Associations, Politique

Projet Croix-Blanche : l’association QCBE s’impatiente vis à vis de messieurs Challier et Gente

26 septembre, 2012 à 13:55 | Posté par

Nous venons de recevoir un email (en copie) provenant de l’Association de Défense du Quartier de la Croix-Blanche et de ses Environs (QCBE), indiquant une certaine frustration vis à vis du mutisme apparent des ajoints Guy Challier et Philippe Gente.

Fidèle à ses habitudes, l’association exige de ces adjoints une réponse, sous peine d’un nouveau bras de fer. Ci-dessous, le message reçu :

« Bonjour,

nous n’avons toujours pas eu de réponse à notre mail datant du 22 septembre dernier sur une demande d’explication concernant le courrier que nous avons reçu dans nos boîte aux lettres. Il serait temps de vous engagez par écrit car aujourd’hui, un coup  » on respecte le PLU », un coup « on n’a plus envie ». Il faudrait vous mettre d’accord sur vos réelles intentions car, je doute que cela soit bien clair. Votre souci de transparence dans le cadre de ce projet laisse toujours à désirer puisque, même les personnes participant au comité de pilotage ne reçoivent pas de compte-rendu des réunions et que nous apprenons par le biais d’un courrier ce qui s’est soi-disant dit durant ce Comité. Personnellement, je n’ai pas assisté à la même réunion que M. Gente et M. Challier et il est très regrettable d’avoir ce genre de courrier qui participe à une totale désinformation.

Allez-vous enfin prendre en compte le souci des habitants ou continuer de tourner autour du pot comme vous le faites ? Le respect doit se faire dans les deux sens et je pense que dans le vôtre, cela bloque !

Nous continuerons à faire entendre la voix des habitants jusqu’à ce que vous l’entendiez, et cela même si un recours par voie légale doit être envisagé.

Cordialement« 

Articles similaires:

Une Réponse à “Projet Croix-Blanche : l’association QCBE s’impatiente vis à vis de messieurs Challier et Gente”

La méthode est bien connue. Ils vous laissent dans une expectative silencieuse et vous obligent à les interpeller jusqu’à plus soif. La méthode est simple : « laissez s’épuiser entre eux, il finiront par se taire. »

Les « cher Christophe », « cher Gérard », « Cher Guy », Cher Philippe » ne vous répondront plus, puisque déjà à ce moment là, ils vous endormaient pour faire avancer leur projet.

Encore une fois, comme pour la MEIFE, comme pour la Police Municipale, comme les autres projets immobiliers, comme pour tous les habitants et de nombreux employés communaux, ce sont des procédures qui remplaceront le dialogue et la recherche de compromis. Ce droit étant non opposable bien souvent en matière d’urbanisme, rien n’empêchera le projet d’avancer. Toutefois, la mobilisation si elle perdure (ce que nous souhaitons tous) paiera en 2014.

Tiens, au fait et si on refaisait les tops et les flops depuis 2008 ?
(La rubrique d’Oxygène)

Navigue avec Firefox 15.0.1 Firefox 15.0.1 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:15.0) Gecko/20100101 Firefox/15.0.1