Economie, Emploi

Aulnay-sous-Bois / PSA : comité de groupe européen le 26 octobre

20 octobre, 2011 à 13:00 | Posté par

L'usine PSA d'Aulnay vue d'avion (Photo MonAulnay.com - HS)

Vous trouverez ci-dessous  l’article de L’Est Républicain, paru le 19 octobre, parlant du comité de groupe européen planifié le 26 octobre. Le site Aulnaysien y est mentionné.

« PSA Peugeot Citroën a programmé un comité de groupe européen le 26 octobre dont l’ordre du jour n’a pas été précisé, les syndicats étant toujours sur le qui-vive au sujet des effectifs notamment pour les sites d’Aulnay (Seine-Saint-Denis), Madrid et Sevelnord (Nord).

La direction de PSA a indiqué mercredi avoir programmé un comité de groupe européen mais n’a pas souhaité en préciser l’ordre du jour.

Jean-Pierre Mercier, délégué central CGT, a indiqué à l’AFP que les syndicats sont «toujours inquiets pour l’avenir des sites d’Aulnay, de Sevelnord à Hourdain et de Madrid».

Un comité central d’entreprise extraordinaire est prévu «courant novembre», a indiqué le responsable CGT.

Au sujet d’Aulnay-sous-Bois, où est fabriquée la Citroën C3, le délégué CGT a estimé que «le risque de fermeture se confirme».

«Les chefs de service ont annoncé que dans les mois à venir les postes dans les services de méthode allaient être réduits de moitié, cela ne représente pas un grand nombre de postes mais ils sont essentiels pour l’organisation du travail», a avancé Jean-Pierre Mercier.

Il y a un an, l’équipe de nuit de l’usine d’Aulnay a été supprimée, entraînant la fin de 600 contrats intérimaires et un appel au volontariat pour trouver 300 CDI prêts à être transférés sur un autre site. Une centaine de volontaires manque encore à l’appel.

L’avenir du site est normalement assuré jusqu’en 2014 selon le président du directoire Philippe Varin qui dit étudier pour la suite différents scénarios et souligne régulièrement un problème de compétitivité sur les petits modèles, comme la C3.

L’usine Sevelnord, située sur la commune d’Hordain (Nord), est un partenariat entre PSA et Fiat, et la question de son avenir se pose depuis l’annonce par l’Italien de son désengagement à partir de 2017.

Pour Madrid, le constructeur a dit en juin envisager la production d’un nouveau modèle Citroën.« 

Source : Est Répuclicain.fr

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.