Associations, Education

Le maire LR chouchoute l’association musulmane bardée de casseroles

18 décembre, 2019 à 15:59 | Posté par
Aulnay-sous-Bois, juillet 2019. En plus d’un réfectoire, l’EMJF dispose de salles de classe dans l’école Bougainville le week-end pour dispenser des cours d’arabes. LP/Thomas Poupeau

C’est avec ce titre que le Parisien vient de sortir un article que le blog « Aulnay Libre », (blog tenu par notre maire-adjoint chargé des finances) ne relaiera surement pas, extrait:

Trois mois avant les élections municipales, les associations de musulmans sont choyées à Aulnay-sous-Bois. Surtout une : l’Espérance musulmane de la jeunesse française (EMJF), qui, malgré ses casseroles, fait l’objet de multiples attentions de la part de la municipalité dirigée par Bruno Beschizza (LR).

Et pour cause : en 2014, l’EMJF avait appelé à voter pour l’ex-policier, et nombreux sont ceux qui pensent qu’ils pèseront encore dans le scrutin de mars 2020. De son côté, la ville réfute tout favoritisme.

Il y a quelques jours pourtant, les services municipaux ont effectué de nombreux « travaux de confort » dans le réfectoire attenant à l’école Bougainville, dont l’EMJF est locataire depuis peu. Pose de nombreuses prises électriques, installation d’un portail et d’une clôture flambant neuve, connexion au téléphone.

Déjà, beaucoup avaient vu la mise à disposition de ce réfectoire comme un « cadeau » à l’EMJF, qui ne peut plus occuper à plein temps l’école Bougainville elle-même, louée à une autre association musulmane, « Education pour tous », qui y a installé une école privée hors-contrat de 200 élèves, reconnue par le rectorat, dont les programmes respectent ceux de l’Education nationale.

Depuis, un conflit larvé oppose ces deux associations, l’EMJF disposant de salles de classe dans l’école le week-end pour dispenser des cours d’arabes, en plus du fameux réfectoire. Une cohabitation compliquée qui a abouti à une plainte de l’école pour des dégradations.

« La ville prend parti pour l’EMJF ! Nous, on peut toujours courir pour avoir la moindre intervention de la mairie pour des travaux de confort », se désole la direction de l’école. Qui, par contre, croule sous des factures envoyées par la municipalité, notamment de charges. « Sauf que dans le bail que nous avons signé, il est écrit que c’est à la ville de régler ces frais », indique encore la direction de l’école – ce que réfute la ville.

Les privilèges accordés à l’EMJF interrogent certains observateurs, qui rappellent que l’association traîne plusieurs casseroles. A commencer par l’invitation à Aulnay de prédicateurs radicaux en 2015, ou les propos homophobes de son président Hassen Farsadou en 2018.

Pas de quoi effrayer la majorité, qui aurait même « fait le forcing » pour imposer deux membres de l’EMJF au sein du bureau directeur de l’école. Des réunions ont eu lieu avant l’été en ce sens, à l’hôtel de ville. Signe que les discussions étaient confidentielles : les participants ont été tenus de laisser leur téléphone à l’entrée.

Enfin, le soutien de l’EMJF en faveur de Bruno Beschizza au scrutin de mars fait peu de doutes : en juillet, Hassen Farsadou décrivait le maire comme son « ami ». Contacté cette semaine, le président de l’association n’a pas répondu.

Qu’en dit la ville ? « Pour diviser le prix du loyer par dix, nous avons convenu avec « Education pour tous » de signer un bail emphytéotique qui leur donne des droits exorbitants, faisant d’eux des quasi-propriétaires. Mais aussi des devoirs, analysent les services municipaux. A commencer par 1,1 M€ de travaux à réaliser eux-mêmes sur le bâtiment. »

2 Réponses à “Le maire LR chouchoute l’association musulmane bardée de casseroles”

L’EMJF dispose d’un terrain de 5000 m2 le long de la RN2 que Beschizza rêve d’acquérir pour y construire un quartier résidentiel par les biais d’un promoteur immobilier.

Cette opération sera faite après les élections de 2020, histoire de faire languir Beschizza et son fameux collaborateur que tout le monde connaît pour ses méthodes discutables de travail.

L’école Républicaine offerte par Beschizza par un obscur contrat a cette Association Religieuse islamique à pour but de négocier ce terrain à un coût moindre sauf que l’EMJF est très gourmand sur le prix de revente et attend aussi de Beschizza, des subventions importantes et autres avantages.

J’appelle cela des magouilles avec et toujours la Municipalité, les Promoteurs immobiliers sur fond de Clientelisme Religieux et cela n’est pas acceptable.

Navigue avec Google Chrome 38.0.2125.102 Google Chrome 38.0.2125.102 sur Samsung Samsung
Mozilla/5.0 (Linux; Android 5.0.2; SAMSUNG SM-T530 Build/LRX22G) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) SamsungBrowser/3.3 Chrome/38.0.2125.102 Safari/537.36

Mais de qui il se moque celui-là ? Beschizza favorable à l’islam ?

Bon chacun comprendra mon sous entendu. Je n’ai rien à rajouter !

Quand des politiques nous crachent dessus à longueur d’année et au moment des élections… mais on est pas débiles !

L’association EMJF est une chose, le vote des administrés musulmans ou pas en est une autre

#DegagezMoiToutCa ces hypocritesje suis outrée par ces malfaisants LR

Navigue avec Google Chrome 79.0.3945.79 Google Chrome 79.0.3945.79 sur Android 9 Android 9
Mozilla/5.0 (Linux; Android 9; SM-G960F) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/79.0.3945.79 Mobile Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>