Oxygène

Oxygène n°202: Les tops et le flops [MAJ]

13 juin, 2014 à 15:05 | Posté par

OXY_202_web2 Mieux vaut tard que jamais, voici les tops et les flops – forcément un peu subjectifs – du 202e numéro d’Oxygène.

Les tops:

  • Ouf… le journal passe en mensuel! On sort un peu du matraquage, car la communication au profit de la majorité s’allège et aura toujours les tribunes politiques de l’opposition en contrepoint.
  • P16-17: Un coup de projecteur bien mérité sur  le festival Rue des arts qui a transformé le quartier du Galion en galerie d’art à ciel ouvert.
  • P19, l’article sur les Futuriales donne un écho à la mesure de l’intérêt de l’événement. C’est un formidable festival qui grouille d’originalité et qui marque l’identité de notre ville.
  • P22 et 23, vous pourrez lire les tribunes libres, le seul espace un peu pluraliste du journal. A noter que le maire, en plus de la tribune de l’UMP, a déjà eu sa tribune en p3.

Les ni-top ni-flop:

  • P3, la lettre du maire, appelée édito, est pour de bon de retour. C’est à la fois triste de voir une illustration aussi flagrante de l’utilisation des moyens publics au seul profit politique du maire, mais cela a le mérite d’adresser aux lecteurs un message très clair: « vous avez entre les mains un outil de communication au service du maire« . Cela ne change rien par rapport à la précédente formule qui était tout aussi partiale mais c’est moins hypocrite. A quand un véritable « magazine des habitants d’Aulnay-sous-Bois« ?
  • P4-5-6 la présentation sur la révision du PLU est claire (notamment la cartographie p6). Cela étant, il est difficile de redonner confiance à une nouvelle équipe sur ce sujet: L’équipe de Gérard Gaudron avait tout simplement déréglementé les grands axes, ouvrant la voie à une bétonisation anarchique au profit des aménageurs privés. L’équipe de Gérard Ségura n’avait pas véritablement infléchis ces projets mais avait lancé de nombreuses constructions au profit d’un seul aménageur très très très fidèle avec des factures parfois très salées (17 million€ pour la dépollution de l’ancienne usine d’amiante) et des services rendus très contestables (par exemple le paiement « gracieux » de 58 réunions de propagande municipale à 1 an des élections). Qu’en sera-t-il pour la nouvelle équipe?

Les flops:

  • Dans tout le journal on assiste à un petit festival de bonnes formules pour vanter la politique formidablement efficace du nouveau maire avec bien peu de recul. Les titres sont souvent éloquents (« le maire à l’écoute« , ‘Une politique urbaine respectueuse et gagnante« , « une feuille de route cohérente et réfléchie« …), Ce mode de communication ne change rien par rapport à l’ancienne équipe, et c’est justement là le problème. Un peu de modestie, ou un point de vue plus distancié aurait certainement été préféré des lecteurs qui viennent d’avaler 6 ans de communication à outrance. Les discours de campagne vantant la démocratie sont déjà loin…
  • carte_PSA

    Avez-vous vu le trait rouge? Que sera l’avenir du parc Ballanger?

    P7,8, le dossier sur le projet sur les terrains de PSA ne fait pas crédible. Nous sommes à quelques semaines de l’arrivée de la nouvelle équipe et voici ce projet sorti du chapeau avec pléthores d’images d’architectes beaucoup trop belles pour être tant soit peu véridiques. Difficile de voir un projet responsable lorsque l’on parle même de logement dans cette zone qui souffre beaucoup des nuisances des aéroports et quand la mairie occulte qu’elle offre, sans contreparties, des terrains municipaux – certes concervés par erreur – à PSA (voir la délibération n°9 du dernier conseil municipal).

  • P10 « Le maire, les parents et les enseignants au diaposon » est un titre étranger à la réalité. Outre l’énorme faute d’orthographe sur diapason (qui a dû filer un sérieux urticaire à mon confrère orthographophile et musicien Jean-Gauthier), ce titre est une contrevérité parfaite. Au lieu de diapason, on aurait sans doute mieux fait de parler de cacophonie. Les conseils d’école ont d’ailleurs illustré ce fait: votes opposés, motions contraires, protestations dans la presse… Il y a certes eu une manifestation devant l’inspection rassemblant le maire, des parents et des enseignants mais difficile dans tout cela de trouver une belle harmonie. Le seul consensus était sans doute sur le constat que cette réforme posait des difficultés et des inquiétudes majeure.
  • P11, le maire tente de s’arroger le « bénéfice » de l’évacuation du camps de Roms de l’A3. Seulement à ma connaissance, les démarches d’expulsion ont été faites par l’ancienne municipalité. Dans ce dossier, nous avons assisté depuis des mois à d’indécentes réjouissances qui oublient un peu vite la situation de vie dans ces bidonvilles… Un point positif tout de même dans cet article, les Roms ne sont plus pointés du doigt pour la pollution du terrain, ce sont bien des entrepreneurs véreux qui ont déposés illégalement ces tas de terre et gravats pollués. L’achat de la tranquillité auprès de quelques Roms (certains auraient touchés quelques billets), ne change rien à la responsabilité de ces entrepreneurs.
  • P15 Oxygène oublie de dire que la fête du quartier du Vieux-Pays a été annulée par les habitants [a refusé d’être organisée par quelques conseillers de quartier] en guise de protestation contre la cérémonie municipale au même moment pour baptiser la place de l’église, place Jean-Paul II. MAJ du 14/06 à 0h30: Il ne semble pas que la fête soit annulée. Toutes nos excuses pour cette nouvelle un peu précipitée.

Articles similaires:

2 Réponses à “Oxygène n°202: Les tops et le flops [MAJ]”

A propos des rythmes scolaires,notre maire hurle contre « les pressions »exercées sur les directrices et les directeurs par l’Academie.
Comment peux t’il oublier que ce sont des fonctionnaires et qu’à ce titre ils ne peuvent pas faire voter un texte venant du maire ou de la FCPE contraire à la loi.
Pour un sous préfet c’est étonnant cette histoire…
En fin de compte,c’est lui qui exerce une pression sur une corporation qu’il a déjà mis à mal en écrivant dans un tract qu’elle allait se plier à la théorie du genre.

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.1.6 iPhone iOS 6.1.6
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_1_6 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10B500 Safari/8536.25

#Plagiat Qd @LaurentComparot —> http://t.co/DSyt7GVAJe et @suaudeau —> http://t.co/yD8iGO5HWy font (quasi) du copié/collé @PatriciaDrode

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator