Transports

Valérie Pécresse envisage de réduire l’offre de transport en commun

27 décembre, 2020 à 13:19 | Posté par

Un RER B encore pire? Inconcevable!

Valérie Pécresse note une baisse importante des déplacements dans Franciliens : « avant le Covid-19, nous enregistrions 43 millions de déplacements par jour dans la région. Sur ce chiffre, il y avait 7 millions de trajets domicile travail. Seulement 1% des Franciliens étaient déjà des adeptes du télétravail. C’était très faible et cela nous a surpris. Aujourd’hui, on voit que le télétravail et l’épidémie ont des effets directs sur la demande. Nous avons enregistré une baisse de 13% des déplacements, tous modes confondus. Dans le détail, la marche a reculé de 4%, la voiture de 19% et les transports en commun de 28%. À l’inverse, le vélo a progressé de 25% même s’il ne pèse que 3% du volume de déplacements. » (…)

Pour pallier à ce manque à gagner, l’Île-de-France envisage donc de baisser l’offre de transports. « Tout va dépendre de l’attitude de l’État. IDFM est une structure en bonne santé financière, on génère 500 à 600 millions d’euros de cash-flow chaque année. Nous aurons l’argent pour rembourser la dette Covid. Mais si nous n’obtenons pas le milliard en question, nous avons trois options. Baisser les investissements : je ne le veux pas. Augmenter le prix du Pass Navigo : c’est impossible et ce serait injuste. Baisser l’offre : c’est l’option privilégiée, mais il faudra que l’État l’assume », explique Mme Pécresse.

Source: sortiraparis.com

Effet de manches ou réalité future? Et que veut dire baisser l’offre?

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>