Education, Social

93 : double peine pour les collégiens des quartiers défavorisés

26 octobre, 2018 à 23:40 | Posté par

Le Cnesco vient de publier une étude montrant que les collèges publics des quartiers défavorisés subissent des inégalités scolaires par rapport à ceux situés dans les territoires favorisés.

Des profs très jeunes. Peu importe la catégorie de quartiers où ils travaillent, les enseignants du 93 sont plus jeunes qu’ailleurs.

De nombreux vacataires. Plus les quartiers sont en difficultés, plus les enseignants non titulaires en équivalent temps plein sont nombreux.

Un turn-over fréquent. Les établissements de la Seine-Saint-Denis peinent à garder leurs professeurs. En 2015, seuls 15,1 % des enseignants des quartiers les plus défavorisés étaient dans leur collège depuis au moins huit ans. Un taux qui grimpe à 24,8 % dans les territoires favorisés.

Mais… des classes plus petites. C’est le seul point positif qui ressort de l’étude. Plus les territoires sont défavorisés, moins les élèves sont nombreux. 

Extrait d’un article du Parisien

Ci joint une carte montrant sur notre ville les zones les plus en difficulté mais est-ce bien la peine? Qui l’ignore encore?

Les commentaires sont fermés.