Education, Handicap

Fermeture brutale d’une classe d’enfants malvoyants de l’école primaire Nonneville 2

21 septembre, 2009 à 17:28 | Posté par

Jusqu’au 15 septembre 2009, l’école primaire Nonneville 2 comptait trois Classes d’Intégration Scolaire 3 pour permettre à des enfants aveugles ou malvoyants de suivre un cursus scolaire. Suite à la comptabilisation des effectifs effectuée le jour de la rentrée scolaire, le Comité Technique Paritaire Départemental réuni le 7 septembre 2009 avait confirmé la poursuite des activités de ces trois classes.

Les efforts de la Ville d’Aulnay-sous-Bois depuis 1990 avaient été couronnés l’an passé par un prix de l’Association Pour Adultes et  Jeunes Handicapés. « Le Parisien » s’en était fait l’écho.

SensInterditNonnevilleLe mardi 15 septembre, après deux semaines de classe avec ses élèves de l’école Nonneville 2, l’enseignante de l’une des trois « CLIS » recevait de l’Inspection d’Académie, l’instruction de ne pas poursuivre sa classe le jeudi suivant pour prendre son poste dans une autre école. Pour 4 élèves manquants, les deux « CLIS » restantes accueilleraient donc un total de 20 enfants dans des conditions fortement dégradées par cet accroissement d’effectifs. En effet, ces classes nécessitent une pédagogie adaptée et un espace suffisant afin de permettre l’utilisation de matériels encombrants.

Seule école de Seine-Saint-Denis spécialisée pour ce type de handicap, Nonneville 2 attire des élèves de tout le département. Or, la suppression d’une classe entraînerait la perte de son statut d’école spécialisée et la disparition de la décharge totale d’enseignement pour sa direction, ce qui compliquerait la réalisation des taches administratives et de gestion.

Oukase de l’Inspection d’Académie

Alors que les décisions de création ou suppression de postes et donc de classes, sont normalement soumises au Comité Technique Paritaire Départemental, composé pour moitié de représentants de personnels et de représentants de l’administration, cette décision de l’Inspection d’Académie a pris la forme d’un oukase brutal. En effet, cette suppression de poste n’a jamais été à l’ordre du jour des réunions du CTPD. Elle intervient dans un contexte de nombreuses suppressions de postes de postes RASED -Réseau d’Aide Spécialisée pour Enfants en Difficulté- et CLIN -Classes d’Initiation pour les enfants Non-francophones- dans les écoles de Seine-Saint-Denis et d’Aulnay-sous-Bois en particulier: Lire notre article ici.

Vives réactions de la communauté scolaire

IMG_2408

Cette décision a suscité une vive émotion dans la communauté éducative et a fortement perturbé les élèves scolarisés en CLIS à l’école primaire Nonneville 2. Les parents d’élèves réunis le vendredi 18 septembre, en présence des secrétaires départementaux des syndicats d’enseignants SE-UNSA et SNUDI-FO, entendent contester cette décision. Une délégation FCPE a été reçu le 19 septembre par Mme Tanzi, l’inspectrice en charge du secteur « Aulnay 2 ». Par ailleurs, un communiqué de presse a été diffusé, accompagné d’une pétition.

petitiontract

Jean-Marc Engelvin

Dernière minute: L’inspecteur serait finalement revenu sur sa décision suite à la mobilisation (à confirmer).

Articles similaires:

3 Réponses à “Fermeture brutale d’une classe d’enfants malvoyants de l’école primaire Nonneville 2”

Madame Siino (adjointe au maire) et qui a accompagné une délégation FCPE ce matin à l’inspection académique pour une nouvelle réunion a confirmé à M. Vasseur (président local FCPE Nonneville) que l’inspecteur d’académie est bien revenu sur sa décision.
La classe est rouverte et l’enseignante qui a démarré l’année dans cette classe est à nouveau affectée à partir de demain matin dans cette classe.
C’est une belle victoire qui montre que l’unité (parents, élèves, équipe pédagogique, syndicats d’enseignants et municipalité) permet de faire des miracles… surtout quand les décisions prises sont injustes et injustifiées.
Nous devrons cependant rester vigilant en fin d’année scolaire pour que le spectre de la fermeture de classe ne revienne pas nous hanter rapidement.

Navigue avec Firefox 3.5.3 Firefox 3.5.3 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.1.3) Gecko/20090824 Firefox/3.5.3 (.NET CLR 3.5.30729)

On ne peut que se réjouir de cette décision.

Mais je me pose surtout la question des objectifs que se donnent l’éducation nationale. Quand une décision a été prise et appliquée le jeudi, comment comprendre même si cela va dans le bon sens que seulement quatre jours plus tard on puisse revenir sur cette décision.

C’est de la politique à courte vue, inconstante et surtout irresponsable.

J’aimerai aussi que M. le député Gaudron veuille bien nous expliquer pourquoi il juge sur son site que cette décision est « malvenue compte tenu de la dynamique impulsée par les précédentes municipalités dans ce domaine ».

Navigue avec Firefox 3.5.3 Firefox 3.5.3 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.0; fr; rv:1.9.1.3) Gecko/20090824 Firefox/3.5.3 (.NET CLR 3.5.30729)

David, je crois que ta réponse est au début de l’article…

« Les efforts de la Ville d’Aulnay-sous-Bois depuis 1990 avaient été couronnés l’an passé par un prix de l’Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés. « Le Parisien » s’en était fait l’écho. »

Navigue avec Firefox 3.5.3 Firefox 3.5.3 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.0; fr-FR; rv:1.9.1.3) Gecko/20090824 Firefox/3.5.3