Internet - Blogs, La vie de MonAulnay, Médias

Le Parisien: Ces blogs qui parlent de vos villes

28 mai, 2006 à 10:55 | Posté par

Comme les radios libres dans les années 1980, les blogs sont devenus de vrais médias de proximité qui relatent petits et grands événements des villes. Au passage, ils égratignent volontiers la politique de l’équipe municipale en place.

Toutes les villes du département ou presque ont leur site Internet, depuis plusieurs années déjà. La mode aujourd’hui est au blog citoyen, c’est-à-dire au carnet de bord en ligne tenu par un ou plusieurs habitants, qui présentent leur propre regard, forcément subjectif et parfois critique, sur leur commune ou leur quartier, et invitent les visiteurs à s’exprimer en notant leurs commentaires. Le phénomène, comparable à l’essor des radios libres, a même donné lieu, cette année, à la création du prix du Blog citoyen, qui sera décerné le 1er juin à l’échangeur d’Alençon.

Voici une sélection de ces « sites citoyens » en Seine-Saint-Denis : ceux qui veulent « rester neutres » et ceux qui s’opposent carrément aux maires en place. Nous n’avons retenu que les sites régulièrement mis à jour. En effet, si quelques clics de souris suffisent pour créer son blog, l’alimenter régulièrement en articles et en photos demande un vrai travail…

Bondy Blog est la star du genre. En novembre 2005, le magazine suisse « l’Hebdo » ouvre ce blog avec ses journalistes qui se relaient à Bondy dans l’espoir de comprendre la banlieue. Le 1er mars, le Bondy Blog passe aux mains de huit jeunes de Bondy, sélectionnés et formés par « l’Hebdo » pour poursuivre l’idée des reportages et témoignages des quartiers depuis le quartier. L’équipe aborde ainsi le racisme, la laïcité, le chômage ou la liberté sexuelle. « Les connexions sont stables : de 1 500 à 2 000 lecteurs par jour. On constate en revanche une très forte augmentation des commentaires : entre 50 et 100 par jour. Comme si les lecteurs se fidélisaient et devenaient en même temps plus actifs », conclut Serge Michel, à l’origine de l’aventure. http://previon.typepad.com/hebdo

Made in Aulnay, né pendant les émeutes de novembre, joue la carte « coeur ». Ses deux auteurs, associés d’une société de télécoms domiciliée à la cité des 3 000, à la Maison de l’économie et de l’emploi, s’attachent à parler du quartier et de la ville sous toutes ses formes. Le blog rapporte tout aussi bien le témoignage de Smaïn, violemment interpellé par un jeune, qu’un portrait d’institutrice. « Nous voulons faire des portraits un rendez-vous avec l’internaute, pour dire qu’à Aulnay aussi il y a des personnes sans problèmes et des parcours intéressants de gens qui habitent la ville où y travaillent », explique Zineddine Chenoufi. Made in Aulnay reçoit environ « 2 000 connexions par semaine », assure ce responsable du site, et nécessite quatre heures d’écriture hebdomadaire. http://madeinaulnay.blogs.liberation.fr/ouardizineddine

MonAulnay, créé il y a plus d’un an, se veut la référence en matière d’information de proximité. Dans le droit fil de Mon Puteaux, lancé il y a quatre ans dans les Hauts-de-Seine, MonAulnay est géré par Jérôme Charré, étudiant en histoire à Jussieu et militant UDF, dont le travail de recherche repose sur le logement social et le développement urbain à Aulnay-sous-Bois de 1945 à 1980. « Je donne de l’espace à l’information locale », raconte l’étudiant qui ne rate pas une séance du conseil municipal. De la Fête de l’orchidée en passant par le Salon de l’emploi, le blogueur passe au peigne fin sa ville. « Je dis également mes désaccords avec les projets municipaux, notamment sur le renouvellement urbain des 3 000 », ajoute Jérôme Charré, qui a eu 8 000 visites en avril. « Dans les commentaires, poursuit-il, les gens disent un peu leur ras-le-bol. » Point fort de ce blog : les nombreux liens avec des sites sur Aulnay, le département, les partis politiques, les administrations, etc. https://monaulnay.com

MonSevran se situe dans la ligne de MonAulnay, même s’il est un peu moins riche. Il est aussi tenu par Geoffroy, un jeune militant UDF. Beaucoup d’informations pratiques (problèmes du RER, horaires de la déchetterie), quelques points de vue sur la vie locale, peu de commentaires d’internautes ni de photos. http://spaces.msn.com/monsevran

Le Raincy-nono est le site « non officiel » du Raincy qui propose « des informations sérieuses et moins sérieuses », sur un bandeau orné de marguerites. Créé l’été dernier, ce blog joue beaucoup sur l’image en proposant des photos de travaux (le tram-train notamment), de panneaux, d’aménagements… assorties de commentaires plutôt ironiques que critiques. Intéressant : les liens avec des sites historiques sur la ligne des Coquetiers ou le nom des rues. http://raincy-nono.over-blog.com

Marie-Pierre Bologna

Les commentaires sont fermés.