Actualité, Seine-Saint-Denis

On installe les consommateurs de crack dans notre département

26 septembre, 2021 à 18:27 | Posté par
Pantin, dimanche. Un rassemblement s'est tenu devant le "mur de la honte".LP/E.M.


Ce n'est pas le mur de Berlin, ce n'est pas le mur de Trump entre le Mexique et les Etats-Unis mais ce mur pour empêcher les consommateurs de crack de revenir à Paris montre à la fois l'impuissance des pouvoirs publics et leur intérêt pour notre département déjà bien défavorisé.

En ce dimanche de marché, la rue Magenta, à la frontière de Paris et Pantin, est quasiment impraticable : les camionnettes des commerçants occupent les trottoirs, les piétons et les cyclistes s’approprient la chaussée. La foule est dense, nombreuse. « On est la ligne d’habitants qui n’existent pas selon Darmanin », s’emporte Marion, une habitante de la rue, bordée par des immeubles d’habitation. (...)

Une « vaste blague », « une honte » pour les habitants qui ont organisé un rassemblement ce dimanche matin, auquel s’est invitée la présidente de la région (Libres !) et candidate à la présidentielle Valérie Pécresse et une nuée de journalistes. (...)

Marion, qui a échangé avec Valérie Pécresse sous l’œil des caméras, questionne « le timing » de cette visite : « Elle vient en candidate à la présidentielle », appuie Fatima, sa voisine.

Source et photo: Le Parisien

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>