Politique, Politique - Elections

Un bulletin du conseiller général du canton sud d’Aulnay-sous-Bois

10 mai, 2011 à 5:23 | Posté par

Fichier PDF - 3,5Mio

Le parti radical valoisien local, mené par le conseiller général Jacques Chaussat, continue son chemin vers plus d’indépendance par rapport à l’UMP locale. Ainsi, nombre d’Aulnaysiens ont reçus dans leur boite aux lettres un « bulletin d’actualité » de Jacques Chaussat.

Un contre-Oxygène?

Le format est assez inédit, 20 pages en papier glacé, sans doute pour faire un peu le pendant du bulletin municipal Oxygène mais avec la subtilité d’un service de communication en moins. L’opération de promotion du conseiller général n’est pas cachée et est répétée sur l’ensemble des pages. Il faut tout de même reconnaître qu’il est assez agréable de comprendre un peu l’action d’un conseiller général grâce à un tel bulletin. Néanmoins à la lecture, nous comprenons vite que le but ultime de ce fascicule est de se constituer comme une alternative à Gérard Ségura. D’ailleurs, tel un acte de candidature à l’élection municipale 2014, Jacques Chaussat avait lancé au maire « Vous me trouverez sur votre chemin » en plein conseil municipal.

Sept pages de pub

Il y a cependant un détail qui n’est pas du tout anodin. La loi prévoit en théorie l’interdiction aux personnes morales de prendre part au financement de la vie politique. Or le bulletin de Jacques Chaussat comporte pas moins de 7 pages de publicité dont l’immense majorité concerne des entreprises locales. Cette interdiction est facilement compréhensible, car un élu – par son mandat – peut tout à fait faciliter la vie d’une entreprise et celle-ci peut se sentir obligée en contrepartie de lui acheter des pages de publicité. La problématique est d’ailleurs la même dans un bulletin municipal mais ce n’est pas prohibé. Alors à votre avis, bulletin illégal ou pas?

bulletin

Articles similaires:

2 Réponses à “Un bulletin du conseiller général du canton sud d’Aulnay-sous-Bois”

http://erwan-baete.blogspot.com/2011/03/la-volonte-dagir-de-jacques-chaussat.html

pour faire complèment avec ton article

Navigue avec Google Chrome 11.0.696.65 Google Chrome 11.0.696.65 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1) AppleWebKit/534.24 (KHTML, like Gecko) Chrome/11.0.696.65 Safari/534.24

Manifestement Hervé,
Tu as un problème avec l’argent.
Quand un bulletin est auto-financé par des encarts publicitaires, tu poses subtilement la question de son illégalité, par une interrogation des plus démagogiques : illégal ou non?
Par contre, quand le candidat Segura gaspille de l’argent public, en finançant ses prospectus par de l’argent municipal et départemental, tu ne trouves rien à y redire.
A te suivre, il faudrait donc toujours gaspiller de l’argent public quand on est élu pour rester dans les clous de la légalité.
Une telle réflexion me paraît à la fois immature et irresponsable. Elle nous détourne du propos de la publication de Jacques Chaussat, qui consiste à la fois à tirer la sonnette d’alarme en ce qui concerne les finances départementales, mais aussi à être une force de propositions et de reconstruction COLLECTIVE.
Des idées et pas d’argent public gaspillé : cela me paraît à la fois légal et surtout, INTELLIGENT.

Navigue avec Firefox 3.6.13 Firefox 3.6.13 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.13) Gecko/20101203 Firefox/3.6.13 ( .NET CLR 3.5.30729)