Oxygène

Oxygène n°109: Point de vue éditorial

25 novembre, 2010 à 15:40 | Posté par

Voici le dernier hebdo de communication de l’exécutif municipal:

Comme d’habitude je profiterais de cet article pour vous proposer un point de vue éditorial:

  • P3 Un article précise que « de nombreuses personnalités locales et de nombreux élus, dont le maire » se sont rendus à « la prière de l’Aïd el-Kebir » mardi 16 novembre dans le grand chapiteau de la RN2. D’un coté, il faut reconnaitre que c’est une bonne chose que le maire assume sa présence, l’islam d’Aulnay étant souvent représenté comme quelque-chose de honteux y compris dans Oxygène (qui n’osait pas trop écrire le mot mosquée ou refusait de parler de menus confessionnels). D’un autre coté la laïcité prévoit que la religion est une affaire strictement privée. La présence du maire mais aussi des autres élus de tout bords, peut donc être interprétée comme une démarche clientéliste.
  • P3 aussi, le « point de vue de Gérard Ségura« , nous donne certes quelques informations très utiles mais est surtout un bel exemple de communication publicitaire en cet période de précampagne électorale (la photo, les prétentions invérifiables, la tournure des phrases). La phrase qui en fera rire certains est sans doute « À dire vrai, je rêve d’une salle comble et participative« .
  • La double page 12-13 est assez vide d’information et pourrait être facilement qualifiée de remplissage. Tout aurait pu tenir dans un petit cadre. On voit ici la difficulté de la rédaction a remplir de façon hebdomadaire les 24 pages. C’est pourquoi je réitère ma suggestion: Ne pourrait-on pas remplacer ces 2 pages, ainsi que les 3 pages de pub commerciale par des informations culturelles (ou autre) qui nous sont envoyées séparément? Je suis persuadé que cela serait bénéficiaire du point de vue financier et je crois savoir que c’est justement l’argument qui avait été « vendu » au conseillers municipaux afin qu’ils acceptent l’augmentation de la pagination du journal.
  • La page 16, consacrée à la matinée de « rencontre des délégués de quartier » occulte une certaine réalité dont les lecteurs ne sont pas forcément au courant. La manifestation précédente était bien plus ambitieuse, s’appelait « assises des conseils de quartier » et avait organisé des groupes de travail interquartiers qui avaient produits des travaux tout à fait intéressants (hélas restés lettres mortes). L’ambition de cette année était considérablement réduite puisque chaque conseil de quartier n’était invité qu’à présenter une « une réalisation  » phare » [de son] Conseil de quartier sur les deux dernières années« . Pire, le nom des intervenants et le contenu des interventions devaient être fournis à l’avance au service de la démocratie locale. Drôle de manque de confiance. Pour ma part, j’avais refusé de participer à cette cérémonie d’autocongratulation où la partition était déjà écrite.

Il y a bien d’autres pages qui mériteraient sans doute des commentaires, mais je vous laisse partager les votre d’autant plus que je n’ai pas forcément eu le courage ni le temps de tout lire (notamment le dossier sur le budget).

Articles similaires:

5 Réponses à “Oxygène n°109: Point de vue éditorial”

J’aime bien sur le schéma de répartition du budget que le 4 soit centré sur le quartier Nonneville alors que ce quartier n’a réellement bénéficié que d’1 tiers de ce montant le reste allant sur des quartiers au nord de la voie ferré.

Navigue avec Safari 4.0.4 Safari 4.0.4 sur iPad iOS 3.2.2 iPad iOS 3.2.2
Mozilla/5.0 (iPad; U; CPU OS 3_2_2 like Mac OS X; fr-fr) AppleWebKit/531.21.10 (KHTML, like Gecko) Version/4.0.4 Mobile/7B500 Safari/531.21.10

@ Hervé,

A mon tour de me transformer en « petit commentateur » d’Oxygène.

P.2. L’information sur le jeu des mille euros, c’est très bien. j’espère que l’animateur N. Stouflet qui est un type sympa, en profitera pour faire une présentation positive de la ville(sport, culture,activité économique, rénovation urbaine) à rebours des clichés d’une certaine presse (ça flambe à Aulnay).En effet, ce jeu, qui est un peu, le pendant du journal de J.P. Pernault sur TF1 est très suivi en province et fait un peu partie de notre mémoire.

Handicafé et croque-livres très bien aussi.

P.3. Je comprends ton souci. Chacun sait que dans une revue si l’on veut être vu, il faut être sur la page de droite ( tiens, tiens, gauche ou droite, parfois…je m’y perds !). Mais il faut bien reconnaître que Monsieur le Maire a là une véritable raison de s’exprimer. D’ailleurs, une invitation figure encore p.23 avec une belle iconographie, dont je ne sais si c’est celle du Grand Paris ou celle de la Ville.

Si j’ai bien compris, par ailleurs, d’après ce qu’a dit, Monsieur le Maire, le critère de l’affluence n’est pas sans intérêt pour peser peut-être sur les suites qui seront données à ce projet. Alors, venez nombreux !

Mais, il y a deux choses que je voudrais rajouter et qui me font penser qu’il y a parfois deux poids et deux mesures dans la façon dont les choses sont relatées.

– La première c’est que j’ai appris lors de la séance du Conseil municipal du 23 novembre que c’est à l’initiative de G. Gaudron, Député de la circonscription qu’une station du métro automatique est prévue à Aulnay, prés du Carrefour de l’Europe (j’espère donc qu’on l’appellera Aulnay Europe !). Monsieur le Maire se garde bien d’en parler. Je trouve que ce n’est pas très « fair-play » de sa part. Peut-être est-ce parce qu’il y a des élections bientôt ?

– la deuxième, c’est qu’il y a déjà eu lieu une réunion très intéressante organisée par l’association Capade, le 8 novembre dernier à propos du débat du Grand Paris et de l’Arc Express, en présence du Sénateur Dallier, auteur d’un rapport intéressant sur le Grand Paris et d’A.Amédro Vice-Président du Conseil Régional en charge de l’aménagement du territoire de l’Ile de France et dont Oxygène n’a pas du tout rendu compte.

Peut-être est-ce pour cela que cette association a eu tant de mal à avoir une salle ?
J’en parle d’autant plus volontiers que je ne suis pas membre de cette association, mais en tant que simple citoyen, j’aime bien le pluralisme. C’est aussi simple que cela. D’ailleurs, Monsieur le Maire a pu s’exprimer lors de cette réunion et y dire des choses intéressantes.

Alors, pourquoi, quelque chose qui ressemble à un ostracisme ?

Quant au titre de l’article « Une opportunité de dire haut et fort ce que l’on pense », je rajouterais bien volontiers « et peut-être d’être entendu » car il m’a semblé que ces derniers temps à Aulnay on pouvait dire haut et fort ce que l’on pensait, sans pour autant être forcément entendus, ce qui permet d’en déduire que la capacité d’écoute est, peut-être, disons…un peu sélective.

P. 4. A propos du Budget, je prends le relais, parce qu’en plus, c’est mon domaine !

Quelques remarques préliminaires.

J’espère que les feuilles de taxe d’habitation sont bien parvenues, puisqu’en principe, il faut régler avant le 15 novembre ! Ensuite figure une petite ou grosse allusion au fait que le déficit de l’Etat devrait avoisiner 150 milliards d’euros (on parle même de « spectre » dont le Petit Larousse dit qu’il s’agit « d’une représentation effrayante d’une situation, d’un évènement menaçants ».

Tout cela est probablement vrai et c’est bien pourquoi le Gouvernement s’attelle à un programme de réduction des dépenses de fonctionnement et de relance de l’économie (dépenses d’éducation, de recherche et développement, grands travaux, …) mais cette dernière ne se décrète pas du jour au lendemain, que ce soit avec un gouvernement de droite ou de gauche! On peut être d’accord ou pas, penser qu’il y a d’autres pistes, mais on ne peut pas avoir tout et son contraire. Demander plus d’argent à l’Etat et vouloir que son déficit diminue.

Ce qu’on ne dit pas non plus, c’est qu’une bonne partie de ce déficit est aussi due à la crise. D. Strauss-Khann ne dirait d’ailleurs pas autre chose!

Comme quoi les finances et l’économie s’accompagnent difficilement des raccourcis simplistes de quelques articles.

Gel de la dotation globale de fonctionnement, nous dit-on aussi. Mais si la gauche était au pouvoir, que ferait-elle pour tenter de réduire le déficit cité plus haut? Probablement la même chose !

Il semblerait donc qu’il manque 400 000 € de la part de l’Etat pour le prochain budget par le remplacement de la taxe professionnelle par la dotation compensatoire de l’Etat. Mais on ne dit pas que sur une base de 200 millions€ environ, cela ne représente que 0,2 % du budget.

On parle ensuite des dépenses d’investissement à hauteur de 35 millions €. Et là, ça tombe bien, parce que lors du dernier Conseil municipal, Monsieur le Maire, nous a dit que dans son dernier rapport, la Chambre Régionale des Comptes avait mis l’accent sur une insuffisante mise en concurrence des appels d’offre de la Ville. Il est probable qu’elle parle d’or. Alors, constatons simplement qu’une économie de 5 % sur le prix de ces travaux rapporterait 1, 75 million d’euro et une économie de 10 %, 3,5 millions €.

P. 5. Une trés bonne initiative : la part relative que consacre la ville à chacun des principaux postes. Mais là on aimerait en savoir plus !

Par exemple ou se situent les charges de personnel. Sont-elles affectées à chaque rubrique ou bien sont-elles regroupées dans les « services généraux » ? Ensuite quand on parle de 29 % pour les services généraux, peut-on savoir exactement ce qu’il y a dedans ?
Comment situer ce chiffre par rapport à des normes ou des moyennes ? Il y aurait encore bien d’autres questions…

P.6. L’article s’intitule :  » Voilà où va votre argent ». Excellente initiative ! On nous détaille alors 15 gros chantiers mais aucun d’entre eux n’est chiffré sur cette page.

P.7. Un mini article stupéfiant qui passe à peu près inaperçu, si l’on n’y prend garde, et intitulé comme suit : « Une dette communale très inférieure à la moyenne nationale « . On apprend alors que l’ en-cours est de 61 Millions €, que la dette/ hab est de 742 € contre 1488 € pour des villes moyennes de même strate au plan national et contre 1412€ pour la moyenne départementale.

On se dit alors finalement que l’ancienne municipalité n’a pas géré si mal que ça les finances de la ville. Mais là aucune allusion. Ou bien que la ville d’Aulnay a une collecte de taxes d’habitation et de taxes foncières (nos impôts) qui n’est pas mince et une « ex-taxe professionnelle » (PSA, L’Oréal, Parinor, …) qui n’est pas négligeable non plus.

Il est même dit qu’Aulnay est la 6° ville sur 40 la moins endettée du département. Et on se prend alors à rêver de la publication d’un tableau comparatif édité par le département permettant d’avoir, les budgets de fonctionnement et d’investissement, l’ex-taxe professionnelle, le nombre de salariés de la ville, le coût affecté aux associations, le nombre d’habitants, l’endettement, etc…avec les ratios correspondants. Mais peut-être cela existe-t-il, alors merci de le signaler à Mon Aulnay. com.

P.9. « Le blues s’enracine à Aulnay ». Trés bien. Excellent groupe. Excellent CD. Juste une petite curiosité. Quel est le nombre des places payantes et quel est le nombre des places gratuites et invités ? Quel est le coût de l’opération et la recette de la vente des C.D pour Aulnay co-producteur ?

P. 12 et 13. Le principe de la carte est intéressant puisqu’on raisonne par quartiers. Mais sa réalisation l’est beaucoup moins. Tout d’abord, le montant global s’élève à 23, 56 Millions $ alors qu’en p.4 on nous parlait de 35 Millions. Que signifient donc tous ces chiffres ?

Ensuite, il y a une série de chiffres, mais on ne sait pas à quoi ça correspond. De plus,une lecture rapide est trompeuse : il y a par exemple un gros 4 qui renvoie à 3, 16 M € sur le quartier Nonneville, alors que cela concerne à la fois Balagny-Plaine-Eiffel/Cité de l’Europe/ Nonneville, Nonneville ne recevant que 1, 25 M€. Pour quels travaux? Mystère.

P. 16. « Les Conseils de quartier entre bilans et perspectives ». Quelques réflexions complémentaires :

Jamais on ne replace le chiffre des 60 délégués présents parmi les 120 qui participent à peu près régulièrement aux Conseils de quartier et les 360 qui, en principe, y sont inscrits. Pourquoi une telle attrition ? Peut-être parce que beaucoup des inscrits sont déçus par leur mode de fonctionnement et leur trop faible influence en amont sur la vie municipale.

Ensuite vient une phrase magnifique :  » Loin de tout prosélytisme, les conseils doivent selon lui (Gérard Ségura)  » parler de la vie en société, pas de politique ». Et là, je rêve. Si je comprends bien, la vie en société, ce n’est pas de la politique au sens noble du terme ? Ensuite, l’assimilation de la politique au prosélytisme est une étrange façon de concevoir la politique

Mais alors là tout s’éclaire : pour certains politique= politique politicienne= prosélytisme. Et là je comprends mieux bien des choses. Y compris certaines interventions de Monsieur le Maire, au cours de la réunion lorsqu’il qualifiait de « politiques », les interventions de ceux qui ne partageaient pas son point de vue. Un peu facile, non?

Par ailleurs, notre journaliste rajoute : « Un point de vue partagé par les délégués présents ». Mais qu’en sait-il ? Est-il dans les consciences de chacun, pour savoir ce qu’ils pensent ? Ou bien, comme l’on dit dans les partis politiques la salle était-elle « déjà faite « , ceux qui auraient pu témoigner différemment étant déjà lassés ou absents faute d’avoir été entendus.

p. 22. L’hommage à Georges Nyiri est émouvant et il émane de sa photo et de son portrait beaucoup d’humanité. Et puis, quelqu’un qui faisait partie à la fois du CAHRA et d’Aulnay environnement, et aimait la poésie mérite assurément considération. Je ne l’ai pas connu, mais je crois que nous aurions eu beaucoup de choses à nous dire. En tout cas, je souscris tout à fait à cette phrase de l’écrivain malien Amadou Hampate Bâ : « Quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque brûle  » Alors je dirais avec Brassens : « Mourir d’accord, mais de mort lente… ».

Voilà, un large tour d’horizon bénévole et citoyen pour lequel J’espère que nous aurons quelques réponses.

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur Mac OS X  10.6.5 Mac OS X 10.6.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; U; Intel Mac OS X 10_6_5; fr-fr) AppleWebKit/533.18.1 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Safari/533.18.5
commenter
Léon l'empêcheur de tourner en rond | 26 novembre, 2010 à 13 h 11 min

Pourriez vous montrer concrètement qui fait et a fait quoi dans cette ville ? Aulnay blues c’est lui ? La gare du grand paris c’est lui ? La réhabilitation des cités nord c’est lui ? La démocratie participative c’est lui ? Les jardins partagés c’est lui ? Trop difficile d’y voir claire, on a besoin de vos lumières. Merci

Navigue avec Google Chrome 7.0.517.44 Google Chrome 7.0.517.44 sur Mac OS X  10.5.8 Mac OS X 10.5.8
Mozilla/5.0 (Macintosh; U; Intel Mac OS X 10_5_8; en-US) AppleWebKit/534.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/7.0.517.44 Safari/534.7

J’assiste depuis 18 mois aux reunions de quartier Mairie Paul Bert et les réunions ne sont pas aussi idylliques qu’indiquées dans l’article p.16 d’Oxygène n°108
sur 18 mois: 4 réunions ont montré un réel intérêt.
Quant à la réunion à Chanteloup le 20 novembre je me doutais bien que la présentation serait faite par le Co-Président ou la secrétaireN Nous avons eu réunion de quartier le 17 novembre et ni le Président, ni la secrétaire ne nous ont fait part que le contenu devait fourni à la Democratie Locale ni qui interviendrait et quel en serait le contenu.
Il y a encore bien du chemin à faire en matière de communication.
Peut être serait-il bon de rappeler comment fonctionne les conseils de quartier, qui nomme président, co-president, secrétaire
avoir la liste des membres de la Démocratie Locale avec adresses e-mail avec le qui fait quoi
avec en plus les référents, ls chargés de développement, la liste des présidents, co-présidents, secrétaires des differents conseils de quartier afin de pouvoir mieux échanger sur la façon de travailler, de mener un projet.

Navigue avec Internet Explorer 7.0 Internet Explorer 7.0 sur Windows Vista x64 Edition Windows Vista x64 Edition
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 7.0; Windows NT 6.0; WOW64; SLCC1; .NET CLR 2.0.50727; Media Center PC 5.0; .NET CLR 3.5.30729; .NET CLR 3.0.30618; .NET4.0C; Orange 8.0)

Salut Léon, l’empêcheur de tourner en rond !

Pour la rime, je dirai : Et ron, et ron, petit patapon ! (comptine de ma plus tendre enfance).

Léon, je vous soupçonne d’être un petit facétieux.
Parce qu’il me semble que vous avez déjà les réponses aux questions que vous posez.

Mais, au fait qui peut bien être ce « lui » auquel vous faîtes allusion ? Soyez plus explicite !

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur Mac OS X  10.6.5 Mac OS X 10.6.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; U; Intel Mac OS X 10_6_5; fr-fr) AppleWebKit/533.18.1 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Safari/533.18.5