Politique, Urbanisme

Benjamin Giami défend le Galion !

29 novembre, 2017 à 18:25 | Posté par

C’est l’une des premières actions de la nouvelle opposition d’Aulnay. Benjamin Giami, ex-adjoint du maire  et président de « Rassemblement pour Aulnay » vient d’envoyer un courrier à Olivier Klein, le nouveau président de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru). Il entend sensibiliser le patron des programmes de rénovations urbaines sur le devenir du Galion, bâtiment historique de la ville, mêlant commerces et logements, dont la démolition est prévue fin 2018. « Un tel projet ne peut donc aboutir et être viable dans la durée sans une réelle concertation avec les habitants et acteurs du territoire ; ce qui n’est pas le cas au Galion », écrit-il. Il s’inquiète aussi du devenir de certains commerçants du site, en place depuis des années, mais toujours sans solution après la démolition du bâtiment. (source: Le Parisien)

Des propos semblables à ceux de « La révolution est en marche » qui avait organisé un week-end  festif et de réflexion aux 3000. Des convergences encore qui montrent que les nombreuses décisions urbanistiques sur Aulnay sont loin de faire l’unanimité ou un brin d’opportunisme ici……Chacun se fera son opinion.

Articles similaires:

3 Réponses à “Benjamin Giami défend le Galion !”

C’est bien d’être dans l’opposition*… Mdrrr
A propos que devient « la croix blanche » ?

* Remarque moi aussi, jsuis contre, ceux qui sont pour…
Par contre pour ceux qui sont contre… lol

J’adoooooore contredire, surtout quand on s’est foutu de notre g****

Navigue avec Google Chrome 62.0.3202.94 Google Chrome 62.0.3202.94 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/62.0.3202.94 Safari/537.36

J’avoue être très surpris du choix de M.Giami, qui apparaît dans un média (un peu de publicité, est-ce bien utile?), qui avait pourtant accepté d’être adjoint dans la nouvelle majorité mais qui 3 ans après passe dans l’opposition, cela ne s’appellerait-il pas de l’opportunisme, le sens du vent? Or, il n’a jamais exprimé la moindre opposition au moment où ce projet de destruction du galion était acté à l’époque précédente, pourtant dans l’opposition. M. Giami est subitement concerné par la destruction du galion? Bizarre ! Le connaissait-il avant? Pas certain et subitement un intérêt pour ce monument paraît-il « historique » d’Aulnay? Dans ce cas, l’histoire d’Aulnay ne fera pas rêver les futurs aulnaysiens.
Mais pour quelles raisons précises est-il contre la destruction d’un tel bâtiment certes historique?
Rappelons que M.Giami ne s’est pourtant pas opposé à la destruction du bâtiment des impôts de la croix blanche qui était quand même destiné à la réalisation de quelques habitations, menant ensuite une guerre afin que rien ne soit construit sur ce site laissé totalement en friches alors qu’il aurait été très agréable pour de futurs habitants, quartier sud, pas loin du centre, des arbres…, cela ne me déplairait pas, bien plus que tout ce qui est construit rue J.Princet, en bordure de routes passagères(mais là, aucune opposition, pourquoi?).
Oui mais, on oublie que c’était le quartier de M.Giami,quelques habitants de plus, quelques voitures de plus…, faut pas toucher, « chez les autres mais surtout pas chez nous », c’est d’ailleurs devenu un slogan un peu partout, inouï, le grand individualisme de notre époque. J’avoue qu’en constatant diverses associations dont la convergence me surprend beaucoup, je me demande si je ne rêve pas devant autant d’interrogations sur ces contradictions, sauf si l’on peut m’expliquer sereinement le pourquoi du comment, dans ce cas je pourrais peut être revoir ma copie, j’en doute.

Navigue avec Google Chrome 62.0.3202.94 Google Chrome 62.0.3202.94 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/62.0.3202.94 Safari/537.36

Donc je n’aurai pas mes explications, le pourquoi du comment , c’est très regrettable. Un élu local voire des élus locaux se situent donc au dessus de ses simples électeurs, pas de compte à rendre sur des problématiques aussi locales, navrant et peu encourageant pour la suite

Navigue avec Google Search App 39.0.175034278 Google Search App 39.0.175034278 sur iPad iOS 11.1.2 iPad iOS 11.1.2
Mozilla/5.0 (iPad; CPU OS 11_1_2 like Mac OS X) AppleWebKit/604.1.34 (KHTML, like Gecko) GSA/39.0.175034278 Mobile/15B202 Safari/604.1