Environnement, Espaces verts, PLU, Urbanisme

Un PLU en béton: La petite mesure discrète qui fait perdre 2 terrains de foot d’espaces verts

5 novembre, 2015 à 11:44 | Posté par

Notre étu­de du pro­jet de révi­sion du PLU conti­nue (voir les épi­so­des pré­cé­dents).

L’espace réser­vé autour des arbres remar­qua­ble va pas­ser de 50 m2 à 12m2. Ici ces arbres (du ter­rain Croix Blan­che) sor­tent car­ré­ment de la lis­te des arbres remar­qua­bles.

Nous évo­quions dans l’article pré­cé­dent la réduc­tion nota­ble du nom­bre d’arbres clas­sés, mais une nou­vel­le peti­te mesu­re empi­re pas­sa­ble­ment les cho­ses.

Pour la trou­ver nous avons conscien­cieu­se­ment com­pa­ré les 120 pages de l’ancien règle­ment et les 123 pages du nou­veau et, à tra­vers tou­tes ces pages, la modi­fi­ca­tion d’un petit chif­fre « ano­din » a failli pas­ser à tra­vers de nos yeux. Le retrait obli­ga­toi­re pour tou­te nou­vel­le construc­tion ou tra­vaux autour des arbres iso­lés des espa­ces verts à pro­té­ger pas­se de 4 mètres à 2 mètres (« élé­ments pay­sa­gers à pro­té­ger (…) repé­rés au titre de l’article L123-1–5 du code de l’urbanisme  »). En gros, on pour­ra construi­re plus prêt de ces arbres pro­té­gés et la sur­fa­ce qui leur est réser­vée en plei­ne ter­re pas­se de 50,3 m2 à 12,6m2.

Alors on a de nou­veau pris notre cal­cu­let­te et il s’avère que la réduc­tion d’espaces verts due à cet­te mesu­re s’évalue à 1 hec­ta­re et demi soit un peu plus que l’équivalent de deux ter­rains de foot. Alors bien sûr, ceux-ci ne dis­pa­raî­trons pas d’un coup, mais ces espa­ces devien­nent construc­ti­bles et pour­ront par­ti­ci­per, outre à la mau­vai­se san­té des arbres clas­sés, à l’imperméabilisation des sols, prin­ci­pa­le cau­se des inon­da­tions que notre vil­le a hélas connue en gran­de ampleur.

NB: Un troi­siè­me ter­rain de foot dis­pa­raît, mais celui-ci d’un coup. Le PLU pré­voit en effet le rem­pla­ce­ment du ter­rain face à Bri­co­man par des immeu­bles de 20m de haut flan­qués de seule­ment 20% d’espaces verts.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.