Actualité, Economie, Emploi

Aulnay-sous-Bois : Communiqué de presse sur les souffrances et dysfonctionnements à la MEIFE

1 février, 2012 à 19:06 | Posté par

La rédaction vient de prendre connaissance d’un communiqué émanant de Sud-Meife (Syndicat Sud Territoriaux 93), sur les souffrances et les dysfonctionnements qui auraient lieu à la Meife (Maison de l’Emploi de l’Insertion et de l’Entreprise, anciene M2E). Vous pouvez lire ce communiqué en cliquant ici ou sur l’image ci-contre. Certains propos sont très durs sur la gestion de l’établissement (on y parle dans ce communiqué notamment d’emplois fictifs et de violences).

Nous avons contacté quelques employés de la Meife, qui ne se reconnaissent pas tous dans ce tract.

Nous contacterons le service concerné pour réagir sur ce communiqué, que vous pouvez lire ci-dessous :

« COMMUNIQUE DE PRESSE

Maison de l’Emploi de l’Insertion et de l’Entreprise (MEIFE) :

    • Le maire socialiste veut-­‐il supprimer ce service public ?
    • Cette structure serait elle détournée de ses objectifs à des fins personnelles ?

Nous, salariés de la MEIFE, souhaitons vous alerter sur une situation dangereuse pour la vie de la structure, pour les demandeurs d’emploi et pour les employé(e)s, face à laquelle le Maire, que avons tenté d’avertir à plusieurs reprises (RDV, courriers, mails…) fait la sourde oreille.

Nous dénonçons le détournement de la finalité de notre outil de travail, méthodique illégal et contraire à
l’intérêt des habitants d’Aulnay mais aussi la dégradation des conditions de travail, l’absence de respect
des collaborateurs et surtout le détournement des moyens financiers dont notre outil dispose :

  • Malgré le combat du Président et de la Direction générale, le maire et sa collaboratrice directe en Mairie voudraient transformer la MEIFE en outil politique. La mairie a été impliquée dans des utilisations abusives de fonds (formations imposées par la Mairie, à des jeunes non‐inscrits, avantages financiers à certains salariés proches du Maire et imposés par lui…etc…).
  • L’ingérence permanente du Maire, Gérard Ségura et de sa collaboratrice (qui n’a aucune légitimité dans la structure) dans la gestion quotidienne s’ajoutze à la violence des relations :
    • suspension totalement arbitraire par le cabinet du Maire de la nomination d’une responsable de Mission locale par intérim en remplacement d’un congés maternité !
    • L’un des salariés de la Meife, occupe un emploi fictif. Il bénéficie d’un salaire élevé, d’un véhicule, d’un téléphone… Mais il n’a pas de réelle mission pour la structure !
    • Un autre salarié semble payé, pour inciter, en toute impunité, des publics difficiles et violents à monter aux étages pour menacer et insulter la direction et les salarié(e)s… Pour preuve, la directrice financière qui a du s’enfermer dans son bureau lors de l’agression d’un public particulièrement violent, et attendre l’intervention de la police nationale pour quitter son bureau en toute sécurité (plainte a été déposée).
    • Mais surtout, un directeur d’exploitation, qui depuis des années est préoccupé uniquement par sa carrière personnelle, par ses intérêts directs et qui multiplie les agressions de toutes natures envers les collaboratrices menacées de chômage…

Et nous sommes très loin de tout révéler dans ce courrier !

Au quotidien, la pression et la violence sont palpables, les salarié(e)s n’ayant plus aucune protection se sentent en danger et ne peuvent parfois pas travailler convenablement tant la peur est grande, danger qui vient de collègues sensés les protéger mais qui ont la caution du maire et de sa collaboratrice.

Tout ceci n’est plus soutenable. La situation s’aggrave de jour en jour

Depuis plusieurs années, nombreux sont les salariés à avoir alerté en vain la Médecine du travail et l’Inspection du travail. La MEIFE supporte donc 5 emplois à salaires élevés et avantages démesurés, totalement inutiles, mais des gens intouchables, protégés par la Mairie. N’oublions pas que la MEIFE a aussi un gros budget d’exploitation, tout montre qu’elle est l’outil idéal pour servir des intérêts personnels !

Vous, financeurs, administrations, politiques et médias… êtes nos seuls recours pour sauver la MEIFE, pour sauver l’emploi de ses salariés, pour sauver l’outil de recherche d’emploi des Aulnaysiens et Villepintois dans le contexte particulièrement sensible de l’emploi aujourd’hui.

Nous nous engageons aujourd’hui à saisir la Justice et le Procureur de la Républiquesi , suite à ce courrier, des représailles ou tout acte de violence étaient faits à l’encontre d’un(e) salarié(e) de la Meife.« 

Articles similaires:

6 Réponses à “Aulnay-sous-Bois : Communiqué de presse sur les souffrances et dysfonctionnements à la MEIFE”

Un communiqué par jour, impressionnant !

Laurent et David un avis, un commentaire ?

Navigue avec Firefox 5.0 Firefox 5.0 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; rv:5.0) Gecko/20100101 Firefox/5.0

@kevin
ce qui est encore plus impressionnant c’est le mal être de plus en plus grandissant des agents communaux et ceux des structures para-municipales. Et partout le constat est le même, les doléances également. Après avoir réussi a mettre à genou les finances de la Ville par ses dépenses aussi somptueuses qu’hasardeuses, M. SEGURA se met également à dos ses propres agents. Chapeau bas !

Navigue avec Firefox 5.0 Firefox 5.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:5.0) Gecko/20100101 Firefox/5.0

Nous devrions lire ici, assez vite, des élus de la majorité nous assurer qu’ils soutiennent ces employés municipaux, tout en rappelant l’engagement pour la ville dont ils (ces élus) font preuve jour et nuit.

Navigue avec Google Chrome 16.0.912.77 Google Chrome 16.0.912.77 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/16.0.912.77 Safari/535.7
commenter
Séverine Maroun | 2 février, 2012 à 15 h 55 min

Je suis abasourdie de ce tract, il se disait ça et là que la Meife ne fonctionnait pas mais pour preuve…
Sachez juste que l’opposition n’ a plus, depuis bien longtemps de représentant, au sein du conseil d’administration.
Effectivement, si tel est le cas :Emplois fictifs – violences il faut impérativement saisir la justice, c’est bien trop grave pour rentrer dans un processus de négociation.

Navigue avec Firefox 3.6.8 Firefox 3.6.8 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.1; fr; rv:1.9.2.8) Gecko/20100722 Firefox/3.6.8

idem

Navigue avec Firefox 9.0.1 Firefox 9.0.1 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.0; rv:9.0.1) Gecko/20100101 Firefox/9.0.1

ayant passé quinze mois a la meife , je n ai jamais senti ce climat decrit dans vos articles precedents bien au contraire j y ai trouve une ambiance chaleureuse aussi bien avec les salaries qu avec le public .
heureusement qu il ya la meife a aulnay pour son public et aux salaries qui se plaignent dans l anonymat je leur dis estimez vous heureux de bosser pour la meife et si vous n etes pas d accord laissez votre place a ceux qui en veulent.

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.0; Trident/5.0)