Associations, Culture, Environnement, PLU, Transports, Urbanisme

Interview d’André Cuzon, Aulnaysien engagé

18 janvier, 2012 à 10:00 | Posté par

André Cuzon, cela fait longtemps que vous participez au tissu associatif de la ville d’Aulnay-sous-Bois. De quelles associations faites-vous partie ? Dans quelle association investissez-vous le plus ?

Ce qui m’intéresse c’est de participer au travail associatif ou syndical et d’aboutir à des prises de positions ou à des oppositions écrites et si possible à des actions avec la population.

Difficile de répondre les associations d’environnement sont structurées à tous niveaux et j’ai participé à tous niveaux.

Vice-président d’Environnement 93, après des années de présidence et au total plus de 20 ans de responsabilité, y compris à Ile-de-France Environnement et à France Nature Environnement, je suis à ce jour en charge du transport et de la zone nord-est du 93, je suis le dossier Triangle de Gonesse mais aussi le transport aérien, le RER B, le CDG Express etc etc. Membre-fondateur -il y a plus de 20 ans- et ancien président d’Aulnay Environnement, je suis maintenant pour cette association les problèmes d’urbanisme et de transport, et participe à l’animation du collectif PLU.

C’est l’avenir qui importe avec les projets d’urbanismes municipaux, le PLH [NDLR Programme Local de l’Habitat, lancé lors du Conseil Municipal du 7 avril 2011], les modifications du PLU passées ou futures et un jour la révision du PLU, plus la problématique CDT (comité de développement territorial) autour des gares comme celles d’Aulnay Europe.

Les combats sont innombrables : celui des transports collectifs qui dure pour moi depuis 40 ans va encore être rude avec le nouveau projet de CDG-Express et le projet  »RERB+ », une rélégation du RER B en métro lent et surchargé, programmée depuis 3 ans avec l’accord unanime des élus de tous bords.

On vous a souvent vu au sein du collectif PLU -Plan Local d’Urbanisme-. Combien d’associations compte actuellement ce collectif? Est-ce que cela fonctionne comme vous l’espériez ?

Sur le collectif PLU qui est informel, je n’ai pas à répondre, sauf à rappeler si vous le souhaitez tous les textes et les décisions qui ont été prises depuis 3 ans et communiquées en leur temps au blog Monaulnay avec les signataires. La participation aux réunions et leur nombre sont forcément variables: le collectif est nécessaire pour éviter les concurrences et les égoïsmes de quartier et si possible affirmer des positions communes, hier, aujourd’hui ou demain. Evidemment ce n’est pas  »de la tarte ».

Pour préserver notre indépendance associative il faut être en garde! C’est juste nécessaire pour peser et faire exister des contre pouvoirs indépendants et durables.

Cependant chaque association reste libre de son action y compris bien sur Aulnay Environnement.

Certains estiment que vous ne vous êtes pas battus suffisament contre les projets Fernand Herbaut et Arc En Ciel. Que répondez-vous ?

Sur Herbaut et Arc en Ciel ou pour d’autres quartiers (Mairie, rue des Saules etc etc ) personnellement j’ai fait ce que j’ai fait, les associations de quartiers ou plus larges ou le collectif PLU egalement. Difficile de faire des bilans pour les uns ou les autres: l’efficacité a été celle que vous pouvez constater.

Quelles sont vos relations avec les différentes forces politiques de la Ville? En 1983, vous vous êtes battu contre la fraude électorale lors des municipales (bureaux 31 et 33). Quelle est votre réaction suite à l’abandon des machines à voter ?

Je ne réponds pas aux questions à caractère politique parce que je mène le combat pour l’indépendance associative. Mes opinions politiques sont assez connues (j’ai eu des responsabilités dans le passé il y a plus de trente ans). J’y répondrai le jour où cela ne risquera pas de gêner les associations.

On dit que vous n’aimez pas les blogs et les journalistes. Est-ce vrai ?

C’est vrai que je n’aime pas les déclarations et les petites phrases aux journalistes: je situe mon action associative dans le long terme, le développement durable même si aujourd’hui ce discours est bidon.Mais ce combat pour l’environnement et l’écologie dure depuis longtemps.

Nous avions organisé un débat avec le PSU à Aulnay au moment de la première conférence sur le climat à Stockholm en 1972 avec Claude-Marie Vadrot, avec Environnement 93 nous avons organisé un colloque en 2000 au jour J du 21 siècle dans la salle du temple d’Aulnay sur le thème des agendas 21.

Quels seront vos combats à venir?

Nous organisons le 11 février à Chanteloup un Forum important sur le devenir du triangle de Gonesse et du territoire autour de Roissy.

Le combat urgent pour moi à Aulnay c’est le RER B.

J’espère en des combats futurs: l’interdiction du tabac produit cancérigène, qui donne la mort en direct, et qui est en vente libre (sur ce sujet Jacques Attali a pris position), mais egalement, une véritable taxe sur le kérozène au niveau mondial, car le développement sans limite du transport aérien a détruit les cultures, les sociétés, les économies et le climat. C’est une mesure qui symboliserait la gouvernance mondiale indispensable.

Enfin je me permets de prendre ma casquette de président de l’association des Amis d’André Laude.
Nous organisons depuis 2006 des manifestations poétiques dans le cadre du Printemps des poètes: cette année nous invitons le samedi 24 mars 2012, à 17 heures au foyer Dumont un ami d’André Laude, le poète tunisien Tahar Bekri, sur le thème « Poésie et Révolution » nous espérons un bel accueil des Aulnaysiens à notre ami.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.