Lectures

« Boy Diola », un roman de la casamance à PSA

24 septembre, 2019 à 20:59 | Posté par

Une pépite, ce premier roman de Yancouba Diémé. Un récit tout en pudeur du chemin emprunté par son père, Apéraw, entre son village de riziculteurs du pays diola en Casamance et la banlieue parisienne…

Les mots ont été cueillis petit à petit, pour dire le départ du village après la baisse soudaine des pluies dans les années 1950, les pérégrinations et l’installation à Dakar du « Boy Diola », une expression gentiment moqueuse désignant les villageois du sud venus dans la capitale..

Il ira chez Citroën à Aulnay-sous-Bois. Ses premiers mots de français seront les noms des pièces d’un moteur.

Deuils familiaux, licenciement, difficultés économiques n’épargnent pas Apéraw qui se bat pour sa famille, sa dignité. Une dignité qui commence par le soin apporté au choix de ses vêtements, avec force cravates. Un jour qu’un collègue de Citroën l’interroge pour savoir pourquoi il accorde tant d’attention à sa mise, il répond : « parce que j’ai le droit »..

Yancouba Diémé  – Boy Diola – Flammarion

Source: actualitte.com

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>