Communication, Seine-Saint-Denis, Social, Urbanisme

Une ville en mouvement…

29 mai, 2006 à 20:27 | Posté par

… tel est le titre du bilan d’étape de l’actuelle majorité aux manettes de la ville depuis 1983 pour la période 2001-2005. Et bien, force est de constater qu’il n’y a pas que la ville qui est en mouvement, sur le départ. Les services dits publics aussi.

Une ville comme Aulnay-sous-Bois avec ses quelques 80 000 habitants soit presque autant que le Xe arrondissement de Paris disposait d’un maillage de services publics assez conséquent. Et pour cause: une agence EDF-GDF rue des Ecoles; un commissariat, une antenne de police et une gendarmerie; deux centres de sécurité sociale (Galion et rue Marcel Sembat); 3 permanences de la CAF (rue Marcel Sembat, allée des Sapins, place des Etangs); une agence de la CNAV à Chanteloup; une agence ANPE au Vieux Pays; une Bourse du Travail; le centre Marcel Dassault à Chanteloup; 6 agences de La Poste; un Centre des Impôts avenue de la Croix-Blanche. (Source: Guide municipal 1998).

Or, aujourd’hui, où en sommes-nous ? l’agence EDF-GDF est désormais remplacée par une permanence en mairie annexe. La gendarmerie a été fermée suite à la loi Chèvenement sur le maillage police-gendarmerie puis revendue à Logement Français. L’antenne de police fortement dégradée lors des événements de novembre devrait être transférée dans le pôle Services publics sur la RN2. Les deux centres de Sécurité sociale ont fusionné en un seul centre rue Marcel Sembat dont le transfert est également prévue dans le pôle Services publics sur la RN2, mais une réforme similaire à celle en cours dans le Val-de-Marne (qui passera de 40 à seulement 8 centres) risque de faire disparaître notre centre aulnaysien.

Les 3 permanences de la CAF ont été regroupées en une antenne intercommunale à la Cité de l’Europe. L’agence de la CNAV a été fermée et remplacée par une permanence en mairie annexe. L’agence ANPE a été déplacée dans la ZI La Garenne. La Bourse du Travail a failli être fermée. Le Centre Marcel Dassault semble avoir disparu des guides et publications municipales au profit de la M2E. Les agences de La Poste, rue d’Aligre et du Galion semblent en sursis. Enfin, le Centre des Impôts est désormais situé au Blanc-Mesnil.

Une ville en mouvement certes, mais faite pour nous ?

Jérôme Charré

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.