Education, Social

La double peine pour les familles aulnaysiennes

16 mai, 2008 à 15:09 | Posté par

Sur leur blog, les radicaux aulnaysiens dénoncent une double peine pour les familles aulnaysiennes à l’occasion de la grève des enseignants du 15 mai. Ils observent "l’absence de neutralité de la nouvelle majorité municipale" en notant un "communiqué aux allures de tract municipal".

Tout en rappelant son attachement au droit de grève, le Parti radical d’Aulnay regrette "la décision partisane du maire fabiusien" qui pénalise "une deuxième fois les familles aulnaysiennes les plus modestes qui ne sont pas en mesure de pouvoir faire garder leurs enfants et qui n’ont pas d’autre alternative que de prendre une journée de congé".

Jérôme Charré

Articles similaires:

28 Réponses à “La double peine pour les familles aulnaysiennes”

Curieux, je n’avais pas souvenir d’avoir lu précédemment d’articles reprenant les blogs représentant les partis politiques d’Aulnay sous Bois.
Mais cela fait vivre notre démocratie locale déjà très active.
Sur la forme, j’ai remarqué de nombreuses fois l’adjectif « fabusien » accolé à M. Ségura sur ce blog.
Je n’ai toujours pas compris où les auteurs voulaient en venir.
Je crois savoir que Gérard Ségura est membre du parti socialiste, et c’est pour ma part déjà très bien et suffisant pour que je lui fasse confiance.
Cordialement
[Réponse de MonAulnay.com: Nous avons déjà repris des articles émanant de sections locales aulnaysiennes comme ceux des Verts ou du PRV.]

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Sans aborder l’aspect politique gauche ou droite, je pense que l’on prend encore en otage les parents d’élèves (j’ai un enfant scolarisé au Bourg 2) il faut que toutes les villes aient un service minimum de garderie lors des grèves et que le Maire actuel Mr Ségura y pense, tous les parents ne peuvent pas perdre de jours de tavail pour motif de grève.
Certains parents laissent leurs enfants sur les trottoirs ces jours là, est-ce normal ?
Nous pourrions peut-être aussi les laisser en garderie au Maire de notre ville, il comprendra peut-être notre situation de parents !!!!!!

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Abdelkader Boualem | 16 mai, 2008 à 20 h 35 min

David Burlot, je suis consterné par votre mauvaise foi de. Au lieu de vous attaquer sur le bien fondé ou non du service minimum et de donner votre avis, vous préférez la polémique et vous attaquer à monaulnay.com de manière à faire croire qu’il est un site partisan. C’est d’autant plus incroyable qu’on retrouve dans l’historique politique de monaulnay.com des communiqués du RSD (Parti Rachid Nekkaz), du PS (Gérard Segura), du Modem (Rezzak Bezzaouya et Olivier Brusson), du PCF (Xavier Toulgouat), de la LCR (Mohamed Bensaber), des Verts (Alain Amedro), du PRG (M. Boulanger), de l’association Aulnay Citoyens (Hervé Suaudeau), de l’UMP (Franck Cannarozzo) et du PRV (Jacques Chaussat). Je tiens à m’excuser pour ceux que j’ai oublié ! David, ça, c’est du pluralisme.
La réalité c’est la faiblesse de vos arguments et je vais même prouver votre mauvaise foi.
J’ai déjà eu l’occasion de débattre sur le site des radicaux et chacun peut vérifier que vous avez déjà interrogé pendant la campagne municipale les radicaux sur l’adjectif fabiusien et qu’ils vont répondu que : « votre remarque sur l’appartenance au courant fabiusien est surprenante dans la mesure où celle-ci nous est déclarée par le candidat socialiste sur son site (voir sa « bio express »). Aussi, cette information est forte utile pour les électeurs aulnaysiens parce qu’elle permet de situer ce candidat à l’aile gauche du PS.»
En cliquant sur ce lien, les lecteurs pourront se faire une idée sur votre initiative pas très louable http://aulnayradical.typepad.fr/radical/2008/01/aulnay-polmique.html#comments

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Voila Aulnay Radical plus royaliste que l’UMP. Sur les 22.000 communes disposant d’une école primaire, seulement 2.870, selon le ministère de l’Education, ont expérimenté jeudi ce type de service minimum. Alors ?
Puisque ce service va être imposé, (notre président compte t-il masquer son absence de mesures sur le pouvoir d’achat ?) il est inconcevable que ce soit les communes qui gèrent techniquement ou financièrement les conflits entre un gouvernement et une de ses primordiales administrations.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

En préambule, les élus de la majorité municipale soutenait le mouvement de grêve dans dans la fonction publique et l’éducation nationale, pour 2012 la diminution du nombre d’enseignants étant quand même de plus de 100 000!!
A cela si on ajoute une énième réforme des programmes, réformes pour lesquelles on ne va jamais jusqu’au bout; l’annonce avec tambours et trompettes d’un service minimum (j’insiste ce n’est pas de garderie dont parle le gouvernement mais de service minimum, la nuance est importante) est encore une supercherie. A force d’attaque, le service minimum dans l’éducation nationale risque de devenir, à l’instar des transports publics, le service normal.
Par ailleurs, comment les communes pourraient exercer dans le domaine éducatif des compétences qui ne sont pas les leurs, faudra t’il engager alors dans le personnel communal des enseignants pour assurer ce service minimum?
Parlons de responsabilité, le temps scolaire étant sous la responsabilité de l’éducation nationale qui assure cette responsabilité pendant la garderie par des personnels communaux, la commune? si en plus le directeur de l’école est gréviste qui a autorité sur ces personnels?
etc.., etc…
Des questions il y en a, des réponses aucunes montrant ainsi l’improvisation totale de ce gouvernement, qui gouverne par communiqué de presse. Le président a dit qu’il rendrait ce dispositif (lequel service minimum ou garderie) obligatoire à la rentrée, la question sera réglée, nous appliquerons, espérons simplement que des textes encadrerons enfin cette décision.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Nicolas Sarkozy et son ministre Xavier Darcos ont réussi leur diversion. On parle plus du service minimum que des revendications des enseignants en autre sur un moratoire pour les nouveaux programmes dans le primaire.
Je ne crois pas en un service minimum. Et je l’ai expérimenté dans les transports.
Qui gardera les enfants, pour leur faire quelles activités ?
Et si le personnel communal est aussi en grève, que mangeront les enfants, dans quelles conditions ?
Doit-on réduire le droit de grève ?
A Aulnay, nous pourrions compter sur des animateurs « vacataires » de qualité, mais dans toutes les petites communes, qui gardera les enfants ? Les élus ?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Abdelkader Boualem | 17 mai, 2008 à 22 h 36 min

Bruno Defait, j’ai une petite fille de 4 ans scolarisée à l’école Vercingétorix. Je suis très satisfait par l’équipe pédagogique. Je trouve sa maîtresse et son assem très compétentes. Je ne sais pas si vous avez des enfants, mais avant que débute le temps scolaire à 8h30, il me semble que ma fille est accueillie par des animatrices et le soir à 17h30 lorsque ma femme la récupère, la garde est toujours assurée par les même animatrice.
Cette année sur cette école, il n’y a eu que 2 jours de grève. Par contre, l’année dernière c’est pas moins de 5 jours qui sont autant de jours de congé que ma femme a du prendre. Ce service minimum même si il ne se substituera jamais à l’éducation nationale avait au moins le mérite de nous permettre d’économiser nos jours de RTT. Moi, contrairement aux BOBO socialistes, je n’ai pas les moyens de me payer une nounou. Je vais même vous dire que Sarkozy n’est pas ma tasse de thé et ce n’est pas sa dernière intervention démagogique sur le fait de légiférer un service minimum d’accueil qui m’en rapprochera. Pour moi, ce n’est pas une question de droite ou de gauche mais de bon sens. Si la mairie met en place une équipe d’animateurs vacataires pour le confort de ses administrés les plus modestes, je trouve ça super. Mais là, vous abandonnez ce dispositif parce que les enseignants font partis de votre électorat quand ils ne sont pas élus comme vous.
Au fait, à Messieurs Gente, Defait et Amedro, le Ps, le PCF et les verts auxquels vous appartenez se disent très préoccupés par la baisse du pouvoir d’achat des familles, est-il vrai comme l’a fait le président Sarkozy que vous vous êtes augmentés dans de grandes proportions??? Si c’est vrai, la honte ne tue plus. J’espère que vous saurez éternellement reconnaissant à l’égard de Gérard Gaudron de vous avoir donné la ville.
A Jérôme et à Hervé, pourriez-vous faire un article sur les indemnités de chacun des élus avec leurs délégations de manière à ce que l’on puisse comparer avec l’équipe sortante?
Merci encore à toi Jérôme pour ton blog qui est le seul espace de liberté à Aulnay

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Monsieur Burlot,
J’ai deux enfants, je travaille 50 heures voire plus par semaine sans avoir un salaire de ministre. Vous parlez de service minimum et son inadéquation par rapport au besoin des citoyens. Dans quel domaine travaillez vous ? Dans le privée, pour les cadres, ceux qui ne peuvent prendre la voiture le jour de grève sont obligé de prendre une RTT. Pour d’autres c’est pire, c’est littéralement une journée de salaire en moins. Pour ce qui est de l’éducation, les mères qui travaillent sont obligés le jour des grèves de rester au foyer, avec, comme vous le savez, l’obligation de justifier l’absence.
Comme le dit Monsieur Boualem, tout le monde n’a pas la chance d’avoir une nounou. C’est facile d’être généreux avec l’argent des autres ou de jouer au donneur de leçon lorsque l’on gagne bien sa vie ou que l’on a la possibilité de récupérer ses jours lorsque l’on fait grêve. A Aulnay, même si c’est (encore) une ville riche, ses habitants sont loins de rouler sur l’or…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Comment dire Aulnay sous bois ville riche?
Riche en quoi, avec 40% de chomeurs dans les quartiers.
Riche en polémique peut être.
J’espère que cette richesse comme vous le dites et que j’ignore, la municipalité actuelle va faire un partage équitable.
Je suis dans l’attente de voir.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Monsieur Hamri,
Il ne suffit pas de rester assis les bras croisés pour attendre que l’argent tombe du ciel. Ceux qui travaillent durs pour gagner leur vie ne doivent rien à ceux qui profitent parfois des faiblesses du systèmes. Le partage, je n’y crois pas, en tout cas pas dans le sens communiste du terme. Aulnay est riche en effet, par ses sociétés implantées, son budget équilibré, son pouvoir d’auto-financement. Par contre, comme je l’ai signalé, ses habitants ne le sont pas tous. Aulnay est avant tout une ville aux quartiers populaires. Il faut dire que travailler chez PSA ne signifie pas toujours avoir un bon salaire.
Quant à la nouvelle majorité, en quoi peut elle partager les biens d’autrui ? En laissant le quartier Sud à l’abandon et en favorisant les quartiers nord ? Les quartiers qui en ont le plus besoin c’est bien le quartier Mitry et Europe, où un PRU est aussi indispensable. La faute à qui ? Qui a construit ces grands ensembles difficiles à entretenir dans les années 70 ?
Au moins on ne fera plus la même erreur qu’atrefois (espérons le). 40% de chomeurs dites vous ?
Quelques liens :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aulnay-sous-Bois
http://www.linternaute.com/ville/ville/accueil/1770/aulnay-sous-bois.shtml
Je lis 17 % de chomage environ, avez vous des chiffres plus précis ?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
hervé boivin | 18 mai, 2008 à 18 h 52 min

Mr Burlot,
n’avez-vous jamais envisagé de mettre vos enfants dans le privé si vous en avez? Tout le monde ici pense que oui. Serez vous assez honnête pour le dire et surtout pour nous dire pourquoi?!!
N’êtes vous pas vous aussi victime d’un système inadapté?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Abdelkader Boualem | 18 mai, 2008 à 19 h 36 min

Hamri, vous êtes un grand spécialiste du chômage dans les quartiers populaires.
Vous êtes peut-être aussi un socialiste aveuglé ou amnésique comme M. David Burlot pour l’adjectif fabusien ?
Vous êtes contre le cumul des mandats alors que MM. Segura et Amedro en sont des spécialistes.
Vous parlez de partage équitable, je ne vois que des élus de gauche qui suppriment le service minimum, qui augmentent leurs indemnités de mandat et qui vont prochainement faire du tourisme. Vous pouvez faire de la coopération avec des pays sans se déplacer en finançant des projets humanitaires avec leurs ambassades.
Hamri, pour défendre la mairie socialiste comme vous le faites, vous êtes à coup sûr un proche de MM. Segura, Gente, Defait et Amedro. Ces 3 dernières personnes sont de fidèles lecteurs de monaulnay.com pour leur commentaires, mais embarrassés par leur augmentation récente, ils n’ont pas voulu répondre à ma question ?
Le petit administré que je suis, veut savoir si la municipalité a augmenté les indemnités des élus socialistes, verts et communistes et si elle va organiser une cérémonie ou arroser à travers un pot de la fraternité leur augmentation et leur prochain voyages.
Je reste consterné parce ces décisions qui ne vont pas améliorer mon quotidien et je crains de payer plus d’impôts locaux avec moins de service public à la clef. Dans cette histoire, je perds la possibilité de faire garder ma fille les jours de grève.
J’oubliais, j’ai appris que de nombreux élus touchaient des jetons de présence dans les conseils d’administration qu’ils occupaient (Syndicat intercommunal, OPHLM, etc…)
Hamri, pourriez-vous leur transmettre mon message pour savoir ce qui a justifié une pareille augmentation des indemnités de ces élus et me dire si vous et les quartiers populaires ont apprécier leur augmentation ?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@ Arnaud,
La grève m’em… aussi.
Elle me coute de l’argent, du temps, comme chacun des lecteurs de ce blog.
Mais c’est un contrat social. Tout salarié peut se mettre en grève s’il le désire. Et un jour, j’aurai peut-être moi aussi besoin de ce droit.
Vous travaillez 50h, tant mieux ou tant pis pour vous c’est selon votre choix de vie. Mais que voulez-vous dire derrière cet argument ?
Je me répète : le service minimum doit être organisé par l’état (le temps de la classe est de sa responsabilité) et celui-ci ne doit pas se défausser sur les municipalités qui n’ont rien a voir avec la dégradation du dialogue social.
Je n’ai toujours pas de réponse sur l’organisation de la journée le jour ou les fonctionnaires territoriaux seront aussi en grève. Et dans les petites communes ???
C’est facile de trouver des arguments en faveur d’un service minimum, mais le rendre efficace me semble une chose plus ardue.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Monsieur Burlot,
Il s’agit là d’un service public, d’un quasi monopole. Vous pensez que les Pompiers, les Policiers, ou même EDF feraient grêve totalement en se fichant totalement de la vie humaine ? Non, et pourtant les pompiers mériteraient bien une petite augmentation, et vu le travail difficile des policiers (surtout fasse aux incivilités, à la pression médiatique et aux menaces d’accusation fallacieuses…) eux aussi pourraient faire grêve.
Les professeurs, les institueurs (ou les professeurs des écoles comme on les appelle maintenant) ont le devoir dédiquer nos enfants, de transmettre un savoir, de diffuser le respect et la civilité. Leur travail est aussi difficile, devenu dangereux. Je suis pour que l’on leur donne plus de pouvoirs vis à vis des élèves qu’ils encadrent. Depuis les pseudis réformes Jospin de la fin des années 80, on a vu ce que ça a donné.
Qu’ils manifestent contre les classes surchargées je ne peux les blamer, mais de kà à stigmatiser un point particulier et à générer les enfants et parents, non. Le service minimum est là pour éviter, justement, que les enfants soient livrés à eux-mêmes.
Maintenant que ce soit à l’état et non aux municipalités, je n’en sait rien. Je ne suis pas expert dans la décentralisation
Et puis si vous pouvez confirmer les propos de Monsieur Boualem, s’il vous plait, faites le en toute transparence

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@Abdelkader Boualem
Je trouve detestable ces méthodes poujadistes de tout mélanger et de faire l’amalgame entre garderie, indemnités, mais bon on a les opposants qu’on peut.
Il n’y a aucune gène à répondre à ces questions puisque la réponse est publique, il y a eu une délibération au dernier conseil municipal sur les différentes indemnités.
Et effectivement la municipalité a augmenté les indemnités des élus socialistes et de tous ceux qui ont une délégation, car précédement simples militants ou membres de l’opposition au conseil municipal leurs indemnités étaient nulles.
Pour les indemnités il s’agit d’une enveloppe calculée sur la base de 20 adjoints (c’est la loi qui fixe le nombre d’ajoints) qui est répartie ensuite sur l’ensemble des adjoints et des conseillers municipaux délégués, en clair qu’il y ait 20 adjoints ou 20 adjoints + 33 conseillers municipaux délégués l’enveloppe sera strictement identique.
L’indemnité sert à compenser les pertes de revenu et les dépenses occasionnées par l’exercice du mandat électif.
Oui la démocratie a un coût et elle doit permettre à chacun de pouvoir l’exercer, et sauf à épouser les idées poujadistes et populistes où elle devrait être exercée bénévollement, il est nécessaire que chacun soit indemnisé à la hauteur de son implication, la conséquence dans l’hypothèse inverse serait de laisser le pouvoir seulement aux plus riches, et l’histoire m’enseigne que c’est très dangereux.
Pour en revenir au service minimum et que vous voulez tout savoir, j’ai des enfants 2 plus agées que la votre, demandez à l’enseignante qui visiblement vous satisfait pleinement comment évalue son statut en fonction de la journée garderie matin, heures de cours, déjeuner, heures de cours et garderie.
Les BOBO socialistes, comme vous dites très courtoisement, se battent pour sauvegarder l’école publique et en particulier l’ECOLE maternelle (que tous les pays nous envient) rappelez vous il est prévu par le gouvernement que vous soutenez de supprimer l’école maternelle et comme c’est curieux de la remplacer par de la garderie!
Heureusement que vous n’êtes pas élus sinon vous auriez déjà entamé sérieusement vos RTT et congés annuels.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Monsieur Defait,
Comme ce n’est pas un secret de polichinelle, pourriez-vous s’il vous plaît préciser le montant de l’augmentation de ces indemnités ?
Monsieur Amedro, Conseiller Régional (vice président des verts) et Adjoint au Maire, gagnait déjà (si la moyenne est respectée) près de 3 500 € d’indemnités (selon la grille en vigueur). Je ne sais pas s’il travaille encore dans le privé. Aura t-il lui aussi une augmentation ?
Combien cela coutera t-il à la ville ? Ceux qui sont adjoints au maire ne travaillent pas à côté ? C’est ce que vous prétendez ?
Plus de transparence s’il vous plaît, c’était une de vos 146 promesses de campagne

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@arnaud
Je ne suis pas sûr de comprendre toutes les questions.
Concernant le coût annuel pour la ville, je n’ai pas le chiffre en tête mais il est publique et consultable.
Concernant des augmentations d’indemnités par adjoint le montant est en baisse par rapport à ce que touchais un adjoint de l’ancienne équipe.
Concernant la situation professionnelle d’A.AMEDRO je lui laisse le soin de vous répondre je ne connais pas ses indemnités de conseiller régionale mais elles doivent être identiques à celles d’A.RAMADIER.
Les adjoints et conseiller municipaux délégués travaillent pour la plupart, et les indemnités sont justement faites pour compenser les pertes de salaires ou de revenu(pour les professions libérales) occasionées par les abscences répétées (qui ne sont pas rénumérées par l’employeur, qu’il soit public ou privé, et cela me semble normal).

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Nous aborderons ces indemnités dans une prochaine note. Attention tout de même à prendre en compte le coût de la démocratie. En guise de provocation je dirais qu’une dictature esclavagiste aurait certainement une efficacité économique supérieure à une démocratie. Il faut donc en accepter le coût, mais reste à évaluer le ce qui est juste ou pas.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Laurent Comparot | 19 mai, 2008 à 12 h 38 min

Monsieur Arnaud, vous faîtes du hors sujet. Quand cela vous arrange et vous profite, les dépenses municipales sont bonnes à prendre.
J’aurais bien aimé savoir combien la mise en place du service minimum d’accueil a coûté à la commune lors de la précédente grève.
Pour en revenir aux indignations des radicaux aulnaysiens, elles font bien rire. Elles relèvent du plus grand comique. Il serait tant que Monsieur Chaussat et ses demi-sels sarkozystes s’occupent des élèves aulnaysiens et de leurs parents. Je rappelle que le sieur Chaussat a entravé pendant de longues années la construction du 7ème collège… pour finalement en faire une des 3 priorités de sa campagne pour la cantonale sud. Depuis, sans doute saisi de cette maladie de la dilettante qui frappe les conseillers généraux de droite du canton sud, il néglige les conseils d’administration du Collège du Parc. Qu’en sera-t-il quand le septième collège sortira de terre ? A quand un service minimum obligatoire pour les conseillers généraux de droite du canton sud ?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

le débat est intéressant et je donnerais mon point de vue plus tard car il y a beaucoup de mélange pour l’instant.
je veux juste revenir sur les indemnités : la loi ne fixe rien contrairement à ce que dit monsieur Defait, elle fixe juste le maximum. pour aulnay 20 adjoints maximum avec une indemnité maximum. mais rien absolument rien n’oblige à être au maximum. alors voici un petit calcul (en net):
avant il y avait 14 adjoints à 1450 euros soit 243600 euros annuels + le maire a environ 3500 euros soit 42 000 annuels.
aujourd’hui il y a 20 adjoints à 1980 euros + 4 conseillers à 1169 euros + 9 conseillers à 540 euros soit 589 632 euros annuels + le maire à 5025 euros soit 60300 euros annuels.
résultat : avant = 285 600 euros annuels
après = 649 932 euros annuels soit 128% de plus !
j’espère que les aulnaysiens seront 128% mieux servis.
ah le pouvoir d’achat…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

j’ai fait une erreur sur le calcul, l’augmentation n’est pas de 128 % mais de 228%, qui dit mieux !

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Ça s’appelle sûrement un post pêle-mêle. Chacun y vas de sa petite information, mais certaines ne sont pas vraiment en rapport avec le sujet de départ, non ? Un vrai bonheur.
En particulier ce Monsieur dont la société n’a pas encore re-négocié les RTT contre une absence de délocalisation. Quelle chance il a … Moi je n’en ai jamais eu des RTT, mais bon mes enfants ont une grand-mère qui les garde les jours de grève. Il est bon que les seniors reprennent une petite activité. En attendant leur prévisible retour à l’emploi. La seule pépite qui aurait un lien avec le site d’Aulnay radical, c’est celle concernant le conseil d’Administration du Parc séché par le furtif conseiller général. Finalement je rejoins Laurent, réclamons un service Minimum des conseillers généraux du sud d’Aulnay.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

M. Abdelkader Boualem,
Je suis un lecteur régulier du blog des radicaux d’aulnay. Et nous avons eu en effet un explication sur l’utilisation d’un adjectif. Vous citez le lien, et vous avez raison. Les lecteurs de monaulnay n’ont peut-être pas toujours le réflexe d’aller voir votre blog.
@ Arnaud,
L’école publique n’a pas de monopole, il existe un secteur privé. Et c’est à chacun de faire comme bon lui semble.
@ hervé boivin,
Ma fille unique est en maternelle sup, dans le public. C’est simple, c’est à côté, c’est gratuit et laïc.
Mon choix personnel va vers le public, c’est mon choix, et je n’oblige personne à faire le même.
Et je n’ai jamais envisagé de faire autrement.
En quoi mon honnêteté serait-elle entamé ?
Satisfait ?
Cordialement

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Ah nos nouveaux amis de la majorité, ils souffrent d’être élus…et d’être payés… on va bientôt pleurer et réussir à faire pleurer des rmistes, moi je les classe dans les gratteurs…et oui que vont-ils réussir à gratter…après les élus de droite voilà les élus de gauche…
je pense que ce post ne sera pas publié et je ne vous en veux pas, ça sera naturel…
ce qui est sur c’est que Monsieur Chaussat ne pourra pas faire plus car étant dans la minorité du département…
que le nouveau maire a déjà changé de voiture…et que connaissant la turpitude de l’ancien et ayant des éléments sur le nouveau…ça me rassure…et pour confirmer ce que dit bruno defait on a les ELUS qu’on mérite…et pour Aulnay c’est mal barré

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Abdelkader Boualem | 19 mai, 2008 à 20 h 28 min

Bruno Defait, comment pouvez-vous me qualifier de poujadiste quant M. Segura, fonctionnaire de l’éducation nationale, décide pour des raisons idéologiques de supprimer le service minimum ?
Curieux, votre remarque insultante sur « on a les opposants qu’on peut ».
Je vous rappelle être un citoyen respectueux de la majorité et de l’opposition et j’invite l’élu socialiste que vous êtes à lire Rosa Luxembourg pour vous rappeler qu’un jour vous redeviendrez l’illustre anonyme que vous avez toujours été. .
Comme vous faites le plaisir débattre, je suis soucieux des deniers publics et du coût de la démocratie, pouvez-vous me dire si des cars municipaux ont été mis à la disposition des enseignants pour qu’ils manifestent ? Si c’est vrai, ça c’est du poujadisme à la sauce éducation nationale sans les bouchers et les commerçants.
Vous parlez d’amalgame entre vos indemnités grassement augmentées, vos futurs voyages s et la garderie. Vous oubliez encore une fois que je paye des impots et que je perds de l’argent moi contrairement à vous par la suppression de ce service public d’accueil.
Je vois que vous êtes un grand donneur de leçons à la polémique facile qui oublie qu’il ne doit sa victoire, pas par la qualité de son programme mais que par le charismatique et célèbre Gérard Gaudron.
Je reviens sur le prix de la démocratie, vous ne manquez pas d’air pour justifier une telle augmentation ?
Profitez, la soupe est bonne mais les miserables n’oublieront pas dans 6 ans? Très vite, il faudra rendre des comptes sur vos pratiques. C’est fou comme M. Segura et son équipe me rappellent étrangement M. Sarkozy (augmentation des indemnités, voyages, diplomatie internationale, Oxygène People…).
Dernière chose, vous parlez d’indemniser chacun à la hauteur de son implication d’élu, pourriez-vous nous communiquer la liste de ces élus qui auraient abandonné leur emploi pour se consacrer ce nouvel eldorado municipal. Ah, ces grands comiques socialistes là ne me font vraiment pas rire.
PS : Aujourd’hui, on m’a invité à prendre mes dispositions pour une nouvelle grève jeudi 22 mai. Remerciez de tout cœur M. Segura pour cette nouvelle journée perdue… et félicitez le pour cette belle augmentation collective. Beaucoup découvre le vrai visage du maire et à coup sûr, si il ose se representer, perdra le canton nord et la mairie. Soyons donc patient…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

à propos du 7ème collège, je rappelle quelques élements essentiels :
il faut 8000 m2 qui ne se trouvent sous le sabot d’un cheval surtout dans le canton sud. si quelqu’un les avait il ne fallait pas qu’il hésite.
la ville avait proposé le terrain de sport Berteaux qui sert aujourd’hui au tir à l’arc. cela fait près de 3 ans !
le conseil général n’a plus au budget la construction de ce collège. pourquoi ?
le premier conseil d’administration du collège depuis l’élection de Jacques Chaussat s’est tenu le jour ou en apprenait la date (pareil pour moi qui y siégerait en tant que conseiller): dur donc d’être libre en moins de deux heures ! lui et moi y seront le prochain coup.
l’actuel « service minimum » n’est pas un service éducatif mais de « garde ». ce ne sont pas des enseignants qui le font mais des personnels qualifiés pour l’encadrement des enfants. si la ville le gère, c’est l’état qui paye la ville pour cela.
en cas de grève des fonctionnaires locaux ? c’est déjà arrivé. et il existe aussi un droit de réquisition qui existe pour tous les fonctionnaires, enseignants comme fonctionnaires municipaux.
casser une grève c’est rendre le même service en remplacant les grévistes par des personnels ayant les mêmes qualifications. ici il s’agit juste d’assurer la garde des enfants. à noter que cela existe dans plusieurs écoles des hauts de seine sans que cela n’ait jamais « tuer » ni un enseignant ni une grève.
on connait des greves dans l’éducation depuis plus de 20 ans, pour toujours les memes raisons : c’etait toujours mieux avant. pourtant le budget n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui ni le nombre d’enseignants aussi élevé. ne confondrait-on pas quantité et qualité ?
comptez le nombre de profs aux commandes de notre ville dans la nouvelle majorité et vous saurez pourquoi ils agissent ainsi : par corporatisme.
au fait les bus fournis aux syndicats : c’était juste illégal, mais cela ne restera pas impuni…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Bonjour à tous
Jsute pour parler des indemnités c’est quand même marrant quand on pense à Mr Gaudron qui cumulait celles de député, demaire et des Assedics…
Enfin bref je dis ca je ne dis rien…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Mrs bouallem…
ahlala, certains de vos commentaires m’attérent. Vous semblez etre tant preoccupé par le confort et le devenir des aulnaysiens en balancant des attaques pas toutes vérifiées d’ailleurs contre la majorité municipale. mais revenons en au point de départ de ces echanges, le service minimum…
Pour vous et pour d’autres d’ailleurs, tout est une question d’argent!!! Choquant pour un pére de famille qui se dit soucieux pour les aulnaysiens mais qui visiblement ne se soucie pas du devenir de l’ecole de ses propres enfants.Autant j’ai pu critiquer le service minimum proposé par l’ancienne majorité municicpale autant j’apporte mon soutien à l’équipe de Mrs segura pour cette difficile et courageuse décicion, conscient des difficultés générées pour les familles, les plus modestes surtout…Mais aujourd’hui ces profs reclament de pouvoir excercer leur métier, instruire et eduquer nos enfants, dans des conditions correctes! les grandes victoires ne se font pas faites sans sacrifice, et pour info, 2 de mes voisines ont laissé leurs filles à ma mére afin de pouvoir aller travailler.Sachez qu’au sein des quartiers ou vivent la plupart des parents au revenus modestes dont vous semblez prendre la defense, sachez qu’il existe un principe que l’on ne trouve peut etre pas ailleurs; la solidarité…Avoir une école publique de qualité, et faire que nos enfants soient instruits dans les meilleurs conditions possibles, voilà ce qui m’importe…
Ensuite, en lisant vos commentaires, on a l’impression que la majorité est en place depuis 4 ans, que la ville a un déficit de 600 millions d’euros et que rien ne va…laissez donc le temps au temps et arreter de crier au loup, plutot que de faire peur aux aulnaysiens, laisser venir les premiers resultats et vous verrez que le changement de majorité était et sera la meilleur solution…Maintenant si vous etes allergique au socialisme, et à Mrs Segura je ne peux rien pour vous…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown