez-vous affecter les agents municipaux issus de la police municipale, si celle-ci était supprimée?

4/ Considérez-vous primordial ou accessoire de garantir une sorte de ‘service public sécuritaire’? La formule est maladroite mais je sais que vous comprendrez l’idée.

Navigue avec Firefox 3.6.2 Firefox 3.6.2 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.2) Gecko/20100316 Firefox/3.6.2

Comme le dit si bien jean , la diminution drastique des moyens de la police nationale de proximité a contribuer à la création de ces services municipaux de sécurité. Mais 3 % du budget (et sauf erreur de ma part , il ne s’agit que de la masse salariale) c’est une somme. Surtout que la suppression de la taxe professionnelle , ‘normalement’ compensée , va certainement obliger nos élus à des choix restrictifs dans les prochaines années. Sans supprimer ce service à la personne , dont l’utilité d’assistance est prouvée pour les personnes agées , il faudra certainement rétrocéder certaines taches au privé.
Par exemple celle de cet abonnement élitiste de télé surveillance payante en ligne , des entreprises pouvant mutualiser leurs services et donc diminuer les coûts. Pour les sorties d’écoles deux fonctionnaires , voire trois , pourront être avantageusement remplacés par une auxiliaires dédiée comme cela ce fait déjà.
Je ne saurai finir comme un zidéologue en abordant le thème de la vidéo surveillance , heu escusez moi , de la vidéo protection. ce service dont l’inutilité pour le coût engendré a été largement prouvée , et dont il serait logique de fournir des chiffres solide en tant que résultat(s) pour dilapider encore plusieurs millions dans des boites à chaussures.
Allz je termine en demandant quand va être construit le nouveau commissariat de la police nationale , qui travaille depuis des années dans des locaux exigus et vétustes, qui a déja visité barrault ? , et puisqu’on parle Securité , avec un grand S , l’arrivée de l’Uteq promise .
Ha les promesses de ce gouvernement …

Navigue avec Firefox 3.0.7 Firefox 3.0.7 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; en-US; rv:1.9.0.7) Gecko/2009021910 Firefox/3.0.7

Il n’est pas question de supprimer la Police Municipale mais le débat que nous avons concerne la redéfinition d’un certain nombre de ses missions, pour améliorer son efficacité.
Il me semble par ailleurs que la sécurité fait partie des missions régaliennes de l’état, et je suis stupéfait que les mêmes au niveau local qui font des pétitions contre une hypothétique suppression de la brigade de nuit soutiennent la suppression de 8000 policiers, et pour mémoire en seine saint denis il manque 400 à 500 policiers, dont une quarantaine sur le commissariat d’Aulnay.

Navigue avec Firefox 3.6.2 Firefox 3.6.2 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.2) Gecko/20100316 Firefox/3.6.2 (.NET CLR 3.5.30729)
commenter
Séverine Maroun | 29 mars, 2010 à 13 h 26 min

Monsieur Defait,

Vous dites bien hypothétique suppression de la brigade de nuit ?

Navigue avec Firefox 3.6.2 Firefox 3.6.2 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.1; fr; rv:1.9.2.2) Gecko/20100316 Firefox/3.6.2

Petit Louis,
rappelons que les polices municipales datent de la première décentralisation réalisée dès 1983. il est donc faux de relater cela comme une alternative à la diminution récente des effectifs de police nationale.
rappelons également que ces polices utilisées dans des communes de droite et de gauche ne remplacent pas la police nationale (elles n’ont par exemple pas d’officier de police judiciaire) et qu’elles rendent des vrais services de proximité que jamais la police nationale ne pourra remplir.
en effet, entre un policier municipal qui reste, comme c’est le cas à Aulnay, plus de dix ans et un policier national qui ne restera que trois ans, l’un sera au mieux de la connaissance du terrain, de l’approche vis à vis de la population et d’une certaine relation de proximité avec le tissu local, pour l’autre on le sait c’est bien moins flagrant.
peut-on donc en finir avec ce sempiternel débat de concurrence qui dans les faits n’existe pas ?

pour l’abonnement de télé sécurité vous avez tout faux. il coute 4 fois moins cher que dans le privé, ne compte pas de surcout à chaque intervention et permet d’arriver sur les lieux en moins de 10 minutes ce qui est rarement le cas des privés. Ceux qui sont abonnés ne sont justement pas l’élite qui peut se payer un privé mais ceux qui n’en n’ont pas les moyens. est-ce si difficile de considérer que c’est un vrai plus pour les 900 aulnaysiens (et non entreprises) qui y sont abonnés ?

pour ce qui est de la vidéo, c’est pire, rien ne peut prouver son inutilité ni son utilité. tout dépende de ou on place les caméras, de ce qu’on fait des images et de qui intervient. quand au cout, il doit y avoir erreur : cout à Aulnay jusqu’à aujourd’hui environ 500 k€ d’investissement et 30K€ par an d’entretien. vraiment pas de quoi fouetter un chat : c’est moins qu’une année d’indemnité de la majorité municipale dont l’utilité est là aussi à démontrer.

Enfin, rappelons qu’à deux reprises lors de réunions publiques de quartier, dont l’une à Fontaine des Prés, c’est le Maire qui a annoncé sa volonté de supprimer la police municipale de nuit sous prétexte qu’elle faisait un travail de police nationale.

s’il a changé d’avis tant mieux !

Navigue avec Firefox 3.6.2 Firefox 3.6.2 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.1; fr; rv:1.9.2.2) Gecko/20100316 Firefox/3.6.2

@Alain Rabier,

je réponds que très tardivement

1/ Quel lien faites-vous entre le débat sur l’identité natio­nale et l’augmentation du sen­ti­ment d’insécurité, condui­sant au vote FN?

Vous le dites mieux que moi , je vous cite : »1/ Quel lien faites-vous entre le débat sur l’identité natio­nale et l’augmentation du sen­ti­ment d’insécurité, condui­sant au vote FN?

2/ En quoi LOPSSI II conduit à une ‘guerre pré­ven­tive’ et une ‘milice poli­tique’?

3/ A quels ‘autres types de mis­sions’ pensez-vous affec­ter les agents muni­ci­paux issus de la police muni­ci­pale, si celle-ci était sup­pri­mée?

4/ Considérez-vous pri­mor­dial ou acces­soire de garan­tir une sorte de ‘ser­vice public sécu­ri­taire’? La for­mule est mal­adroite mais je sais que vous com­pren­drez l’idée(…)On ne peut pas pros­pé­rer sur la haine, l’ignorance et la bêtise. Je ne veux pas être amal­gamé avec ces gens-là (…) L’identité natio­nale, c’est l’égalité natio­nale. » fin de citation.

2/ En quoi LOPSSI II conduit à une ‘guerre pré­ven­tive’ et une ‘milice poli­tique’?
La LOPSSI II donne des pouvoirs immenses à la PM. Je vous laisse deviner ce qu’un maire peut faire avec

3/ A quels ‘autres types de mis­sions’ pensez-vous affec­ter les agents muni­ci­paux issus de la police muni­ci­pale, si celle-ci était sup­pri­mée?
Faire traverser les gamins à la sortie de l’école 🙂 par exemple.

4/ Considérez-vous pri­mor­dial ou acces­soire de garan­tir une sorte de ‘ser­vice public sécu­ri­taire’? La for­mule est mal­adroite mais je sais que vous com­pren­drez l’idée.
La sécurité est une mission régalienne comme dit plus haut. Hors, on a un état qui n ‘arrête pas de se défausser sur les collectivités locales. En revanche, pour les grands patrons et les riches, on a au choix : le bouclier fiscal ou les supers rémunérations (affaire PROGLIO, dernière en date par exemple …)

Navigue avec Firefox 3.5.8 Firefox 3.5.8 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.1.8) Gecko/20100202 Firefox/3.5.8 (.NET CLR 3.5.30729)

Je voulais juste rappeler que la brigade de nuit reste quasiment le seul lien entre la municipalité et les administrés.

Maintenant on ne sait toujours pas ce que pense Monsieur le Maire ni ce qu’il prévoit à moyen terme pour la brigade de nuit.

La police municipale de nuit existera t’ elle encore en 2011?.

Navigue avec Firefox 3.6.2 Firefox 3.6.2 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.1; fr; rv:1.9.2.2) Gecko/20100316 Firefox/3.6.2

Monsieur Cannarozzo , je sais que vous maitrisez parfaitement ce dossier de la sécurité , pour vous y être beaucoup investit personnellement .
Mais néanmoins ,puisque vous parlez des années 80, ma vision de la génèse de la police municipale à Aulnay n’est pas si fausse, si je dis que c’est en absence de moyen de la nationale ,ou alors j’ai mal interpreté cet article de la lLettre d’Aulnay N° 2 de Mars 1984 ou il est bien écrit que le sous préfet refusait des moyens supplémentaires.
Pour ce qui du service de télé-surveillance je vous concéde que 900 personne sur 80000 ce n’est pas de l’élitisme , tout juste une minorité ;.)
Quant à la vidéo surveillance, je suis désolé d’insister, mais pour cinq cent mille euros et seulement sept pour cent du territoire, quels sont les délits résolus en comparaison ?
Nos vues sont si opposées sur ce point que je vois mal comment vous convaincre de l’inutilité de ce dispositif , comme vous devrez certainement argumenter trop longtemps pour m’en démontrer sa valeur.
Puisque vous comparez avec les élus , certes ils ont été, hummm,augmentés, mais bon je vois ici ou la enfin quelques résultats , regarder par exemple l’extension de l’école primaire Nonneville.
Pour les boites à chaussures ,la , point de résultat.

Navigue avec Firefox 3.0.7 Firefox 3.0.7 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; en-US; rv:1.9.0.7) Gecko/2009021910 Firefox/3.0.7

« un état qui n ‘arrête pas de se défaus­ser sur les col­lec­ti­vi­tés locales. En revanche, pour les grands patrons et les riches, on a au choix : le bou­clier fis­cal ou les supers rému­né­ra­tions (affaire PROGLIO, der­nière en date par exemple …) »
Arrêtons un peu de taper sur les « riches »! Des riches et des pauvres il y en a toujours eu, et ce n’est pas fini. Que voulez-vous? Un système soviétique où tout le monde est mis au même niveau, quelle que soit son activité et son impact sur la société? Alors mettons dans le même panier les vedettes du show bizz, du sport (foot entre autre), certains politiques avisés qui font de leur mandat une rente à vie (voir les arrangements sur la retraite des députés français ou européens). N’oublions pas les gagnants du Loto (Est-ce bien moral de gagner 10 millions d’euros sans rien faire?). N’oubliez pas ce proverbe chinois: « Quand les gros maigrissent, les maigres meurent! ».

Navigue avec Firefox 3.6.2 Firefox 3.6.2 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.2) Gecko/20100316 Firefox/3.6.2

@Alain (Rabier?????)

Un peu mon vieux que je tape sur les grands patrons , le MEDEF… : le transfert de compétences de l’État aux collectivités locales sans l ‘argent qui va avec, le bouclier fiscal qui profite à 1000 personnes ( je vous laisse deviner les sommes rondelettes qui touchent, mais vous le savez peut être…), la non indemnisations des chômeurs en fin de droits… A cela s’ajoute la hausse du gaz en France…Mais la , on sors légèrement du débat

Navigue avec Firefox 3.5.9 Firefox 3.5.9 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.1.9) Gecko/20100315 Firefox/3.5.9 (.NET CLR 3.5.30729)

Monsieur Bensaber,

le commentaire d’Alain ne vient pas de moi. Par contre, je suis totalement d’accord avec lui pour affirmer que les sociétés sont obligatoirement déséquilibrées. Qu’un gouvernement cherche à contrôler ce déséquilibre naturel, je veux bien, mais qu’on tende vers l’égalitarisme, là non. N’oublions pas que ce ne sont pas les gouvernements qui créent le plus d’emplois, mais les patrons et les entreprises. Qu’un patron ou un haut dirigeant gagne beaucoup d’argent, cela ne me choque pas, sauf bien sûr dans le cadre de stock options exorbitant(e)s ou de primes de licenciements stratosphériques. Qu’il ne reverse pas plus d’un euro sur deux à titre fiscal, cela ne me choque pas non plus.

Navigue avec Firefox 3.6.2 Firefox 3.6.2 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.2) Gecko/20100316 Firefox/3.6.2