Education, Religion

Il n’y a « plus d’enfants juifs dans les écoles de Seine-Saint-Denis », pour la FCPE 93, c’est un mensonge

24 février, 2019 à 23:41 | Posté par

Ainsi, lundi 19 février, Eric Zemmour affirme sur LCI qu’il « n’y a plus d’enfants juifs dans les écoles de Seine-Saint-Denis […] C’est simple il y a des faits. » Des « faits » qui prennent une dimension bien plus grave quand ces mots sortent de la bouche d’un élu de la Nation, en l’occurrence le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, lequel lance le 13 février au micro de franceinfo : « S’il y a encore un enfant juif dans une école publique de Seine-Saint-Denis ? On sait bien pourquoi. Parce qu’ils sont chassés aujourd’hui par la montée du communautarisme islamiste.

Pour Rodrigo Arenas, président de la FCPE et de la fédération de Saint-Denis, c’est un mensonge, bien qu’il n’y ait aucune données sur les confessions des enfants dans les écoles publiques:

« Ils font un rapport de causalité entre l’augmentation de la fréquentation des écoles juives dans le 93 – et c’est aussi le cas ailleurs – et le fait qu’il n’y aurait plus d’enfants juifs dans les écoles publiques… Nous à la FCPE, on a des adhérents, des parents d’élèves qu’on connait, qui sont juifs et qui scolarisent leurs enfants dans les établissements publics de Seine-Saint-Denis… On envisage de porter plainte contre Eric Ciotti pour incitation à la haine raciale, injure… Il y a, tout simplement, une recrudescence d’enfants scolarisés dans le privé, et ça à l’échelle nationale. La perte de confiance en l’école de la République est assez dans l’air du temps, qu’on soit juif ou pas… Il y a le fond de conflit israélo-palestinien. Mais on ne peut pas résumer l’antisémitisme en France à cela, sinon on se trompe. Tous les enfants musulmans ne sont pas anti-Israël. »

Textes en italique extrait de regards.fr

L’école de notre République n’ a pas à connaître la religion de ses élèves et a le devoir de faire en sorte que chacun respecte l’autre. Une tâche difficile lorsque le repli sur soi, le communautarisme fait de l’autre au mieux un étranger, au pire un adversaire.

Les commentaires sont fermés.