Culture, Loisirs

La gratuité des musées aux portes d’Aulnay

8 janvier, 2008 à 11:44 | Posté par

Frequentation_musee 2008 est une nouvelle année pour la culture qui s’ouvre sur un air de gratuité. En effet depuis le 1er janvier (non il ne s’agit pas d’une histoire fumeuse ou fumante…) le ministère de la culture, dirigé rappelons-le par Christine Albanel, expérimente la gratuité des musées, mesure qui s’inscrit dans une volonté de favoriser l’accès du plus grand nombre à la culture.
Cette expérimentation se déroulera jusqu’au 30 juin 2008 dans toute la France et concernera surtout les collections permanentes des musées, qui seront donc accessibles gratuitement, les expositions temporaires bénéficiant déjà d’un public d’habitués.
Deux dispositifs de gratuité – gratuité totale et gratuité ciblée – seront expérimentés :

Un panel de quatorze établissements, musées et monuments historiques, sélectionné pour sa très grande diversité, bénéficiera de la gratuité totale :
   – à Paris et en région parisienne, les musées – Guimet, de Cluny, des Arts et métiers, des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye, de la Renaissance d’Ecouen, de l’Air et de l’Espace du Bourget ;
   – en province, les musées de la Marine à Toulon, Adrien Dubouché à Limoges, Magnin à Dijon, le palais du Tau à Reims, le palais Jacques Cœur à Bourges, le château d’Oiron, le château de Pau et celui de Pierrefonds.

En outre quatre grands musées parisiens testeront la gratuité ciblée à destination des jeunes âgés de 18 à 25 ans inclus en organisant à tour de rôle des nocturnes de 18 heures à 21 heures.
Seront ainsi accessibles :
   – le mercredi, le musée national d’Art moderne,
   – le jeudi, le musée d’Orsay
   – le vendredi, le musée du Louvre,
   – le samedi, le musée du Quai Branly.

L’objectif de l’expérimentation est d’évaluer l’impact de la gratuité sur l’affluence mais surtout la composition socioprofessionnelle du public. Les établissements concernés recevront une compensation financière, estimée à 2,2 millions d’euros. Le ministère de la Culture et de la Communication coordonnera et supervisera l’ensemble de l’opération, puis un prestataire extérieur, désigné prochainement sur appel d’offres, évaluera l’impact de la gratuité sur les musées concernés en comparant l’affluence durant les six mois d’expérimentation à la fréquentation en période de tarification. En fonction des résultats de l’étude, le Gouvernement décidera ou non, au début de l’été 2008, d’étendre des mesures de gratuité aux musées nationaux.

L’occasion est en tout cas rêvée pour découvrir, tout proche d’Aulnay, les collections du musée de l’Air et de l’Espace du Bourget. Ou comment "s’envoyer en l’air" devient à la portée de toutes les bourses…

Jean-Gauthier Quintard

Les commentaires sont fermés.