Municipales 2020

Hadama Traoré ne sera pas tête de liste

13 janvier, 2020 à 16:41 | Posté par
Aulnay, le 7 janvier 2020. Hadama Traoré (avec le béret) avec certains colistiers dont Raoul Mercier (à gauche), Cynthia Pastor, Mariatou Sacko, Abdel Naït-Addi, et Omar N’Diaye. LP/T.P.

Le cofondateur du collectif La Révolution est en marche, poursuivi pour apologie du terrorisme après ses propos sur la tuerie de la préfecture de police de Paris, vise la mairie d’Aulnay. Sans être tête de liste.

Il ne sera que cinquième sur la « Liste citoyenne et intergénérationnelle » dont il est pourtant la figure la plus connue. Il l’assure : « Cela résume la philosophie de notre projet : l’homme providentiel n’existe pas, il n’y a que des citoyens au service de leur ville, avec leur vécu, leurs idées ! On veut rendre la ville au peuple. »

C’est Raoul Mercier, 80 ans, qui, « parce que l’administration oblige à déterminer une tête de liste », sera au sommet des cinquante noms. Il fut maire-adjoint PS entre 2008 et 2014, et fondateur du CADA (Cercle amical démocratique aulnaysien), une association dont le maire Bruno Beschizza (LR) ne boude pas les réunions.

Mais, en toile de fond de cette candidature, difficile pour Hadama Traoré d’éluder la polémique sur la tuerie de la préfecture de police de Paris.

Fini, les « Beschizza dictateur » ou « Beschizza incompétent ». Sur les réseaux sociaux, en tout cas, Hadama Traoré et le maire (LR) ont fait la paix.

Qu’en dit la ville ? « Personne n’achète Hadama Traoré », s’étrangle Séverine Maroun, première adjointe au maire. Qui reconnaît les « violentes dissensions » par le passé, mais assure « qu’avec le temps, nous avons réussi à discuter » et se félicite de ces velléités de mener une « campagne apaisée ».

Extrait d’un article du Parisien

Précision non indiquée dans cet article, l’association CADA, quant à elle fait partie de la liste « Aulnay en Commun » et ne soutient donc pas Raoul Mercier.
On peut aussi noter que « le pacte de non agression  » a ses limites puisqu’il y a 3 jours, le mouvement « La Révolution Est En Marche » mêlait le directeur-adjoint du cabinet de la ville à une supposée malversation foncière.

2 Réponses à “Hadama Traoré ne sera pas tête de liste”

Maroun peut s’étrangler jusqu’à s’étouffer, on est pas dupe de la manoeuvre au détriment de monsieur Traoré, après les attaques judiciaires, la droite très extrême qui balaie d’un revers de main les valeurs, et ne s’encombre pas de l’honnêteté politique, on retrouve bien là l’esprit ripoublicains, les voilà à essayer « d’amadouer » ceux qu’elle considère comme inférieurs.

L’esprit colonial des adeptes du sarkozysme est toujours bien vivace.

Navigue avec Google Chrome 79.0.3945.116 Google Chrome 79.0.3945.116 sur Android 8.1.0 Android 8.1.0
Mozilla/5.0 (Linux; Android 8.1.0; SM-T585) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/79.0.3945.116 Safari/537.36

Hadama Traoré à eu le courage d’affronter le Clan Benlarbi !
Il nous en faudrait bien d’autres des comme lui.

Navigue avec Google Chrome 38.0.2125.102 Google Chrome 38.0.2125.102 sur Samsung Samsung
Mozilla/5.0 (Linux; Android 5.0.2; SAMSUNG SM-T530 Build/LRX22G) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) SamsungBrowser/3.3 Chrome/38.0.2125.102 Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>