Economie, Emploi, Entreprises

PSA Aulnay : pour le SIA, « ni la grève, ni le protocole de fin de conflit n’ont réglé la situation des salariés »

1 juillet, 2013 à 17:03 | Posté par

En-tete-SIA-V3Dans un récent communiqué transmis par le SIA, majoritaire sur le site PSA d’Aulnay, le syndicat demande des réponses personnalisées et adaptées pour tous les salariés et annonce la création prochaine d’une association de soutien aux anciens salariés pour les accompagner et atteindre ainsi l’objectif de « zéro salarié à Pôle Emploi » :

« Suite au protocole de fin de conflit entre la direction et les anciens grévistes, le SIA, syndicat majoritaire, rappelle qu’il ne saurait y avoir une quelconque discrimination entre les salariés. Comme cela a été confirmé par la direction fin mai, les conditions de départ proposées aux anciens grévistes doivent en effet être ouvertes aux non grévistes si ces derniers le souhaitent. Face au flou autour de cette question, le SIA affirme que l’égalité de tous les salariés ne saurait être remise en cause. Mais soucieux de l’intérêt des salariés qu’il défend inlassablement, le SIA rappelle également que ces conditions de départ ne sont pas nécessairement avantageuses pour les salariés. C’est pourquoi il renouvelle son appel à une solution « sur mesure » et à une étude au cas par cas pour tous les salariés.

Pour ceux qui pour de multiples raisons souhaitent quitter au plus vite PSA, il existe un risque réel de se retrouver à Pôle Emploi. Néanmoins, l’objectif du SIA et de l’Intersyndicale d’Aulnay est et demeure inchangé : « Zéro salarié à Pôle Emploi ». Pour y parvenir, le SIA propose la création d’une association des anciens salariés d’Aulnay qui pourrait apporter une aide opérationnelle et un accompagnement personnalisé aux anciens salariés du site. « Ceux qui souhaitent partir doivent pouvoir le faire après avoir murement réfléchi » estime Tanja Sussest, Secrétaire du CE (Comité d’Etablissement) et Déléguée du SIA (Syndicat Indépendant de l’Automobile), majoritaire à Aulnay. « Mais il est hors de question de lâcher quiconque dans la nature » poursuit-elle. Et l’idée séduit largement. « Nous avons d’ores et déjà un accord de principe du maire d’Aulnay pour nous soutenir » se réjouit Tanja Sussest.

Bon nombre de salariés ont le sentiment d’avoir été trompé sur la gestion de fin de conflit, sur la réindustrialisation ou bien encore sur la mise en œuvre encore imparfaite du PMP (Pôle Mobilité Professionnelle). Obtenir une solution sur mesure pour tous, telle est la boîte à outils de l’Intersyndicale pour éviter que des salariés ne se retrouvent à Pôle Emploi tout en préservant leur liberté individuelle. « Tout le monde à le droit de partir la tête haute avec un projet professionnel et les moyens de le réussir » résume Tanja Sussest. Cette perspective constructive pour l’avenir des salariés et celui de leurs familles entend mettre un terme à l’incompréhension et à l’incertitude qui règnent à Aulnay.

Dès la signature de l’accord entre les organisations syndicales et la direction sur l’amélioration des mesures du PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi), le SIA, majoritaire à Aulnay, avait annoncé qu’il serait vigilant et intransigeant sur sa mise en œuvre. Il le démontre encore une fois aujourd’hui. »

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.