Conseil municipal, Politique

Aulnay-sous-Bois : communiqué d’Alain Boulanger par rapport aux coupures de parole en séance de conseil municipal

13 juillet, 2011 à 14:30 | Posté par

Alain Boulanger, conseiller municipal indépendant, fait part de son mécontentement suite à son interdiction de poursuivre son intervention lors d’une délibération sur les changements de postes de 1er adjoints En effet, lors du conseil municipal du 7 juillet 2011, M. Boulanger fut interrompu par le maire Gérard Ségura au bout de 10 secondes environ, le dernier estimant que le conseiller municipal débordait par rapport au cadre de cette délibération. M. Boulanger synthétise ses critiques vis à vis du Maire Gérard Ségura dans un communiqué que vous pouvez lire en cliquant ici ou sur l’image ci-contre.

Les propos tenus dans ce communiqués sont parfois surprenants. Après une première lecture, plusieurs éléments dans cette lettre ont attiré notre attention. Selon M. Boulanger :

  • De nombreux non élus (les membres du cabinet) supplanteraient le pouvoir donné par les urnes à une équipe (NDLR : les membres de la majorité municipale)
  • M. Mercier aurait été « débarqué »  de son poste d’adjoint (information qu’aurait obtenu M. Boulanger de la part de M. Mukendi, lui-même adjoint)
  • Il aurait partagé avec M. Benjana une analyse très critique sur le fonctionnement de la ville
  • M. Benjana aurait été renvoyé du Conseil Général suite à la dénonciation d’un ami
  • Il y aurait un groupe de « révoltés » au sein de la majorité municipale
  • M. Ségura pourrait briguer la circonscription d’Aulnay-sous-Bois lors des prochaines élections législatives, suite au désistement d’Elisabeth Guigou

Enfin, encore plus surprenant, le conseiller municipal indépendant prétend qu’en cas de victoire de M. Ségura aux prochaines législatives, ce dernier pourrait laisser sa place de Maire à une autre personne, qui ne serait-autre que M. Annoni, le nouveau premier adjoint.. Bien entendu, il s’agit là d’une hypothèse émise par M. Boulanger, qui sera avérée ou non dans les prochains mois à venir.

Articles similaires:

2 Réponses à “Aulnay-sous-Bois : communiqué d’Alain Boulanger par rapport aux coupures de parole en séance de conseil municipal”

commenter
BOVAIS-LEGEOIS Françoise | 14 juillet, 2011 à 9 h 31 min

Bonjour Arnaud,

Je ne répondrai pas à Monsieur Boulanger sur ce qu’il estime être la façon dont la parole lui aurait été coupée au conseil municipal, mais seulement sur des faits concernant ce qu’il qualifie de « renvoi » de Monsieur Benjana du Conseil général.

S’agissant de la dénonciation anonyme à laquelle il a été fait référence, je souligne qu’elle concernait les TROIS adjoints au Maire d’Aulnay-sous-Bois en fonction au conseil général qui était accusés d’y occuper des « emplois fictifs » :
– Monsieur Benjana,
– Monsieur Laouedj,
– moi-même.

Pour ma part, je me suis placée immédiatement sous la protection fonctionnelle de Monsieur le Président du conseil général (conformément à l’article 11 du statut) et j’imagine tout à fait que mes collègues, « mis en cause à l’occasion ou dans l’exercice de leurs missions » ont fait de même.

Une enquète administrative approfondie et plutôt désagréable (compte tenu de son empreinte morale) a démontré que les adjoints mis en cause n’occupaient pas d’emploi fictif et s’accomplissaient de leurs fonctions de manière régulière et contrôlée, dans le respect du service public et du statut de l’Elu… et ils ont été maintenus en fonction.

Monsieur Benjana, était agent contractuel du conseil général. Son contrat est arrivé à expiration. Le non renouvellement (et non le renvoi) s’explique donc logiquement par le fait que le besoin dans l’intérêt du service de l’emploi en question n’était plus avéré.

Le reste sur ce point n’est donc que conjecture et interprétation !!!

Bien cordialement.

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.1; Trident/5.0)

Visiblement M. Boulanger ,que j’apprécie, a des « compte » à réglé avec Monsieur SEGURA. Je suis contre ce procédé qui consiste a se servir de divergences, réelles ou supposées de l’équipe en place, pour rapporter des propos tenus dans un cadres privé (ou des « on dit »). M. Boulanger, vous n’y gagnerai rien a procéder ainsi, vous êtes plus intelligent que cela.

Navigue avec Firefox 3.6.18 Firefox 3.6.18 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.18) Gecko/20110614 Firefox/3.6.18