Conseil municipal, Politique

Un nouveau scandale des indemnités du maire ?

26 novembre, 2009 à 11:38 | Posté par

700€ par mois et jamais présent

Lors du conseil municipal du 19 novembre, durant les débats autour de l’éviction forcée d’Alain Boulanger du conseil du SEAPFA, une information capitale est semble-t-il passée inaperçue. Le conseiller municipal d’opposition Fouad El Kouradi avait pourtant révélé que le maire, touche des indemnités pour sa présence au sein du syndicat intercommunal bien qu’il n’ait assisté à aucune réunion du syndicat. Pourtant pas grand monde n’avait relevé.

Nous pouvons confirmer que comme chaque vice-président, le maire touchait bien une indemnité pour sa présence au SEAPFA. Or il n’y a jamais mis les pieds et cette indemnité s’élèverait tout de même à 700€ par mois.

Le difficile argument du reversement

Le maire, lors du conseil municipal, avait éteint toute contestation en expliquant qu’il reversait cette indemnité. Pourtant le choix de reverser une indemnité ou pas est  du ressort de l’utilisation personnelle et privée de chacun d’autant plus que le maire n’a ni précisé dans quelle condition ni a qui cette indemnité aurait été reversée. L’argument du reversement est donc d’autant plus fragile que Gérard Ségura aurait pu choisir de ne pas toucher cette indemnité comme l’a fait le député-maire de Tremblay François Assensi (lui, présent régulièrement en séance) en permettant, selon nos sources, à un autre membre du conseil d’être indemnisé. Le maire avait tout de même été représenté à certaines réunions par son suppléant, mais celui-ci n’était semble-t-il pas indemnisé.

Nos sources sont-elles bonnes ? En effet comme le préciserait un rapport sénatorial, les indemnités ne devraient-elles pas être reversées à la personne qui supplée à l’absence de l’élu?

Quoi qu’il en soit le maire n’a pas directement exercé le mandat pour lequel il aurait était personnellement indemnisé.

Une population échaudée

Cette information touche un sujet sensible dans notre ville et réveille trois polémiques lourdes:

  • L’ancien conseiller général UMP du canton sud Michel Lacroix n’avait assisté à aucune séance (sauf la première) à l’assemblée du département (pour cause de maladie). Il avait laissé son siège vide depuis février 2003 tout en touchant ses indemnités et n’a pas démissionné empêchant un remplaçant de siéger.
  • Ce qui vient en premier l’esprit est bien évidement, l’affaire des ASSEDICS où le député UMP Gérard Gaudron avait touché indument des indemnités chômage. L’émoi avait été très intense car une forte partie des habitants de notre ville est elle -même au chômage. Ce qui n’avait étrangement choqué personne est que l’ancien maire cumulait un emploi à mi-temps pendant une longue période (et probablement à plein temps à une période où il était, selon nous, premier adjoint et conseiller général, mais l’information reste à vérifier).
  • Enfin, l’augmentation des indemnités des élus juste après l’élection municipale avait été raillée par les élus de droite. Ce qui avait le plus choqué était l’augmentation de 1500€ de l’indemnité du nouveau maire Gérard Ségura (l’équivalent des indemnités ASSEDIC de Gérard Gaudron).

Le maire a-t-il le droit de toucher des indemnités pour un service qu’il ne rend manifestement pas ? Comment vont réagir les habitants à ce nouveau débat à propos des indemnités ?

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

7 Réponses à “Un nouveau scandale des indemnités du maire ?”

Comment vont réagir les habitants à ce nouveau débat à propos des indemnités ? je pense que Mr le maire comme en conseil de quartier ou en conseil municipal ( prise de parole a 80%, pas le droit de reponse en CM ) va balayer d un revers de main cette indemnitè;la vision de la democratie vu par Mr segura passe par lui et par le peuple.

Navigue avec Internet Explorer 7.0 Internet Explorer 7.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 7.0; Windows NT 5.1; GTB6; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729)

comme vous l’avez relevé dans votre article précédent, le maire a coupé court au débat, nous n’avons pas donc pu y revenir. mais vous avez raison et c’est bien que cela soit vous qui le disiez. chaque fois que l’on dénonce ce genre de fait, certains ne veulent y voir qu’une opposition systématique. or il s’agit bien d’un problème d’éthique.

comme vous l’indiquez des exemples passés n’ont pas laissé une bonne image, même si ils ne se valent pas tous : il faut en effet distinguer ce qui peut relever d’une erreur d’une ferme volonté de « gagner » de l’argent.

mais pour le maire, 5000€ en mairie + 2500 au conseil général + 700 au seapfa + XXXX dans d’autres instances + sa retraite (méritée et bien normale), cela fait quand même rêver.

bref les aulnaysiens rêvaient de voir leur situation s’améliorée, ils ont amélioré celle de monsieur Segura.

quant à se faire payer pour quelque chose qu’on ne fait pas, je vous laisse le soin de définir comment cela s’appelle. ce n’est pas excusable pour des exemples passés mais pas plus pour cet exemple présent.

Navigue avec Internet Explorer 6.0 Internet Explorer 6.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; GTB6; .NET CLR 1.1.4322; InfoPath.1; .NET CLR 2.0.50727)

Bonjour,

je tenais à remercier les personnes qu’y travaillent dans ce blog pour leur transparence car j’avais dans d’autres sujets dénoncés leurs partis pris pour le maire.
Et ce n’est pas finie? Car même les personnes qui entourent le maire ne doivent pas être nickels???????

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 6.0; Trident/4.0; GTB6.3; SLCC1; .NET CLR 2.0.50727; Media Center PC 5.0; .NET CLR 3.5.30729; .NET CLR 3.0.30618)

Est-il possible de faire un rapide calcul pour connaître le montant précis de ces indemnités?

N’est-ce pas 20 mois X 700 euros = 14000 euros?

La somme de 14 000 euros est proche de la réalité?

Navigue avec Firefox 3.5.5 Firefox 3.5.5 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.1.5) Gecko/20091102 Firefox/3.5.5

Tout d’abord,je tiens à souligner la grande probité d’Hervé Suaudeau dans l’ensemble de ses articles.
Comment devenir premier citoyen de sa ville en dénonçant son voisin et aussitôt après s’augmenter de façon substancielle et cumuler plusieurs salaires, une grande réussite…
Amis chômeurs amis smicards, amis en difficultés financières…d’Aulnay sous bois, prenez en de la graine, voilà la solution !
Devant une telle controverse, un éclairage dans Oxygène serait le bienvenu.
Merci pour cette transparence attendue avant toute méprise.

Navigue avec Internet Explorer 7.0 Internet Explorer 7.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 7.0; Windows NT 5.1)

@ frank cannarozzo

Vous qui connaissez bien notre depute , pourquoi ne pas lui demander de deposer un loi interdisant le cumul des mandats ??

Navigue avec Firefox 3.5.5 Firefox 3.5.5 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; U; Intel Mac OS X 10.5; fr; rv:1.9.1.5) Gecko/20091102 Firefox/3.5.5

@ Bruno, je suis effectivement contre ce genre de cumul qui en plus n’est pas soumis à la population. mais remarquons que la réforme prévue des collectivités obligera à l’élection au suffrage universel dans les interco. le problème sera donc enfin soumis aux citoyens.

enfin la grande majorité des députés ne sont pas pour ce non cumul, comme vous le savez, ils sont plutôt cumulards…

Navigue avec Firefox 3.0.15 Firefox 3.0.15 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.15) Gecko/2009101601 Firefox/3.0.15 (.NET CLR 3.5.30729)