Education, Ile-de-France

Le lycée Saint-Louis s’ouvre à la banlieue

1 décembre, 2006 à 9:32 | Posté par

Après les Conventions d’éducations prioritaires lancées par Sciences-Po, suivis par le programme Pourquoi pas moi ? de l’ESSEC, les établissements de prestige s’intéresse aux établissements de banlieue.

Ainsi, le lycée Henri IV a ouvert en septembre une classe préparatoire dédiée aux élèves boursiers. Il sera suivi, à la rentrée 2007, par le lycée Saint-Louis qui lancera un partenariat avec six lycées de banlieue, dont trois en Seine-Saint-Denis: les lycées Voillaume d’Aulnay-sous-Bois, Alfred Nobel de Clichy-sous-Bois et Jacques Brel de La Courneuve.

Le partenariat a été annoncé la semaine dernière par le ministre de l’Education, Gilles de Robien. Le lycée parisien du VIe arrondissement s’engage ainsi à « examiner attentivement » les candidatures des élèves issus des établissements partenaires, qui eux ne disposent pas de classes préparatoires. Les admis bénéficieront d’une offre de logement et d’un soutien pédagogique durant deux ans. Par ailleurs, un tutorat sera mis en place pour les élèves de 1ère et de terminale dans les lycées de banlieue. Ce dispositif expérimental sera évalué quatre ans plus tard.

Alors que l’on s’inquiète de la fuite des cerveaux français vers les Etats-Unis, on pourrait s’inquiéter de la fuite des cerveaux de banlieue vers Paris.

Jérôme Charré

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.