Actualité, Médias, Politique, Religion

Le journal Marianne poursuit notre enquête sur le réveillon fondamentaliste de l’EMJF

27 février, 2016 à 0:08 | Posté par

Préambule: Ce n’est pas parce notre société actuelle suinte le racisme anti-musulman, que nous devons taire les dérapages de quelques prédicateurs d’extrême droite qui prétendent parler au nom de tous les musulmans à Aulnay et qui bénéficient pour cela des finances de la collectivité. Cet article fait bien la distinction entre la religion de tolérance que peut être l’islam et les propos anti-républicains de quelques-uns tenus dans notre ville.

Marianne_Beschizza_SalafistesAprès notre enquête de décembre sur le réveillon de l’EMJF à Aulnay, nous avions essuyé de nombreuses insultes sur les réseaux sociaux. Pourtant, ce que nous révélions il y a deux mois semble aujourd’hui n’être que la partie immergée de l’iceberg. Hier, le journal Marianne a poursuivi bien au delà cette enquête et s’est intéressé notamment aux autres prédicateurs invités à cette réunion qui aurait accueilli 700 personnes.

Des prédicateurs plus extrémistes que nous le pensions

Nous avions souligné les prêches de Nader Abou Anas tolérant la violence envers les femmes et voulant les mettre sous tutelle, mais le journal Marianne souligne d’autres discours encore plus radicaux. Le journal indique ainsi un autre prêche dans lequel M. Anas estime que la musique « est la voix de Satan« . Ce même genre de propos tenus par l’imam de Brest avait scandalisé le recteur de la mosquée de Bordeaux qui avait expliqué cet automne sur France-inter (voir la vidéo ici), que ce genre de personne « diffuse de l’ignorance » et « inculque une religion de rupture avec le monde« . Difficile effectivement après avoir entendu un tel prêche d’aller défendre la salle du CAP!

Le second prédicateur, Eric Younous, reçu lui-aussi à Aulnay le 31 décembre dernier, semble du même tonneau (quoi que plus clair dans sa volonté de ne pas tolérer la violence envers les femmes). Il se distingue par ses dérapages antisémites et ses saillies anti-avortement dignes des catholiques les plus intégristes (nous vous renvoyons à l’article de Marianne et les liens que le journal donne).

Mais il semble que Messieurs Anas et Younous soient des doux progressistes à coté de Mehdi Bouzid, troisième invité de Hassen Farsadou, président de l’EMJF à ce réveillon. M. Farsadou reconnait que M. Bouzid est bien salafiste mais « contre le djihad« . Pourtant Marianne affirme que Mehdi Bouzid a fréquenté la filière dite des Buttes-Chaumont qui a notamment tenté d’envoyer l’un des frères Kouachi faire le djihad en Syrie. Avec de tels invités M. Farsadou prétend prévenir la radicalisation des jeunes. Est-ce une nouvelle façon de combattre le mal par le mal?

Un maire soumis aux clientélisme religieux

Le journal Marianne a pu interroger notre très sécuritaire Maire d’Aulnay-sous-Bois qui a prêté le gymnase de la Rose des Vents à l’EMJF pour ce réveillon. Il estime fort justement qu’il ne peut pas filtrer le prêt de salles municipales en fonction des opinions. Néanmoins, il oublie de préciser – et ce n’est pas dans l’article de Marianne – que la mairie accorde de généreuses subventions à cette association notamment en lui prêtant à l’année les 1226 m² de l’école Bougainville gracieusement et entièrement mise à disposition par la municipalité depuis décembre 2010, eau, gaz, chauffage et électricité offerts (voir convention ici).

Un événement récent éclaire la relation de soumission aux associations religieuses. Sous la demande de l’UAM, Bruno Beschizza a ainsi démis de ses fonctions Nadia Hamour, chargée des questions d’intégration au sein du groupe politique LR, qu’il avait nommée quelques mois plus tôt Directrice de la Politique de la ville. Mme Hamour avait tenu des propos de fermeté envers le voile, propos sans doute désolants pour certains d’entre nous, mais qui ne dénotent en rien de ce que l’on entend souvent à l’UMP dont M. Beschizza est secrétaire national. Nous avions relaté l’affaire ici.

Nadia-Hamour2

Nadia-Hamour

Une autre affaire, comme l’attribution du nom Jean-Paul II à la place du marché du Vieux Pays, avait déjà montré la volonté du premier édile de la ville à vouloir caresser les religieux dans le sens du poil, ce qui est assez paradoxal pour un membre de la Franc-maçonnerie qu’est M. Beschizza. Le maire avait aussi surfé sur les fondamentalismes religieux catholiques et musulmans en distribuant des tracts dénonçant l’imaginaire théorie du genre en 2014.

LePoint-Salafistes-BeshizzaLa conclusion la plus plus paradoxale vient sans doute de la réponse de Bruno Beschizza au journal Le Point qui a repris l’enquête de Marianne: L’ancien syndicaliste policier, commandant de Police, Secrétaire National à la Sécurité des Républicains devenu maire d’Aulnay, estimant qu’il ne peut rien faire contre les associations fondamentalistes de sa ville répond au journal « Je ne suis pas un policier« . CQFD.

NB: Nous ne tolérerons pas les commentaires cherchant à créer des amalgames particulièrement en cette période où les musulmans vivent sous un soupçon injuste de certains habitants trop heureux de trouver des boucs émissaires aux maux de notre société.

 

 

Articles similaires:

6 Réponses à “Le journal Marianne poursuit notre enquête sur le réveillon fondamentaliste de l’EMJF”

Le maire d’Aulnay prête depuis 2010 une école à l’asso qui a invité des salafistes dans un gymnase (via @monaulnay) https://t.co/E6fMsSdbDT

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator

Tiens, M. Suaudeau, il n’est plus question de « jeter des ponts » (de tolérance) en direction des islamistes de l’EMJF ?…
Cf l’un de vos commentaires laissés à propos de l’EMJF, en février 2011 sur Mon Aulnay, alors que je soulignais leur radicalité.

Le vent tourne, les suivent les girouettes.

Navigue avec Google Chrome 48.0.2564.116 Google Chrome 48.0.2564.116 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/48.0.2564.116 Safari/537.36

C’est précisément ce qui me distingue entre vous et moi: Je n’ai pas de préjugés en voyant un musulman. Votre peur de l’islam vous vous fait mettre tout le monde dans le même panier. Il faudra vous habituer à l’idée que tous les musulmans ne sont pas des salafites, tous les membres de l’EMJF ne sont pas des extrémistes et même tous les salafistes ne sont pas terroristes. L’islam peut être une religion de savoir et de tolérance, n’en déplaise à vous.

Navigue avec Firefox 44.0 Firefox 44.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:44.0) Gecko/20100101 Firefox/44.0

Mais Hervé, là n’est pas du tout le sujet, puisque les articles dans lesquels je dénonçais l’islamisme diffusé par l’EMJF/UAM93, concernaient très précisément… l’EMJF ou l’UAM93.

Or, c’est bien dans un article sur l’EMJF que vous me balanciez qu’il fallait (leur) jeter des ponts.
A l’époque, vous disiez même ne pas avoir un avis tranché sur eux.

Et ce, malgré la profusion d’indices que j’ai soulevés. Ca date de 2011; vous avez donc 5 ans de retard puisque, désormais, vous vous mettez, vous aussi, à dénoncer l’idéologie diffusée par ces mêmes islamistes.

Navigue avec Google Chrome 48.0.2564.116 Google Chrome 48.0.2564.116 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/48.0.2564.116 Safari/537.36

Votre spécialité est d’accuser les musulmans d’être des islamistes radicaux, donc forcément sur certains vous avez raison avant d’autres. Mais pour celà combien de fausses accusations?
Vos aprioris xénophobes vous discalifient d’emblée pour ce genre de raisonnements.
Je suis pour tisser des ponts entre les groupes y compris si ils sont membres de l’EMJF. Je persiste et signe, je n’ai pas d’apriori.

Navigue avec Firefox 44.0 Firefox 44.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:44.0) Gecko/20100101 Firefox/44.0

Encore une fois, chaque fois que j’ai dénoncé ces islamistes, je n’ai dénoncé que ces islamistes (EMJF, UAM93).

Ce qui en revanche interpelle, c’est l’influence – nuisible – de ces islamistes auprès de la population musulmane locale : si les édiles aulnaysiens (votre ancien copain Ségura ou, là, Beschizza) et si le ministre de l’Intérieur lui-même voient dans ces islamistes des interlocuteurs crédibles, c’est que ces islamistes sont considérés comme influents.

Où sont les musulmans dits modérés ?…

Enfin, en ce qui est de tisser des ponts avec les islamistes de l’EMJF, cela me rappelle Juppé qui, en 2011, voyait les Frères musulmans d’Egypte des interlocuteurs fiables, démocrates et libéraux.

Ne pas céder à ces fous furieux d’allah, tenir bon.

Navigue avec Google Chrome 48.0.2564.116 Google Chrome 48.0.2564.116 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/48.0.2564.116 Safari/537.36