Associations, Santé

Annie Thébaud-Mony refuse la légion d’honneur que voulait lui remettre Cécile Duflot

9 août, 2012 à 7:00 | Posté par

Annie Thébaud-Mony, Directrice de recherche honoraire à l’INSERM, Porte-parole de Ban Asbestos France et Présidente de l’Association Henri Pézerat, santé, travail, environnement, vient de refuser la légion d’honneur que lui avait décerné Cécile Duflot, Ministre de l’Égalité des territoires et du Logement.

Madame Thébaud-Mony est une personne engagée dans la lutte des risques sanitaires liés à l’amiante, le plomb et les autres substances dangereuses. Au niveau local, elle s’est beaucoup investie dans le dossier du CMMP, usine d’amiante qui se trouve à proximité de l’ancien cimetière à Aulnay-sous-Bois. Dans sa lettre de refus que vous pouvez consulter en cliquant ici, elle indique :

« J’ai participé depuis trente ans à différents réseaux en lutte contre les atteintes à la santé dues aux risques industriels. Ces réseaux sont constitués de militants, qu’ils soient chercheurs, ouvriers, agriculteurs, journalistes, avocats, médecins ou autres…

Chacun d’entre nous mérite reconnaissance pour le travail accompli dans la défense de l’intérêt général. Ainsi du collectif des associations qui se bat depuis 15 ans à Aulnay-sous-Bois pour une déconstruction – conforme aux règles de prévention – d’une usine de broyage d’amiante qui a contaminé le voisinage, tué d’anciens écoliers de l’école mitoyenne du site, des travailleurs et des riverains« 

Cécile Duflot comprend les motifs de ce refus, dans la lettre que vous pouvez consulter en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.