Communication, Démocratie locale, Logement, Politique, Rénovation urbaine

Compte rendu de la réunion publique du 25/06/2009 : une soirée presque…irréelle ! (Partie 2/2)

30 juin, 2009 à 15:10 | Posté par

Après une cohue incroyable, le Maire rejoignit la salle, pour participer aux débats déjà bien entamés. Très nerveux, mâchant un chewing gum de façon énergique, la salle, animée mais cependant constructive, tourna alors à l’affrontement verbal…

Des déclarations très surprenantes :

Le Maire s’excusa de son retard, en confirmant son altercation avec des riverains à l’extérieur. « Ça arrive parfois, il faut s’y faire », dira t-il sur le ton de l’agacement.

Interrogé sur le quartier et les problèmes de copropriétés en difficulté, le Maire déclara vouloir effectuer les opérations suivantes :

  • Acquisition des voiries appartenant aujourd’hui à la copropriété de la Morée
  • Rachat de 90 logements en difficulté dans la copropriété, en faveur de l’OPHLM
  • Rachat des 600 logements de l’OGIF, par l’OPHLM (à condition que l’OGIF accepte de vendre, précisera t–il)
  • Désir de destruction du centre commercial ATAC, et reconstruction d’un centre commercial avec des logements
  • Scission de la copropriété de la Morée en plusieurs parties. Division de l’alimentation en eau et en chauffage, prise en charge par la municipalité de la chaufferie pour 2 ans (coût estimé de 2 millions d’euros)

Ces propos ont surpris. Une habitante demanda si la municipalité prévoyait d’augmenter les impôts pour prendre en charge toutes ces opérations. « Je ne prévois pas d’augmenter les impôts locaux durant mon mandat », lui répondit le Maire.

On peut se demander comment l’OPHLM et le budget municipal pourront supporter ce coût sans augmentation des impôts. Il est quasiment certain, pour équilibrer le budget, que l’OPHLM sera obligé d’augmenter substantiellement les loyers, pour éviter de se retrouver dans une situation déficitaire.

Une stigmatisation quartier contre quartier

En réponse à des témoignages émouvants de quelques pères ou mères de famille, qui se plaignent de logements indécents et inadaptés pour leurs enfants, le Maire repoussa la responsabilité envers d’autres quartiers, notamment les habitants du quartier Tour Eiffel et des riverains de la rue des Saules.

« Lorsque j’ai proposé l’implantation de 24 logements sociaux Rue Maurice Nilès, j’ai reçu une levée de boucliers », s’offusqua t-il. « Des gens bien intentionnés ont distribué un tract anonyme en montant tout le quartier contre ce projet », poursuivra t-il. Revenant sur la réunion publique très houleuse du 15 Juin 2009, il déclara : « Lorsque j’ai dit que des gens se roulaient par terre à cause du manque de logements, des personnes m’ont répondu qu’ils s’en foutaient. C’est ça la réalité ! ». Et pour répondre à ces détracteurs, il termina sur cette déclaration. « Ce projet ira jusqu’au bout, j’ai pris ma décision plus tôt cette semaine ».

Concernant le projet abandonné rue des Saules, il revint sur l’historique de cette rocambolesque affaire qui fit le tour de la ville : « Sur la rue des Saules, j’avais proposé la construction d’un équipement public et de 30 logements. Et bien sachez que des gens « bien intentionnés » on fait du porte à porte, en présentant un gros bâtiment de logements, et en faisant campagne contre ce projet. Lors d’une réunion sur ce thème, 150 personnes étaient venues pour condamner ce projet. J’ai dû reculer. Désormais, je ne reculerai plus ! », dira t-il sur un ton déterminé.

Ces paroles, qui peuvent surprendre, risquent de pas allers dans le sens de l’apaisement dans notre ville. Espérons que ces déclarations resteront sans conséquence…

Des accusations outrageuses…

Dans ce climat délétère, parfois malsain, quelques habitants se sont pris ouvertement au premier magistrat de la ville.

« Tu as promis monts et merveilles aux gens dans la souffrance, ça me dégoute d’avoir voté pour toi », déclara sur un ton très agressif un habitant. « Il faut être ami avec vous pour avoir un logement », dira une autre personne, accompagnée de ses enfants.

Plus grave, un employé municipal, qui désirait avoir un poste de médiateur dans le quartier, s’en pris directement à son employeur : « je n’ai pas pu voter pour toi car je n’ai qu’un permis de séjour. Mais tu m’as promis un boulot à la Mairie si je faisais campagne pour toi. Je l’ai eu, mais c’est pas ce que tu m’avais promis », s’indigna t-il.

Une autre personne, s’adressant à Abdel Benjana, déclara : « Au café turc, devant témoin, tu m’a dis que tu allais me donner un job et un logement si je votais socialiste. A ce jour tu n’as pas tenu tes promesses ». L’adjoint au Maire contesta, mais demanda à son interlocuteur de discuter à l’extérieur. Nous n’en sûmes pas plus sur ces discussions.

Ces accusations, très graves, sont à prendre avec prudence. En effet, le cœur peut parler parfois au-delà de la raison, et par conséquent, nous ne pouvons pas affirmer l’exactitude de ces propos.

Le Maire règle ses comptes :

Loin de jouer l’apaisement, le Maire accusa l’opposition d’être responsable de ce climat délétère. « Quand nous sommes arrivés, 5 employés municipaux dormaient avec leurs enfants dans leur voiture, par manque de logements », dit-il en visant les élus de l’opposition présents sur place. « J’ai dû violer la loi, j’ai pris des gens qui étaient dans l’OPHLM parmi les 30% de logements directement gérés par le préfet ».

Il revint ensuite sur « l’héritage » de la ville, en fustigeant l’équipe de Gérard Gaudron sur l’Usine d’Amiante, le garage Renault, la suppression par l’Etat de la taxe professionnelle. « Je défie quiconque de faire le boulot que je fais », ajouta t-il. « De 7h00 à tard dans la soirée, je suis à la tache. Je ne prends qu’un après-midi en semaine pour me reposer. ». Il conclu sur cette phrase « Et je n’ai pas le droit aux Assedics ! », en faisant référence à Gérard Gaudron.

On apprit en toute fin de soirée que la municipalité était entrée dans une politique de recrutement. Philippe Gente conclut cette séance riche en émotions… et en surprises de toutes sortes !

Arnaud Kubacki

Articles similaires:

8 Réponses à “Compte rendu de la réunion publique du 25/06/2009 : une soirée presque…irréelle ! (Partie 2/2)”

C’est effarant cette nouvelle habitude de rejeter la faute sur du mécontentement d’habitants sur d’autres, c’est pas la 1ère fois qu’il utilise cet argument mais il faut qu’il se réveille un peu : Les réunions publiques c’est pas comme un article d’oxygène, il faut s’attendre à ce des intervenants ou la salle soit en désaccord avec lui : Il compte faire le tour des quartiers en rejetant la faute sur eux à tour de rôle ? c’est parce que son argument favori « c’est la faute à l’ancienne majorité » est en bout de course tellement il est usé ?

C’est formidable d’instaurer un tel climat, les réunions se passeraient mieux avec un ordre du jour exhaustif et les projets présentés autrement que part : « SURPRISE ! on vous colle un R+5 ! une consultation ? kézako ? ça sert à rien vous risquez de pas être d’accord et on déjà le 1er PC prévu pour la fin du mois mais rassurez-vous on va vous en coller un autre juste après, il y en encore de la place au fond … »

Il s’étonne encore de rencontrer des salles hostiles ? c’est affligeant, c’est pas de l’urbanisme, c’est de la couse aux subventions.

Ce que j’ai préféré :

[…] transformer certaines caves en salles pour les associations ou les riverains, dans le cadre d’activités diverses. […]
–> Ca va bien faire rire les pompiers si on leur demande leur avis et ça va coûter bonbon la mise aux normes 😀

[…] »on la fera quand même partir »[…] (A propos de la commercante)
–> Le service des Douane accusé indirectement de laxisme (mais pas ouvertement, ça aurait été trop courageux de le dire comme ça) appréciera et aussi l’intéressée qui travaille la nuit, il faut dire que la vente d’alcool et de tabac la nuit me laisse indifférent et qu’un commerce ouvre la nuit aussi.

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11

Vous pouvez être en desaccord avec le maire mais pouvez aussi lui reconnaître son courage politique.
Il n’a jamais caché la nécessité de logements sociaux durant sa campagne électorale.
Hormis les protestations stériles de la droite, aucune proposition n’est faite pour répondre à ces demandes de logements.
Je pense que vous oubliez une chose importante à savoir que l’élection du maire a été confirmé par le conseil constitutionnel.
Un maire décide seul de sa politique comme l’a toujours fait la droite pendant 25 ans.
Aujourd’hui on doit accepter un élu respectueux de l’intérêt général, ça ne veut pas dire être d’accord avec lui.
Pour les prochains conseils de quartier, les détracteurs gagneraient à s’opposer avec dignité.
Je comprends que c’est dur pour l’opposition d’avoir perdu la mairie mais je voulais juste rappeler que c’est le peuple aulnaysien qui a rejeté Gérard Gaudron.

Navigue avec Internet Explorer 6.0 Internet Explorer 6.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; .NET CLR 2.0.50727)

[NDLR: Certaines parties ce message ont été modérées]

kevin,
J’ai voté gérard ségura, j’ai participé aux distributions de tracts, j’ai été dans son pavillons (garages) pour mettre des tracts dans des enveloppes ce que je peux te dire,
(…)

[NDLR: Partie modérée : Injure envers la nouvelle municipalité]

(…)
le maire est dépassé par les évenements expl : Lors de la réunion du quartier mitry Le maire n’était meme pas au courant que la fete du quartier etait annulé faute de sécurité nous avons assisté à une embrouille entre les missionnaire de la ville et certains élus qui non pas su répondre pourquoi le motif sécurité car je vous signale que seul MITRY n’a pas eu sa fete du quartier. Concernant les logements sociaux construire d’accord mais y a beaucoup de batiments vétustes, pourquoi pas faire comme à Drancy. Il à construit des logements neufs et va détruire les anciens, vous croyez pas qu’il y a assez de monde dans aulnay. Le velodrome defiguré, le seul espace vert qu’il reste va être construit, le batiment 14 de mitry s’affesse d’un minimètre par an.
(…)

[NDLR: Partie modérée : Diffamation envers l’ancienne municipalité]

(…)
Arrêtons l’hypocrysie, soyons correct, et surtout respecté les aulnaysiennes et aulnaysiens. Aux moins avec GAUDRON on le savait on n’avait rien, mais la c’est pire ca se passe sous votre nez et quand vous le dénoncer on vous accuse d’etre violent verbalement ou t’auras rien tu peux pleurer. Mais la vérité nous le verrons dans le futur et seul l’avenir le dira. Regarder le maire SOCIALISTE d’HENIN BEAUMONT ou il s’est retrouvé.

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; GTB6; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727)

je vois quelques mélanges qu’il faut séparer :

@ Kevin, merci de nous rappeler qu’on a perdu mais ça fait un moment qu’on le sait. ceci dit 204 voix ne donnent pas le droit de se passer de l’avis de l’opposition qui représente quasiment autant d’électeurs que la majorité. ou alors vous faites le choix d’ignorer la moitié – 204 aulnaysiens. à vous de voir.

non un maire ne décide pas seul, c’est le conseil municipal qui décide. et si le maire veut décider seul et sa majorité voter comme des pantins, je ne suis pas sûr qu’on y gagne. je ne crois pas en un despote illuminé, aussi illuminé soit-il ! (décider seul ce serait bien du despotisme) mais peut-être que cela vous irait ?

@ Kevin et Ahmed :

5000 demandes de logements à Montreuil, encore plus à Saint-Denis , 60 000 dans le département qui compte 26 mairies de gauche pour seulement 14 de droite. est-ce donc la faute à la droite ? réfléchissez un tout petit peu plus en ne regardant pas que le cas d’Aulnay. le problème est général et les maires de gauche ont été incapables de régler le problème mieux que nous à Aulnay. pourquoi ?

il faut construire des logements ? oui, il faut. mais pas n’importe lesquels et pas n’importe comment. le maire dit qu’il veut répondre à 3000 demandes, soit construire 10% de plus d’habitats qu’aujourd’hui; vous êtes sur de vouloir cela ?

ce qui est reproché au maire et à quelques élus actuels, c’est d’avoir fait des promesses individuelles du genre (dixit les habitants à la réunion de mitry) : « tu m’as dit de voter socialiste pour avoir un logement ou un emploi et tu n »as rien fait pour moi ». je rappelle juste que c’est le genre de chose que le code électoral réprouve, mais passons.

certains comprennent aujourd’hui que certains ont surfé sur la misère des autres pour se faire élire sans n’avoir aucune possibilité de tenir les promesses individuelles qu’ils n’auraient jamais du faire.

le role d’un candidat, d’un homme politique, c’est de proposer une vision, un projet d’intérêt général dont les retombées satisfassent les besoins individuels et non l’inverse. voilà pourquoi on arrive aujourd’hui à une déception très forte.

et ce n’est que le début…

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11

@ Franck, on peut dire qu’avec vous ce qui est bien c’est que vous ne perdez jamais l’occasion de vous mettre en avant.
Vous aimez la lumière et le soleil vous le rend bien. Merci encore d’avoir ramené un peu de soleil sur Aulnay et si possible le maintenir jusqu’à mon départ en vacances.
Je vous l’ai déjà dit vous êtes un fantastique.

On sait tous que vous symbolisez ce qui a de mieux et que vous êtes un grand démocrate qui n’a perdu que de 204 voix.
Vu votre amertume, heureusement que vous n’avez pas perdu que d’une seule voix.

Voyons, qui peut croire un seul instant que vous êtes un despote ?
Tout le monde vous aime et vous avez toujours raison et sur tout.

En tout cas ce qui est honnête de votre part c’est de reconnaître que Gérard Gaudron ne gérait pas tout seul mais avec vous.
Comme ça doit être pénible de voir l’ingratitude du peuple aulnaysien qui n’a rien compris.
Vu votre gestion du Cmmp, du garage Renault, etc…, on peut dire que vous avez eu le sens de la vision… et je peux vous dire que je me réjouis que notre maire Gérard Ségura ne perçoive pas d’indemnités chômage.

Au fait, pouvez-vous me confirmer ces rumeurs qui vous opposeraient aux radicaux valoisiens ? Est-ce qu’on vous contesterait votre leadership ?
Je peux pas croire un seul instant que des élus aussi bien élevés ne puissent pas voir que vous êtes un fantastique.

En tout cas, vous pourrez toujours compter sur ma bienveillance. J’ai vraiment hâte de vous voir ce soir au conseil car comme votre camarade Gérard Gaudron, vous êtes les meilleurs opposants, vous êtes les fantastiques.

[NDLR: L’humour c’est rigolo, mais essayez de rester le plus possible respectueux SVP]

Navigue avec Internet Explorer 6.0 Internet Explorer 6.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; .NET CLR 2.0.50727)

Faut écrire des livres mon garçon, vous avez un talent fou !

c’est vrai que depuis que vous m’avez réclamé il y a deux mois du soleil, je me suis efforcé d’y répondre et avouons-le ce n »est pas mal réussi. dites-moi ou vous partez en vacance, je ferai encore un effort.

ce qui est sûr pour moi c’est qu’aujourd’hui comme hier, quand je vais dans n’importe quel quartier de la ville, on me parle toujours avec sympathie. il ne m’est encore jamais arrivé de m’entendre dire : »menteur, escroc, on va te pendre au milieu de la cité ». alors je suis bien dans l’opposition puisque les aulnaysiens me demandent de partir à la reconquête. amertume et regrets très peu pour moi, je n’ai que des projets !

indemnités chômage ? vous devriez lui demander combien il « touche » en tout avec l’ensemble de ses revenus, juste pour rire. mais pas sur que vous ayez le courage…

enfin je vais vous rassurer sur le phœnix de ses bois . le PR fait parti de l’UMP dont je suis le délégué de circonscription élu avec 83% des voix en novembre dernier. pour le reste je suis un homme libre de sa parole, chacun a donc droit à la sienne. et pour la petite histoire, il m’arrive de ne pas être d’accord avec tout le monde, même au bureau et même en famille. pour autant je reste « fantastique » comme vous dites et tous le savent bien.

je me demande si je ne vais pas vous demander de venir préparer la communication de ma prochaine campagne parce que je suis vraiment subjugué par votre incroyable talent à ne jamais répondre aux questions…

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11

Je ne suis pas tout à fait d’accord M. Cannarozzo, i l y a eu au moins une réunion de quartier où j’assitais, ou vous auriez mieux fait de ne rien dire, vous faites beaucoup de mal, mais vous ne pouvez pas vous en rendre compte vu votre caractère, ne dites pas que vous êtes un homme fantastique, car vous devez avir mal aux chevilles. Aulnay n’est à personne, nous sommes des Aulnaysiens et Aulnaysiennes qui veulent vivre dans la sénérité, mais pas dans la critique.
Merci de bien vouloir nous comprendre.

Navigue avec Internet Explorer 8.0 (Compatibility Mode) Internet Explorer 8.0 (Compatibility Mode) sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 7.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0)

Gisèle, vous devez vous méprendre. d’abord puisque Kevin m' »encense » avec un énorme humour vous me permettrez de réagir dans la même veine, avec humour. je ne crois pas que l’humour appartienne à une seule catégorie. et personnellement je n’ai jamais prétendu être autre chose qu’un aulnaysien, né à aulnay et qui a toujours eu de l’intérêt pour le devenir de sa ville. la caricature est toujours facile et souvent utile pour éviter le débat de fond.

je ne crois pas que vous me connaissiez assez pour me juger, de même que je ne vous juge pas. si vous ne pouvez vous référer qu’à ce seul échange » entre nous, alors c’est bien dommage.

pendant tout l’exercice de mon mandat précédent, j’ai pu aider nombre de mes concitoyens, faire voir notre ville autrement dans diverses instances. j’ai été confronté à des situations que je ne souhaite à personne sans m’en plaindre ni les étaler sur place publique, je n’ai besoin ni de reconnaissance ni de « fleurs ». je fais juste ce que je crois juste.

enfin vous ignorez tout de certaines conséquences qui ont pu atteindre mon entourage, alors évitez de croire à la caricature que vous exposez.

et si j’aspire comme tout le monde à vivre dans la sérénité, permettez-moi tout de même de ne pas admettre les tartufferies et autres manipulations.

pour se comprendre, il faut parler et non refuser, chère Gisèle.

en espérant également que vous trouverez le moyen que l’on se comprenne.

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11