Santé, Social

Médecins et urgentistes de l’hôpital Ballanger tirent la sonnette d’alarme

14 février, 2019 à 23:05 | Posté par
Photo:justacote.com

Ce n’est malheureusement pas une nouveauté de dire que les conditions de travail dans les hôpitaux et en particulier celui qui nous est proche se dégradent.

Un article du Parisien revient sur ce problème qui pourrait s’améliorer.

Conçu pour accueillir 150 patients par jour, le service reçoit en moyenne… 230 passages, avec une pointe à 287 la semaine dernière.
« A cause du manque de médecins en ville, les gens n’ont plus que l’hôpital comme recours », explique un aide-soignant, qui cite « des mères de famille et leurs enfants mis à la porte par leur conjoint », « des SDF », « des personnes âgées » qui toquent chaque jour à la porte. « On rentre comme dans un moulin », déplore une infirmière, qui se félicite – ironique – qu’une affiche placée dans le hall rappelle aux usagers de… ne pas agresser le personnel…

Un préavis de grève avait été déposé pour la journée… avant d’être « levé » dans la soirée de mercredi, « la direction ayant émis des propositions », fait valoir Patrick Vétéran, délégué CGT.

Pour tenter d’y remédier, la direction a donc émis des propositions. Notamment des recrutements visant à renforcer les urgences de nuit : six personnes – afin d’assurer les rotations de gardes – vont être recrutées pour occuper un poste d’infirmier et un autre d’aide-soignant. Des renforts prévus pour… deux mois.

Par ailleurs, un médecin à mi-temps est arrivé le 4 février, et « d’autres candidats sont auditionnés en vue de recrutement par le chef de service ».
Début avril, une unité de 14 lits pour fluidifier l’aval des urgences doit ouvrir.

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>