Enfance, Entreprises, Ile-de-France, Seine-Saint-Denis

Le succès des crèches d’entreprises

18 octobre, 2005 à 16:55 | Posté par

Pionnière en matière de création de crèches d’entreprise en France, la Seine-Saint-Denis renoue avec son passé. En effet, alors que la première crèche d’entreprise s’était ouverte sur son territoire, notre département connaît un véritable boom. En effet, des projets sont en cours dans l’ensemble du département.

Lundi après-midi avait lieu la pose de la première pierre d’une crèche en plein coeur de la zone d’activités de Paris Nord 2. L’établissement doit être livré début 2006. Il implique une dizaine de sociétés. La nouvelle structure gérée par l’association Kangourou disposera de 30 berceaux, sera ouverte jusqu’à 20h et "pourra accueillir une soixantaine d’enfants pour 1 400 salariés concernés au même prix qu’ailleurs", précise Laurence Petit, présidente de l’Association des crèches de Paris Nord 2. Une autre crèche de 60 berceaux ouvrira à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle au début de l’année.

Mais, l’essor de ce type de crèches idéales pour les salariés se développe partout en Seine-Saint-Denis. Ainsi, à Saint-Ouen, à l’initiative du GISO (Groupement interetreprises de Saint-Ouen), un établissement de 41 berceaux doit s’implanter en janvier dans le parc Dhalenne. A Aulnay, PSA Peugeot-Citroën a lancé son propre projet qui se matérialisera en 2007 avec l’aide la ville. A Montreuil, Air France et la BNP se rapprochent en vue d’ouvrir des berceaux communs. D’autres dossiers sont à l’étude, autour des Mercuriales à bagnolet, près du centre commercial Rosny 2, ou encore à Tremblay-en-France.

Michel Langlois, président de la CAF 93, ne craint que ces structures d’entreprises supplante la crèche communale. Au contraire, il s’agit "d’un complément [qu’il] encourage". L’urgence est telle que toutes les solutions intéressantes sont à prendre. Sur 100 enfants de moins de 3 ans, seules 33 places sont offertes en Seine-Saint-Denis.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.