Conseil municipal, Fêtes et cérémonies

Tibétains et démocrates chinois à l’honneur

25 avril, 2008 à 2:51 | Posté par
P1060231drapeautibet
Drapeau tibétain à la fenêtre
de l’Hotêl de Ville

Hier soir avait lieu la cérémonie de solidarité avec les démocrates chinois et le peuple tibétain organisée par la municipalité en présence d’une trentaine de personnes et certains conseillers municipaux dont une de l’opposition (Annie Delmont-Koropoulis, déjà seule élue de l’opposition présente à la réunion publique à propos du CMMP).

La motion votée à la fois par la majorité (sauf les communistes) et l’opposition a été lue à nouveau par l’adjoint et conseiller régional Vert Alain Amédro, oganisateur de cette cérémonie.

P1060232tibetnchdon Ensuite, Nima Nchodon, une des responsables du peuple tibétain en France a pris la parole. Elle a lié le sort du peuple tibétain et chinois qui tous deux "souffrent dans leur pays". Elle a précisé que les tibétains, en plus de la répression idéologique dont les dissidents chinois souffrent déjà, subissent un "génocide" de culture et de population et sont enfermés dans "une boite de silence".

Le danger d’une instrumentalisation de l’actualité

Le groupe des conseillers municipaux communistes, en ne votant pas la motion proposée par la municipalité, disaient dénoncer une prise d’otage des JO et une certaine instrumentation de cette actualité. Cette instrumentalisation de l’actualité est en effet indéniable. En effet la personne qui a provoqué la prise de conscience massive du problème des tibétains est Robert Ménard, président de Reporters Sans Frontières, association qui ne critique jamais les médias français et financée en partie par (en vrac) le gouvernement américain (NED), les anticastristes, Sanofi-Aventis et François Pinault. Ce véritable caillou dans la chaussure qu’est le trublion Ménard pour la cause des tibétains a tout de même aidé fortement à la médiatisation de leur cause.

Or les voix dissonantes dans ce concert de louanges médiatique pour la cause du Dalaï-Lama, sont fort rares en France (Voir Jean-Luc Mélenchon ici, et ). Par exemple, très peu de médias français (au contraire de nombreux médias internationaux), n’ont osé parler des lychages anti-chinois dans un premier temps, rendant incompréhensible la menace de démission du chef non-violent des tibétains.

Pour tous ces sujets voir le très bon dossier (hélas payant) du site web Arrêt sur Images.

Le piège semble-t-il évité

La cérémonie à la mairie n’est semble-t-il pas tombée dans le piège de la mode pro-tibétaine qui prend subitement dans notre pays à l’occasion des JO et qui a toutes les chances de retomber aussitôt ceux-ci terminés. En effet le soutient au peuple tibétain était assorti d’un soutien aux dissidents chinois et aucune politique à tenir quand aux JO de Pékin n’a été conseillée.

Dorénavant, tous les 10 mars le drapeau tibétain (interdit en Chine) devrait être hissé sur la mairie.

Hervé Suaudeau

3 Réponses à “Tibétains et démocrates chinois à l’honneur”

je veux dire ici que forcément quand on est plus maitre de l’agenda municipal, il est plus difficile d’être disponible pour celui-ci.
lors de la réunion du CMMP, j’étais personnellement à Bordeaux et hier soir j’avais d’autres obligations. ma collègue Annie présente a toute liberté comme chacun de nous d’être présente à des manifestations municipales, et c’est bien ainsi.
pour ce qui est du Tibet, il est vrai qu’il ne faut pas céder à la mode actuelle de rendre aussi simpliste la situation sino-tibétaine.
je ‘intéresse personnellement à cette question depuis bientôt 22 ans, j’en suis donc parfaitement informé.
mais l’heure n’est plus aujourd’hui à la nécessaire empathie et démonstration du « gars le plus compatissant ». l’heure est à la résolution et à la diplomatie, et cela demande de ne pas jeter de l’huile sur le feu ni de donner à chacun des occasions de ne pas faire un pas vers l’autre.
il ne faut pas connaitre grand chose des chinois pour ignorer une immense fièrté de ce peuple et l’inimaginable sentiment de « perdre la face ».
gardons à l’esprit que le résultat est certes très important mais que la méthode l’est tout autant si l’on veut y parvenir.
oui au peuple tibétain mais non à l’anti-chinois…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

on persiste et signe
quel bonheur! la devanture de notre mairie naura plus à rougir devant celle de l’ONU.
Demain toutes les banieres de tous les peuples opprimés sur le frontont de notre mairie?Je ne crois pas.
Cependant je demande solenellement à nos élus de profiter de cette journée du 10 Mars pour également faire flotter au vent de la liberté les drapeaux du front polisario,des palestiniens,des aborigènes,des indiens autochtones d’amerique du nord et j’en passe…
Mais une fois de plus je ne pense pas que le courage politique et les prises de position politique seront au rendez au rendez vous.
C’est tellement sympa de surfer sur les idées à la mode.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Je suis pour la liberté d’expression et le respect des autres. Je suis tout à fait d’accord avec ce que vient de dire Amar.
Le soutien aux Tibetains et à tous les autres…
C’est une question à la mode en précisant que le combat des Tibetains et juste, comme celui des Corses, des Basques, des Flamands etc…
Peut-on soutenir toutes ses minorités sans faire la balknisation de l’Europe du sud.
Je pense que le peuple Tibetain trouve de la nourriture au moment ou d’autres ne trouvent rien.
je soutiens le peuple Tibetain comme je soutiens le peuple Chinois qui par cette fenêtre des jeux aura un ciel un peu plus dégagé.
Pour un monde plus juste.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown