Conseil municipal, Economie, Entreprises, Sécurité, Solidarités

Compte rendu Conseil Municipal 24 Septembre 2009 (Partie 2/2)

2 octobre, 2009 à 4:00 | Posté par

Suite de notre compte rendu du Conseil Municipal du 24 Septembre… Morceaux choisis…

  • Voyage en unanimité.

colombeDu 10 au 16 Octobre, des élus européens d’une centaine de villes se rendront en Israël et dans les territoires palestiniens pour une mission de paix. Monsieur Laouedj, adjoint en charge de la vie associative, des relations internationales et de la coopération a présenté le projet d’envoyer une délégation de 7 Aulnaysiens ( 5 élus et 2 personnes des services municipaux concernés) dans le cadre de cette mission, afin de nouer des premiers contacts en vue de trouver des partenaires de coopération, cette dernière pouvant recouvrer des domaines aussi variés que l’éducation, la santé, le sport, l’aménagement du territoire, l’économie solidaire ou les nouvelles technologies.

Frank Cannarozzo a pointé du doigt un manque de visibilité autour de la coopération décentralisée, parlant d’absence de programme clair et de bilan. Dans un contexte de vives contraintes budgétaires, il lui a paru plus opportun de se focaliser en priorité sur les besoins des aulnaysiens plutôt que d’engager des fonds pour des coopérations extérieures aux retombées incertaines. Dans ces conditions, le groupe UMP ne pouvait que s’abstenir a-t-il indiqué. Messieurs Benjana, Laouedj et Ségura, parlant d’une même voix, ont préféré parler d’ouverture nécessaire au monde et de message fort envoyé par notre ville notamment en direction des multiples communautés qui composent notre cité et qui ne sont pas insensibles à ce qui se passe dans leur pays d’origine ou dans le monde en général.

Du reste, ils ont précisé qu’un bilan des missions en cours aux Pays-Bas, en Algérie et au Maroc viendrait le moment venu. Pour conclure, le Maire a souligné la responsabilité du gouvernement actuel, notamment en matière fiscale, dans le risque qui pèse sur les budgets et les capacités de financement à venir des collectivités locales. Néanmoins, il ne doute pas qu’une coopération extérieure renforcée, sans conséquence notable sur les finances locales, tissera des liens de solidarité et d’échanges dont découleront des répercussions positives pour Aulnay-sous-Bois en termes d’emploi et de développement économique, entre autres.

Dans un esprit d’ouverture, Monsieur Ségura a même proposé d’associer un ou deux élus de l’opposition aux futures missions de coopération. Cette annonce a semblé prendre l’UMP au dépourvu. Le groupe a demandé cinq minutes de suspension… pour finalement voter la délibération à l’unanimité.

  • Sécurité : souriez vous êtes filmés !

cameraLe saviez-vous ? Ils sont 1208 dans notre ville à en bénéficier. 917 particuliers, 101 commerçants, 13 administration, collège, association, tribunal et 177 bâtiments communaux. De quoi s’agit-il ? De la télé-sécurité. C’est un dispositif de surveillance relié à la police municipale, qui peut ainsi intervenir en cas d’intrusion… La délibération du jour portait sur le renouvellement de l’abonnement à ce service, proposé par la Mairie. Cette prestation est payante, la redevance annuelle de raccordement à la police municipale s’élevant à 222 euros. Monsieur Ségura a indiqué que l’objet de cette délibération était seulement d’assurer la continuité de ce service, et qu’un débat de fond sur les questions de sécurité serait engagé, auquel la population aulnaysienne serait associée.

Deux approches contraires se sont confrontées lors de ce débat. D’un côté, l’UMP, qui par la voix de Frank Cannarozzo s’est déclarée favorable à la conservation de ce dispositif télé-sécuritaire, voire à son extension, expliquant qu’il était dissuasif et peu couteux pour les aulnaysiens. De l’autre, le PC et les Verts qui ont refusé de voter cette délibération.  Miguel Hernandez et Alain Amédro ont exprimé leur crainte d’une sorte de privatisation de la police municipale et leur inquiétude sur la gestion de la priorité des appels, la question étant de savoir si la police municipale intervenait en priorité pour les aulnaysiens qui paient pour ce service, plutôt que pour ceux qui ne paient pas. Ils sont plutôt partisans d’une politique de sécurité pour tous, sans distinction. La délibération a été finalement votée, n’occultant pas les questions de sécurité qui seront plus largement débattues dans le futur.

  • Voeu autour de la privatisation annoncée de La Poste.

laposteCe vœu a été l’occasion d’observer deux visions de la société à priori opposées. D’un côté le service public, de l’autre le service marchand. Monsieur Cannarozzo a expliqué que nous étions dans l’Europe des 27 et que la directive européenne ouvrant le marché de La Poste à la concurrence entrerait de toute façon en vigueur le 1er Janvier 2011. Dans ces conditions, le changement de statut de La Poste en société anonyme, lui permettant ainsi d’augmenter ses capacités financières, est le seul moyen de pouvoir lutter au niveau européen. Le porte parole de l’UMP précisera que le statut des agents restera intact et que les missions traditionnelles de La Poste seront inchangées.

Sans surprise, l’ensemble des élus de la majorité municipale actuelle a dénoncé les menaces qui pèseraient sur ce service public si l’actionnariat privé venait à entrer dans le capital de La Poste. Dés lors, cette dernière serait soumise à des impératifs de rentabilité incompatibles avec les missions traditionnelles du service public. France Telecom, et la dégradation des conditions de travail et ses conséquences dramatiques, a été citée en exemple. Au delà de l’aspect purement financier, La Poste est un vecteur de lien social notamment dans les zones rurales, populaires ou isolées.

Monsieur Ségura utilisera ces mots en conclusion:  » le service public, c’est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas« . Il a confirmé la mise en place d’une « votation citoyenne » à Aulnay Sous Bois dans l’espoir de faire pression sur le gouvernement en vue de l’organisation d’un référendum à l’échelon national sur cette question…

Ainsi s’est terminé le Conseil Municipal un peu après minuit… Débat riche, intense et instructif… Vivement le prochain troisième Jeudi du mois !

Stéphane Fleury

Articles similaires:

Une Réponse à “Compte rendu Conseil Municipal 24 Septembre 2009 (Partie 2/2)”

@ Stéphane, concernant la coopération décentralisée, vous exposez très bien nos motifs et je vous en remercie. toutefois une chose. nous n’avons pas été pris au dépourvu mais surpris que le maire fasse enfin l’offre qu’il n’avait jamais faite d’ouvrir comme c’est le cas ailleurs, de nous permettre de participer au choix de ces coopérations et à leur exécution.

compte tenu e ce signe d’ouverture, nous avons répondu oui en signe d’ouverture. cela sera pour nous un moyen de contrôle réel qui nous permettra de rendre compte concrètement aux aulnaysiens de ce que peuvent apporter ces coopérations. nous restons septiques mais nous avons joué le jeu, à la majorité maintenant de tenir parole.

pour les deux autres sujets je m’exprimerai plus tard. merci tout de même de ce compte-rendu objectif.

Navigue avec Firefox 3.0.14 Firefox 3.0.14 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.14) Gecko/2009082707 Firefox/3.0.14 (.NET CLR 3.5.30729)