Seine-Saint-Denis, Solidarités

Seine-Saint-Denis : malgré des places pérennisées, le 115 saturé

23 novembre, 2021 à 8:56 | Posté par
Photo: https://www.agglo-tulle.fr

"Vous avez dormi où ? A l'hôpital Jean Verdier (à Bondy, ndlr) ?" A cet homme, qui explique passer de la rue à des carcasses de voitures abandonnées avec sa compagne enceinte de deux mois, et n'avoir pas obtenu de réponses depuis quatre jours, Hicham n'a pas de solution à apporter. Il transmet la demande de mise à l'abri et conseille de tenter de rappeler chaque jour.

"Les centres d'hébergement d'urgence sont saturés" explique l'écoutant, qui travaille ici depuis un an et demi. "Malheureusement, même les cas prioritaires - et ils sont très nombreux - on n'arrive pas à leur trouver de place : les femmes enceintes, les femmes avec enfants de moins de 3 ans" regrette-t-il : "L'année dernière, à cette même période, il y avait des hivernales et cette année, on n'a pas encore vu de places dites hivernales". (...)

Ainsi, selon Interlogement, chaque jour, 400 à 450 personnes dont l'appel est décroché ne se voient proposer aucune solution d'hébergement, contre 100 à 200 en temps normal, quand des places d'hébergement "hivernales" sont ouvertes. (...)

Sollicité, le ministère du Logement n'apporte pas de réponse précise pour le département de Seine-Saint-Denis, mais se dit "attentif" à la situation. 

Source: franceinter.fr

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>