Commerces, Covid-19, Lectures

La riposte des libraires indépendants

1 novembre, 2020 à 8:56 | Posté par

En Seine-Saint-Denis, douze librairies indépendantes se sont organisées en réseau pour expérimenter la vente à emporter.

Nous vous en parlions il y a peu, Le Parisien a interviewé Jacques-Etienne Ully, propriétaire de la librairie « Folies d’Encre » du Boulevard de Strasbourg

.

A Aubervilliers, Bagnolet, aux Lilas, à Aulnay, les libraires ont réalisé, jeudi, un chiffre d’affaires digne d’un 24 décembre. « On n’avait jamais vu ça, c’était un truc de dingue, s’enflamme Valérie Salaam, coresponsable de la librairie Folies d’encre aux Lilas. Et les clients ne venaient pas faire leurs cadeaux de Noël en avance, ils achetaient pour eux : de la littérature, des sciences humaines… Ils avaient peur de tomber en rade d’occupation. »(…)

Car oui, elles ont ouvert leurs commerces, ou plutôt « entrouvert » : « Rien ne change. En gros, c’est notre message », résume d’abord Jacques-Etienne Ully, propriétaire de trois magasins à Aulnay, Gagny et au Perreux (Val-de-Marne).

Concrètement, « nous faisons vraiment de la vente à emporter. Les clients peuvent venir au seuil de la librairie. On garde nos horaires d’ouverture habituels, on continue à faire du conseil. Tout cela, on ne le faisait pas avant. »

« Avant » veut dire lors du premier confinement. « Le premier épisode nous a permis d’adapter notre site internet aux normes du e-commerce, ça a été un électrochoc, tout le monde s’y est mis », poursuit Jacques-Etienne Ully.(…)

Le site Internet de l’association des librairies indépendantes de Seine-Saint-Denis : www.librairies93.fr

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>