Cinéma, Culture, Jeunesse

Aulnay-sous-Bois : le cinéma Jacques Prévert propose « Jeunesses Aulnaysiennes » le 28 janvier

27 janvier, 2012 à 16:00 | Posté par

Pour rappel, un samedi spécial consacré à la jeunesse Aulnaysienne d’hier et d’aujourd’hui est organisé à l’espace Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois (134 avenue Anatole France, Vieux-Pays). Il y aura 2 projections :

  • 14h00 : « A force, on s’habitue », réalisé par Jean-Pierre Gallèpe (1979, 1h30)

 En 1979, à la demande de la municipalité, Jean-Pierre Gallèpe filme de jeunes adolescents d’Aulnay-sous-Bois dans leurs différents lieux de vie – la cité de la Rose des Vents, la maison de la jeunesse, le conservatoire de musique… Il réalise six court-métrages dans lesquels il interroge leurs quotidiens, puis réalise, à partir de ce matériau, « A force, on s’habitue », sous-titré, en opposition, « la Belle Vie ».

  •  17h00 : « La Mort de Danton », réalisé par Alice Diop (2011, 1h04)

 Entre 2007 et 2010, Alice Diop suit Steve dans son cheminement personnel. Steve a décidé de devenir acteur.

Pendant trois ans, il a suivi l’enseignement délivré au cours Simon, à Paris. Il vit à Aulnay-sous-Bois, à la Rose des Vents, il est noir et il rêve de tenir le rôle de Danton, mais Danton n’était pas noir…

 

Deux films directs, où l’attention portée à la vie de l’autre est très forte, où la parole se libère et nous captive. Une image de la Rose des vents, de ses habitants. Deux documentaires saisissants sur la jeunesse aulnaysienne à 30 ans d’écart.

 

Réservations : 01.48.68.78.00 (Brigitte Bettiol) ou par email :  brigitte.bettiol@ejp93.com

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.