Conseil municipal

Compte rendu du conseil municipal du 27 septembre

29 septembre, 2007 à 23:49 | Posté par

Le sujet principal de ce conseil a été sans aucun doute la délibération passée après minuit sur la création controversée du conseil pour les droits et devoir des familles, mais ceci a été traité dans une note précédente et nous y reviendrons pas.

L’ordre du jour (voir ici) était plutôt consistant avec 67 autres délibérations, le conseil s’est terminé vers 1h du matin. Voici une liste non exhaustive de différents temps forts des discussions et décisions:

– M. Amédro (Les Verts), profitant d’une faute d’orthographe sur un compte rendu, a pointé les contradictions des discours sur les machines à voter. Le maire, malgré quelques protestations, a refusé de répondre si les prochains scrutins se dérouleront de façon électronique ou pas.

– M. Ramadier (adjoint à la jeunesse) a reconnu sans se défiler les problèmes d’organisation des activités d’été des jeunes et promis de s’améliorer la prochaine fois.

– M. Ségura (PS), en prenant l’exemple réussi de la cuisine centrale d’Aulnay-sous-Bois, a estimé que dans les nouveaux collèges les cuisines seront centralisées aussi.

– Le conseil à voté le passage dans le domaine public communal des voies privées et des dépendances ouvertes à la circulation publique du hameau de la Saulaie au Gros Saule (rues du Docteur Fleming, Dr. Schalow, Dr. Garasse, Dr.  Ribeyre et Dr. Henri Mondor). La commune sera désormais propriétaire et entretiendra les voies.

– M. Labbé (PCF) à l’occasion du vote du financement de d’une mission portant sur le plan de sauvegarde de la copropriété Savigny Pair, a regretté que l’on ai vendu à la découpe l’"une des plus belle cité locative de France" il y a moins de vingt ans et que la ville soit désormais obligé de mettre la main à la poche car la cité s’est progressivement mise en difficulté.

– Le maire a convenu de renommer le foyer club du Hameau de la rue des Érables, "salle du hameau – Yvonne Louis" en hommage à l’ancienne conseillère municipale PS.

– Les élus de l’opposition on mis en doute la capacité et la volonté de la municipalité à faire 1 relogement de famille pour 1 appartement détruit dans le plan de rénovation urbaine (1 pour 1). M. Gaudron a assuré sa volonté de vouloir faire du 1 pour 1 tout en reconnaissant les retards de construction.

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.