Actualité, Sécurité

Macron et le plan banlieue « Pas grand chose » d’après le maire

22 mai, 2018 à 23:35 | Posté par

Photo: Europe 1

« La seule chose qu’on a apprise, c’est qu’on en saura plus en juillet.(NDLR: sur les mesures pour lutter contre les trafics de drogue dans les cités) Emmanuel Macron avait plus des intonations de meeting dans le cadre d’une campagne électorale que d’un discours présidentiel, juge Bruno Beschizza.

La police de sécurité du quotidien, j’ai proposé de la tester depuis août dernier. Cela a été validé en février 2018 et depuis, plus rien. 

Les maires seront informés de la présence des personnes fichées S sur leurs communes mais ne pourront pas utiliser cet élément car sinon elles ne pourront plus faire l’objet de surveillance. Mais moi, quand je dois embaucher pour un service municipal, j’ai besoin de cette information. Alors si je ne peux pas m’en servir, à quoi ça sert ? »

Extrait du Parisien

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>