Législatives 2012, Politique

10e circonscription de la Seine-Saint-Denis / Michel Lefebvre : pourquoi je suis candidat !

20 janvier, 2012 à 13:00 | Posté par

En exclusivité sur monaulnay.com, Michel Lefebvre, candidat dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois/Pavillons-sous-Bois/Bondy Sud-Est), vous offre son témoignage à propos de sa candidature. Avec sa suppléante Sylvie Guy, M. Lefebvre souhaite, au travers de cette candidature :

  • Défendre la Sécurité sociale et donc le centre de Sécu de la rue Marcel Sembat
  • Combattre pour le maintien du site de PSA et de tous ses salariés.
  • Refuser de payer « la dette qui n’est pas celle du peuple« , et donc rompre avec l’Union européenne et ses traités.

Ci-dessous, un extrait de son témoignage :

« Retraité depuis un an, j’ai été enseignant à Aulnay pendant 30 ans, dont 20 au collège Le Parc.  (…)

 Ma candidature a d’abord pour but d’exprimer ce que pensent des millions  de travailleurs, personnes âgées, chômeurs qui estiment qu’ils n’ont pas à payer pour la dette creusée par les spéculateurs. C’est pourtant au nom de la « nécessaire réduction des déficits publics » que le gouvernement de droite Sarkozy – Fillon, comme ceux « de gauche » en Espagne ou en Grèce l’ont fait – avant de laisser la place aux représentants directs des banques- décident de plans d’austérité meurtriers qui s’attaquent aux services publics, à l’école, à la santé, aux retraites, en cherchant à y associer les syndicats. (…)

Ne faut-il pas affirmer clairement : ANNULATION DE LA DETTE ! RETRAIT DU PLAN SARKOZY-FILLON ! NON AU CONSENSUS DE LA REGLE D’OR DE REDUCTION DES DEFICITS PUBLICS ! (…)

Le site de PSA avec ses 3 100 salariés (ils étaient le double il ya encore 5 ans !) est menacé de fermeture en 2014. Le 20 décembre ont encore été annoncées 196 suppressions d’emploi.

Ne faut-il pas que tous les élus, tous les candidats se réclamant des travailleurs sur le département comme dans notre circonscription se prononcent clairement et mobilisent la population aux côtés des salariés pour exiger du gouvernement : MAINTIEN DU SITE PSA AVEC TOUS SES SALARIES ! (…)

Comment casser cette logique sans exiger une loi interdisant les licenciements ? Et donc sans rompre avec la logique de l’Union européenne qui l’interdit ?« 

Vous pouvez récupérer ce témoignage intégral en cliquant ici ou sur l’image de l’article.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.