Education

« Franchement, ce n’est rien du tout » pensent certains collégiens de l’humiliation subie par l’un d’eux

22 juin, 2018 à 22:26 | Posté par

Nous en avions fait un article sans montrer ni la vidéo, ni la photo de ce jeune collégien d’une unité pour enfant handicapé humilié par des surveillants du collège Debussy.

Depuis, les surveillants sont sous le coup d’une procédure disciplinaire. Ce qui nous choque, ce sont les propos recueillis par le Parisien auprès de collégiens de cet établissement:

Les collégiens ne semblent pas avoir conscience de la gravité de la scène. « Ils voulaient juste s’amuser avec lui, il n’y avait rien de méchant ! », lance l’une. Trois amis s’étonnent que leurs surveillants risquent d’être licenciés. « Pour ça ? ! Franchement ce n’est rien du tout… », souffle l’un d’eux. Son camarade est plus nuancé et met en avant « la gentillesse » de la victime. « Ils ne se sont pas rendu compte de ce qu’ils faisaient, pense-t-il. Ils rigolaient souvent avec lui, Mais là, c’est allé trop loin… »

Des surveillants « sympas » qui tissent des liens avec les élèves, des élèves aveuglés par ces liens qui ne prennent pas conscience de la gravité des faits, voilà qui pose le problème de l’éducation de nos enfants et du recrutement des surveillants.

Et les enfants d’aujourd’hui seront les adultes de demain…

 

 

 

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.