discriminations, Sécurité

« L’histoire d’Houssam », Remedium raconte en BD la violence policière à Aulnay

5 avril, 2020 à 11:58 | Posté par

Nous publions avec l’autorisation de son auteur, Remedium, une BD originalement diffusée par l’auteur ici. Cela retrace l’histoire vraie d’Houssam, « un employé participant à la lutte contre le Covid-19 par son action du quotidien et qui mérite bien de ne pas tomber dans l’oubli…« .

Houssam, informaticien pour Santé Publique France, a subit des violences policières jeudi 19 mars à Aulnay-sous-Bois. Vous trouverez le récit écrit complet sur BondyBlog.

Remedium publie des chroniques en BD sur les violences policières ordinaires dans nos banlieues. Vous les trouverez ici. Remedium, auteur de la BD « Les contes du chien Noir« , s’était fait connaître avec sa BD sur un certain Titi Gnangan et parfois un Nono Zaza qui lui avait valu un harcèlement judiciaire de la part du maire du Blanc Mesnil. Pourtant toute ressemblance avec les édiles du Blanc Mesnil et Aulnay ne pourrait être que fortuite 😉 .

3 Réponses à “« L’histoire d’Houssam », Remedium raconte en BD la violence policière à Aulnay”

commenter
Jean-Louis Karkides | 5 avril, 2020 à 12 h 10 min

Certains devraient être confinés…..Derrière des barreaux!

Navigue avec Google Chrome 80.0.3987.149 Google Chrome 80.0.3987.149 sur GNU/Linux x64 GNU/Linux x64
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/80.0.3987.149 Safari/537.36

S’il est vrai que notre police ose se comporter ainsi envers un citoyen, quelque soit son origine, il y a de quoi être outré et scandalisé : la maltraitance que ce frère a subi est insupportable et inadmissible !

Une enquête devrait être ouverte pour haine, maltraitance, racisme, propos vulgaires et discrimination ! je ne peux pas croire qu’en France, dans le pays des droits de l’homme et du citoyen, on laisse des policiers qui salissent toute leur corporation se comporter comme des voyons en instaurant la loi du plus fort, exactement comme dans une république bananière !

la lumière doit être faite sur ce très grave débordement, indigne de notre état de droit !

Si ce jeune homme a écopé d’une amende, il doit pouvoir identifier les policiers véreux qui la lui ont infligée et porter plainte. Nous pouvons aussi constituer un collectif de citoyens exigeant que la lumière soit faite sur ces pratiques honteuses qui déshonorent notre république !

Navigue avec Firefox 74.0 Firefox 74.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; Win64; x64; rv:74.0) Gecko/20100101 Firefox/74.0

Comme dans toute œuvre de fiction, toute ressemblance avec des personnages ou situations réelles ne peut être que fortuite. Si Titi Gnangnan et Nono Zaza ne sont qu’imaginaires, des policiers qui jouent les cowboys justiciers sans foi ni loi, avec pour conséquence de dévaloriser les forces de l’ordre, ça n’existe pas!
Les hiérarchies ne bougent pas où si peu pour ne pas désespérer les commissariats comme en d’autres temps il fallait ne pas désespérer Billancourt !

Navigue avec Firefox 67.0 Firefox 67.0 sur Android 7.0 Android 7.0
Mozilla/5.0 (Android 7.0; Mobile; rv:67.0) Gecko/67.0 Firefox/67.0