Actualité, Entreprises, Médias

Les jeunes entreprises des quartiers d’Aulnay à l’honneur dans les médias

26 octobre, 2009 à 2:37 | Posté par

Vous ne connaissez pas Daouda Sanogo, Marc Daoud, Salem Bessad, Mohamed Haddou, Moktar Farhat, Anice Jbari, Momar Dieng et Abdellali Bounououi ? Peut être pas pour longtemps, en effet ils sont à l’honneur de certains médias nationaux car emblématiques de la vitalité économique des jeunes issus des quartiers d’Aulnay.

Bounouniou

Abdellali Bounououi

Dieng

Momar Dieng

farhat

Moktar Farhat

Mohamed Haddou

Mohamed Haddou

Daouda Sanogo

Daouda Sanogo

Salem Bessad

Salem Bessad

Marc Daoud

Marc Daoud

Nous avions abordé la victoire de Daouda Sanogo, admis parmi les 11 lauréats nationaux du concours « Talents des cités ». L’AFP revient sur le sujet à l’occasion de la remise du prix dans les salons du Sénat samedi. L’agence montre aussi deux autres réussites aulnaysienne incarnées par Marc Daoud et Salem Bessad (lauréat 2007). Une longue dépêche intéressante à lire ici:

afp_logo« Talents des cités »: Pour Daouda et Salem, entreprendre en banlieue, « c’est une fierté »

De David DIEUDONNE (AFP) – le 18/10/09

Daouda Sanogo (D) et Salem Bessad (G), le 9 octobre 2009 à Aulnay-sous-Bois. CP AFP

Daouda Sanogo (D) et Salem Bessad (G), le 9 octobre 2009 à Aulnay-sous-Bois. CP AFP

AULNAY-SOUS-BOIS — Créer son entreprise en banlieue, « c’est le parcours du combattant », racontent Daouda, Marc et Salem. Mais pour ces trentenaires, avoir grandi près de la « cité des 3.000 », à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), « c’est une fierté ».

« La banlieue, j’y suis depuis toujours », explique Daouda Sanogo, 32 ans, l’un des trois lauréats franciliens du concours « Talents des cités », dont les prix seront remis samedi au Sénat.

« L’entreprise y est. Ma famille y est. Je m’y sens bien », ajoute le jeune Français d’originie ivoirienne, qui a grandi dans le quartier de la Rose des Vents.

Lire la suite ici

Ensuite, pas plus tard que jeudi 22 octobre, c’est France Info qui continue le bal en nous parlant longuement des jeunes pousses aulnaysiennes révélées par l’association CREO ADAM dont les créateurs sont Mohamed Haddou et Moktar Farhat. Les journalistes prennent ensuite en exemple les entreprises des jeunes aulnaysiens Anice Jbari, Momar Dieng et Abdellali Bounououi.

logoCréer son entreprise en banlieue, c’est possible

Les chiffres sont tombés hier : la création d’entreprise bat des records en France. Plus de 56.000 créations en septembre. Et c’est le cas aussi en banlieue : à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, 60 jeunes issus de quartiers difficiles sont parvenus à créer leurs sociétés et à générer une trentaine d’emplois, le tout en trois ans. Et cette réussite suscite des vocations : en ce moment même, 140 porteurs de projets tentent de les imiter.

Point de départ de cet engouement, la création d’une association, CREO, en 2003. Une création que l’on doit à deux Aulnaysiens. L’un, Mohamed Haddou, est chef d’entreprise. L’autre, Moktar Farhat, est spécialisé dans la formation professionnelle. L’association sera ensuite detectée par Planet finance en 2006 et prendra alors le nom de CREO ADAM.

Lire et surtout écouter le reportage et les interviews ici

revelateur2talents CREO ADAM organise un concours ouvert jusqu’au 31/12/2009 appelé « Révélateur 2 talents ». Le but du concours consiste à mettre en avant les porteurs de projet résidant à Aulnay-sous-Bois et dont la finalité est de créer leur entreprise innovante dans différents domaines tels que les services à la personne, le développement durable et bien d’autres secteurs. Le concours souhaite récompenser les meilleurs talents distingués en termes d’innovation, de service, d’aide sociale et d’économie dans la ville d’Aulnay-sous-Bois.

Toutes les informations complémentaires sont sur le site du concours.

Crédit photos: AFP, France-info, Révélateurs2Talents.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.