CRÉA, Le CAP

Article du Parisien sur la culture à Aulnay : La salle du CAP serait pour le maire « élitiste et destinée aux Parisiens »

19 janvier, 2016 à 6:53 | Posté par
5462657_f490589a-be05-11e5-b830-00151780182c-1_800x500

Photo: Le Parisien

Voici l’enquête faite par Thomas Poupeau, journaliste au Parisien:

Victimes des budgets tendus. A Aulnay-sous-Bois, Le Cap, une salle de musiques actuelles, et le Créa, une école de chant, pâtissent des économies des acteurs publics. Et pourraient voir leur programmation bouleversée.

Le Cap, trop élitiste selon la ville. Depuis 15 ans, cette scène installée dans le quartier des 3 000 promeut les musiques actuelles, attirant un public de toute l’Ile-de-France. Pour Bruno Beschizza, maire LR, elle est trop « élitiste et destinée aux Parisiens ». L’édile estime que « les habitants d’Aulnay ne la fréquentent pas». Résultat : cette année, la ville a réduit le nombre de concerts et a contraint le directeur à revoir sa copie.

Pour Hervé Suaudeau, associatif local, cela risque d’aller plus loin. « La ville veut tuer Le Cap, le réduire à un petit équipement de quartier », craint-il. Et d’ajouter : « Jeanne Added, Blacko, Youssoupha… c’est loin d’être élitiste ! Et puis, comment peut-on regretter que des gens viennent de Paris jusque dans une cité d’Aulnay pour voir un spectacle ? »

Un autre défenseur du Cap l’assure : « Les habitants se sont approprié la structure, via une foule d’actions pédagogiques avec les scolaires, des visites les soirs des concerts, des cours de musiques du monde… » Et de regretter, également, que le poste lié à la communication ait été supprimé : « En ne parlant plus du Cap, on l’étouffe ! » La municipalité réfute ce point : « Ce poste a été réaffecté à la ville en conservant ses missions sur Le Cap, indique un proche de Bruno Beschizza. Il faut faire des économies, car en 2014 et 2015, la baisse des dotations de l’Etat, couplée au départ de Peugeot SA, a coûté 15 M€ ! »

Le Créa à la recherche de subventions. La situation de cette école de chant — hébergée au Théâtre Jacques-Prévert — est différente. « La ville nous soutient : sa subvention est de 200 000 € soit 31 % de nos aides », tranche Didier Grosjman, le directeur. L’homme cible plutôt la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France (Drac), le département et la région. « Ça fait 30 ans que le Créa fait rayonner le territoire, à la fois en se produisant, par exemple, au prestigieux théâtre du Châtelet (Paris), mais aussi en recevant chaque semaine 1 200 enfants des quartiers d’Aulnay, résume Grosjman. Notre activité explose, mais les aides ne suivent pas ! » Le départ récent de deux mécènes privés n’arrange rien. Conséquence, selon Didier Grosjman : « On va revoir à la baisse notre fonctionnement, et réduire la voilure sur la programmation. »

Au département et à la Drac, on salue « la qualité du travail » effectué par le Créa. Tout en invoquant un budget tendu : « A l’heure de la baisse des dotations d’Etat, le simple fait de maintenir notre subvention (NDLR : 38000 €) est un choix fort », estime-t-on au cabinet de Stéphane Troussel, président PS du département.

De son côté, Jean-Pascal Lanuit, directeur-adjoint de la Drac d’Ile-de-France, assure que « le Créa n’est pas abandonné » mais, paradoxalement, « son originalité le prive de certaines aides publiques qu’on octroie via un cahier des charges précis » .

Le départ des mécènes, rappelons le a comme cause comme il est précisé dans l’article de France Musique , «  le projet du Centre nous a permis à fidéliser les mécènes importants qui ont été séduits par le côté novateur : un lieu ouvert à la formation musicale des amateurs, c’était le principal argument pour qu’ils s’engagent. « 

Ce projet non finalisé par l’ancienne municipalité et non retenue par la nouvelle aurait permis si il était devenu réalité un essor du CREA.

Articles similaires:

3 Réponses à “Article du Parisien sur la culture à Aulnay : La salle du CAP serait pour le maire « élitiste et destinée aux Parisiens »”

Le maire d’Aulnay en plein délire en disant que les aulnaysiens ne fréquente pas le cap et qu’il est trop élitiste https://t.co/nOSXT0x06y

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator

Quelle tristesse de voir cette magnifique aventure vécue par de très nombreux jeunes d’Aulnay sous bois, dont mes deux enfants, être entravée stupidement par la réduction de subventions qui répond davantage à une logique mercantile qu’à un service de qualité rendu aux Aulnaysiens sans aucune discrimination autre que le travail et la motivation ! les élus réalisent-ils à quel point c’est un non sens d’anéantir 30 ans de travail persévérant par une équipe motivée et soudée qui savait encadrer nos enfants en leur donnant des valeurs de respect, un cadre créatif et structurant, utiles au bien vivre ensemble et à la Tolérance qui fait malheureusement si souvent défaut dans nos sociétés… les citoyens de la société civile n’approuvent pas les choix qui sont faits par leurs élus… la culture est vraiment en très mauvaise posture et leurs artiste également !

Navigue avec Firefox 43.0 Firefox 43.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64; rv:43.0) Gecko/20100101 Firefox/43.0

Il se murmure que le CREA emménagera dans des locaux près de Prévert à la place du cabinet médical, Av Anatole France (immeuble briques rouges) ???

Navigue avec Google Chrome 47.0.2526.111 Google Chrome 47.0.2526.111 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/47.0.2526.111 Safari/537.36