Faits divers, Médias

Intox sur une radio nationale

14 juillet, 2008 à 9:29 | Posté par

Entendu sur Autoroute Info hier, la nouvelle de l’intoxication alimentaire de 47 personnes à Aulnay-sous-Bois parmi quatre autres titres, dont deux de sport, a composé le "flash-info" de cette radio. Cette légereté du traitement de l’information, se réduisant aux faits-divers est symptomatique de l’information-spectacle à laquelle de nombreux médias s’abaissent désormais, particulièrement en période de vacances scolaires.

Même si la rédaction de MonAulnay.com rechigne souvent à traiter les faits-divers, dont la gestion médiatique a souvent été construite pour faire diversion, au point de vue strictement local la nouvelle à tout de même un intérêt certain à la vue de l’ampleur des secours qui ont été déployés:


47 personnes hospitalisées après une intoxication alimentaire à Aulnay-sous-Bois

BOBIGNY (AFP) — Quarante-sept personnes ont été hospitalisées dans
la nuit de samedi à dimanche après une intoxication, "très probablement
alimentaire", survenue lors d’un mariage antillais à Aulnay-sous-Bois
(Seine-Saint-Denis), a-t-on appris dimanche auprès de la préfecture.

La
préfecture de Seine-Saint-Denis "a déclenché un plan rouge peu après
02h00" dimanche dans une salle en location d’Aulnay-sous-Bois où se
tenait un mariage antillais qui réunissait "une centaine de personnes",
a expliqué à l’AFP la préfecture, confirmant une information d’Europe 1.

Selon
la préfecture, "51 personnes se sont présentées au poste médical avancé
situé sur place avec des symptômes d’intoxication (maux de tête, envie
de vomir, signes d’endormissement), 47 d’entre elles ont été
hospitalisées et sont toujours en observation mais aucun pronostic
vital n’est engagé".

"Il n’y a pas eu de traiteur, ce sont les
personnes qui ont préparé elles-mêmes les plats, il faut attendre les
analyses de la DDSV (Direction départementale des services
vétérinaires) mais il est très probable que ce soit une intoxication
alimentaire", a précisé la préfectureI

Une Réponse à “Intox sur une radio nationale”

La législation européenne en matière sanitaire est très stricte en ce qui concerne l’importation de tout ce qui est poissons, viandes et laitages.
Les Antilles françaises, département et régions d’Outre-mer françaises, sont de facto dans l’Union Européenne et on devrait donc parler de circulation, non d’importation (l’importation ne concernant que les pays dits « tiers », càd hors UE).
Mais l’éloignement des Antilles contraint leurs habitants, lorsqu’ils viennent en visite en métropole, à congeler les produits d’origine animale (poulets préparés par ex), voire parfois à les transporter à même des valises, sans congélation.
Mais les soutes des avions de ligne ne sont pas spécialement prévues au transport frigorifique et les produits restent congelés tant que l’avion vole à très haute altitude..
On observe le même manque de respect de la chaîne du froid par les ressortissants de pays africains, avec en plus des escales à Bruxelles (SN Brussels) à Tripoli (Afriqiyah Airways) ou à Casablanca (Royal Air Maroc).
Et les personnes pleurent, crient parfois, lorsqu’on leur signifie le dessaississement des produits à moitié décongelés, voire souvent plus que décongelés puisque se rajoutent des protéines sous forme de mouches et autres larves..
J’ignore ce qui a pu provoquer l’intoxication alimentaire dont ont souffert près d’une cinquantaine de personnes, mais je voulais juste alerter des risques inconsidérés pris lorsque de la nourriture voyage par air..
J’espère juste qu’ils pourront se rétablir assez vite. Et passer par un traiteur la prochaine fois 😉

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown