Associations, Environnement, Solidarités, Urbanisme

Maraichage bio de Sevran, terres agricoles de Gonesse, même défi!

22 décembre, 2020 à 11:59 | Posté par

David contre Goliath, deux visions du futur

SOPHIE LOUBATON POUR « LE MONDE 

C’est un véritable écosystème qui s’est mis en place autour de ces légumes bio sevranais, permis par la mobilisation et la conjugaison de plusieurs acteurs. Il y a d’abord Aurore, association d’insertion historique, qui a repris en main, en 1997, ce terrain sevranais en friche pour en faire des cultures maraîchères. Lamri Guenouche en est aujourd’hui le responsable.
Cet ingénieur agronome, qui travaillait avant dans la grande distribution, a pris la tête du jardin il y a une dizaine d’années. « Nos salariés en insertion ont beaucoup de mérite ; le maraîchage peut être difficile. Mais, avec le travail de la terre, on voit tout de suite le fruit de ses efforts », raconte M.
Guenouche, qui se dit fier de l’implantation de ce jardin au cœur de Sevran, commune où le taux de chômage dépasse les 20 % de la population active et dont un tiers des habitants vit sous le seuil de pauvreté. (…)

A Sevran, le jardin Aurore est voué… à être déplacé. Un vaste projet urbain, Sevran Terre d’eaux, prévoit, pour 2024, la construction de logements, d’une crèche, d’une maison de santé et d’un bassin de surf, sur 32 hectares de terres agricoles.

Extraits d’un article paru dans le journal Le Monde

D’après nos informations, certains aulnaysiens se fournissent dans ce maraîchage écologique et solidaire assurant des produits locaux de qualité à petits prix.
Comment ne pas faire le rapport entre le risque de disparition de cette possibilité d’approvisionnement local et le devenir des terres agricoles de Gonesse?

Quelques élus savent lutter contre cette course folle mais la plupart ferment les yeux ou luttent pour toujours plus de bétonnage…

Certains trouveront que les défenseurs de l’agriculture locale sont « vieux jeu » alors que l’avenir aussi bien local que planétaire passe par le respect de nos espaces de respiration qui en plus peuvent nous nourrir sans grand transport, source supplémentaire de pollution.

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>