Commerces, Sécurité

Le Parisien: Les caravanes toujours sur le site de Renault

29 juin, 2008 à 1:02 | Posté par

Renault20080628 Extraits du Parisien:

L’image est frappante. Au carrefour de l’Europe, à Aulnay,
un panneau a été planté devant les ruines de l’ancienne concession
Renault : « Ici, 5 000 m 2 de locaux commerciaux », promet-il depuis
déjà plusieurs mois. Mais, derrière, la carcasse noircie des hangars
incendiés durant les émeutes de l’automne 2005 est toujours visible.

Entre les bâtiments, une quinzaine de caravanes sont installées depuis la fin de l’année dernière.

Ce campement de gens du voyage devient un casse-tête pour la
municipalité, qui a interpellé les services de l’Etat et l’aide sociale
à l’enfance à ce sujet.

« C’est dangereux de vivre là »

La ville est en pleine négociation avec la foncière Fiminco,
propriétaire des lieux, qui souhaite y construire quatre restaurants. «
Mais cela ne réglera pas la situation de ces familles qui vivent dans
des conditions sanitaires effroyables », reconnaît le maire PS, Gérard
Ségura.

En ce mercredi matin, peu de monde dans le campement. Les enfants
jouent comme ils peuvent, zigzaguant entre les montagnes de détritus,
s’aventurant parfois sous les hangars, d’où pendent dangereusement des
lambeaux de tôle. Quelques femmes étendent leur linge, un flot de
musique s’échappe d’un auto-radio.

« Regarde comme on vit, c’est pas possible ! Pas de toilettes, pas
d’eau ! » lance une jeune femme, cigarette aux lèvres. Cette mère de
cinq enfants dit venir de Belgrade, en Serbie. Depuis le début de
l’année, ses trois filles vont à l’école. « C’est le plus important :
qu’elles apprennent à lire, à écrire. Je voudrais qu’on habite dans une
maison, mais je n’ai pas de papiers », explique-t-elle. Dix enfants du
campement sont aujourd’hui accueillis dans les écoles aulnaysiennes. Un
contact a été établi avec les services sociaux de la ville.

A quelques mètres de là, les habitants de la cité de l’Europe ont
pris l’habitude de ce voisinage, avec méfiance et incrédulité. « Il n’y
a pas de problème avec eux, mais c’est dangereux de vivre là-dedans »,
glisse un vieux monsieur qui bavarde avec des amis sur le parking. Une
jeune mère s’inquiète surtout des problèmes d’hygiène : « Avec les tas
de détritus, on commence à voir des rats en pleine journée. Si l’Etat
leur permet de rester là, il faut installer des toilettes et des bennes
à ordures. Si c’est interdit, qu’on leur propose un autre endroit… »
Une aire d’accueil est justement en cours d’aménagement à la frontière
d’Aulnay et de Gonesse (Val-d’Oise). Reste à savoir si le terrain sera prêt à temps pour accueillir les familles.

Gwenael Bourdon – Le Parisien – 28 juin 2008

Note de la rédaction de MonAulnay.com: Les restaurants en questions prévus sur le site sont La caverne de Maître Kanter, Léon de Bruxelles et Quick. Après l’épisode du McDonald’s du carrefour de la Négresse à la sortie de l’autoroute A3, les choses risquent de ne pas être si faciles.

Articles similaires:

12 Réponses à “Le Parisien: Les caravanes toujours sur le site de Renault”

Encore des restaurants??? Cet espace aurait du être acheté par la mairie pour faire des logements, quick et leon sont déjà à 200 m environ… On manque de logement pour le pru dixit M. Segura et quand on voit la taille du terrain.
Monsieur Camparot ou M. Burlot peuvent-ils poser la question au Maire ?
et il faudrait déjà résoudre les problèmes de sécurité car les clients ne vont pas venir sinon…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Est ce que le terrain en cours d’aménagement est l’ancien terrain vague sur lequel les caravanes se stationnaient déjà avant ?? (sur le boulevard georges braque, derrière le centre commercial et après la station service lorsqu’on revient de gonesse)
car si c’est le même terrain, on notera que le campement était déjà plein et celui de l’ancien renault était deja occupé
Pourquoi ne sont -ils pas explusés de ce terrain privé?
Pourquoi la mairie, vu la situation de sécurité et sanitaire, ne fait rien pour les accueillir provisoirement sur un terrain qu’elle pourrait aménager (eau courante, électricité)
c’est faisable, c’est une question de volonté…
Il est clair aussi, que ce serait couteux pour la ville et surtout impopulaire

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

pourquoi le terrain situé juste après parinord est-il ferme depuis si longtemps ?. Il me semblait que cet emplacement ‘obligatoire’ pour toute commune était dédié a ce genre de situation ?. Quelqu’un en sait-il plus?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Fred,
Je me suis renseigné sur la situation, et voila les informations que j’ai pu obtenir. J’espère qu’un membre de l’opposition apportera des précisions car ce que j’ai pu obtenir, c’est de la part de la nouvelle majorité municipale :
-> Sur ce terrain il était prévu au départ 4 restaurants, plus quelques commerces ou bureaux. L’ancien Maire (et son équipe) a refusé le projet car il voulait intégrer ce terrain au PRU
-> Non content de cette décision, le propriétaire a porté l’affaire en justice et réclame des dommages et intérêts à la ville
-> La nouvelle équipe est en train de négocier avec le propriétaire pour construire un peu moins de de restaurants, bureaux, pour construire quelques logements, et éviter un long procès coûteux
-> La nouvelle équipe n’expulsera pas les occupants tant que les travaux ne débuteront pas (4ème trimestre 2008). La raison principale est que, si expulsion il y a, ils reviendront le mois suivant. Rassembler les CRS et autres moyens pour expulser des gens serait coûteux et inutile.
Maintenant je le répète, ces informations sont à prendre avec des pincettes, j’espère qu’un membre du Conseil Municipal validera ces propos et les précisera.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Laurent Comparot | 30 juin, 2008 à 10 h 22 min

@ Marc Fretter
On ne peut pas avoir des opinions sur tout et n’importe quoi, sans avoir connaissance du dossier et de son évolution.
Cependant, il faut bien mettre en évidence que depuis 2005, le carrefour de l’Europe et son garage incendié et squatté constitue une entrée de ville bien dommage en terme esthétique, économique et même olfactif pour Aulnay.
Pour les acteurs économiques, il s’agit d’un véritable repoussoir tant pour les entreprises déjà installées que pour les entreprises potentiellement intéressées par une implantation.
Pour les habitants de la cité de l’Europe, c’est une présence intolérable.
En 2005, le gouvernement avait promis des dédommagements financiers pour les entreprises touchées par les émeutes. La logique aurait été de conserver Paris Nord Automobile (Renault) à cet endroit avec un déménagement provisoire et une destruction-reconstruction. Au lieu de cela, un plan social a réduit de façon drastique les effectifs et PNA s’est installé définitivement au carrefour de la Négresse sur un emplacement exigu.
Il y a l’urgence avec les problèmes d’hygiène et d’occupation du terrain, et le plus long terme avec la valorisation indispensable de ce terrain.
Sous quelle forme ? Zone d’activité commerciale (niveau zéro de la démarche urbanistique, plus très en vogue en cette période de pétrole cher), zone d’entreprises, zone mixte (entreprises, commerces, logements) ?
Pour le premier point, je sais que M. Ségura s’occupe du dossier, avec des résultats qui dépendront des compétences fort limitées de la ville et de ce qu’il obtiendra du préfet et du procureur de la République.
Pour le long terme, l’expérience du CMMP illustre qu’une négociation bien menée est parfois préférable à une bataille judiciaire longue et coûteuse.
L’unanimité des commentaires sur ce dossier montre qu’il existe une véritable volonté de tourner la page au plus tôt pour le bien-être de notre ville et de ses habitants.
Des informations complémentaires seront sûrement dévoilées dans les prochains jours soit par les animateurs de ce site ou au travers des commentaires.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@laurent
« olfactives », « économiques » , »esthétiques »: on parle d’êtres humains quand même!

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@ Marc Fretter,
Cher Monsieur,
Je ne suis pas élu et je participe à ce blog en tant que simple citoyen et militant. Je ne m’en cache pas.
Et même si j’ai un contact privilégié avec certains membres de la majorité municipale, je vous conseille de poser vos questions directement auprès du maire ou des adjoints concernés. Ils sont là pour cela et comptable devant chacun des aulnaysiens des décisions prises.
Sur le sujet, doit-on transformer un terrain à vocation commerciale en un terrain d’habitation, c’est unequestion importante. Une activité commerçante dans une secteur de passage peut être attractive, en générant emplois et fiscalité. Et si une direction de restaurant désire implanter un (ou des) restaurants à cet endroit, j’imagine qu’une étude d’impact commercial a été effectuée.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Je suis passé aujourd’hui devant le terrain, les gens du voyage sont revenus…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Demandez donc à M. Gaudron qui en bloquant la démolition entretient un vrai statu quo.
C’est quoi déjà son projet pour ce site ?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

LE PROJET DE MR SEGURA UN KFC QUEL PROJET !!!!!!!!
[NDLR: Attention à rester cordial et constructif. Peut être n’était-ce pas votre intention, mais ce commentaire est à assimiler à un message hurlé qui ne satisfait pas la charte de bonne conduite. En théorie il aurait dû être modéré mais il peut servir d’exemple. Lire le 3e point de http://www.monaulnay.com/charte-de-bonne-conduite.html ]

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Monsieur Burlot,
Je ne connais pas personnellement Monsieur Gaudron, je ne sais pas si ce message m’est adressé en particulier ou jeté comme une bouteille à la mer.
Avez-vous des informations à nous communiquer sur le « blocage » ? le promoteur a t’il déposé un permis de construire? J’ai du mal à comprendre qu’un entrepreneur qui a promis de construire plusieurs restaurants (il doit avoir une puissance financière qui le laisse à l’abri des aléas politiques que vous brandissez) laisse un terrain à l’abandon depuis des mois. Il me semble aussi que la brasserie qui est un peu plus haut rue jacques duclos est fermée (ce qui est bien dommage).
[NDLR: Un article est prévu sur le garage Renault d’ici quelques heures]

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

La question que l’on peut se poser, c’est quel en est le lien avec la recrudescence des cambriolages dans le quartier de Mitry……

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown