Associations, Justice, Sécurité

Sofiane N, djihadiste aulnaysien, jugé par contumace à Paris

7 janvier, 2020 à 18:17 | Posté par

Voici un extrait d’un article du journal La Dépêche:

La cour d’assises spéciale de Paris juge depuis hier, lundi 6 janvier, vingt-quatre accusés soupçonnés de faire partie de filières d’acheminement de jihadistes, en région parisienne, vers la Syrie, de 2014 à 2015. Mais seulement cinq d’entre eux sont présents dans le box car les autres protagonistes ont disparu ou sont présumés morts au pays du Châm. Parmi ces disparus, Sofiane N., un ancien élève de l’école des Mines d’Albi. 

Sofiane N., assurait des prêches dans une mosquée de Sevran, en région parisienne. Ce professeur de mathématiques avait adhéré à l’idéologie jihadiste de Daech. Un drapeau de cette organisation criminelle avait d’ailleurs été retrouvé à son domicile d’Aulnay-sous-Bois, en région parisienne. Il était parti en Syrie en janvier 2015, juste après les attentats de Charlie Hebdo. 

L’enquête avait mis au jour l’existence d’une seconde filière articulée autour des frères Belhoucine. L’aîné, Mohamed, avait connu Sofiane N. à l’école des Mines d’Albi. Le plus jeune, Mehdi, avait pris le même avion qu’Hayat Boumeddiene, l’épouse religieuse d’Amédy Coulibaly, le tueur de l’Hyper Cacher, en janvier 2015, une semaine avant les attaques terroristes. Ces deux frères sont également présumés morts.

Source: ladepeche.fr

Vous trouverez aussi un autre article plus complet sur le site du Parisien (réservé aux abonnés).

Ce n’est pas la première fois que le nom de notre commune est associé aux attentats de 2015. Hasna Aït Boulahcen, la femme kamikaze de Saint-Denis habitait aussi notre ville. Les frères Belloucines étaient eux mêmes agents municipaux dans notre ville comme s’était inquiété lui-même Bruno Beschizza dans Le Figaro en l’apprenant après les attentats. Pour autant la ville continue le financement massif d’associations qui ont invité régulièrement des prédicateurs radicaux. Marianne avait même affirmé que l’EMJF avait voulu inviter un prédicateur qui avait fréquenté la filière dite des Buttes-Chaumont, cette même filière qui avait recruté les frères Kouachi et possiblement Amedy Coulibaly.

Les commentaires sont fermés.