Espace Gainville

Exposition Gainville «Deux soeurs, d’argile et de cuivre» du 1er février au 8 mars

31 janvier, 2020 à 9:27 | Posté par

Née en 1930, Thérèse Boucraut, après des études à l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs, où elle fréquente l’atelier du peintre Marcel Gromaire en 1957, se consacre à la peinture et à la gravure. Au cours des années qui suivent, la question du sujet lié au retour à la figuration est centrale pour l’artiste. Elle l’explore à travers la peinture et la gravure – qu’elle utilise de plus en plus en peintre. Les dégradés de gris que permet l’aquatinte sont utilisés dans des sujets tels que l’autoportrait (visage et fragments du corps) ou les paysages de sa région natale, la Champagne. Récemment Thérèse Boucraut a peint une série de tables rondes : à leur surface se déploient les objets de la maison, laissant parfois apparaître les céramiques de sa sœur, Noemi Faber.

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>