Justice, La vie de MonAulnay

17e défaite judiciaire de la mairie : le tribunal pointe la désinvolture de la procédure-bâillon contre nos articles évoquant les enquêtes pour corruption qui ont visé le cabinet du maire

7 septembre, 2023 à 16:42 | Posté par
Photo : Libération

Nous avons gagné !

La 14e chambre du TGI de Bobigny a reconnu aujourd'hui la nullité de la plainte municipale contre nos articles évoquant les trois enquêtes pour corruption qui ont visé le cabinet du maire. La juge a expliqué cette nullité du fait que la partie civile se contredisait entre les termes qui nous étaient reprochés (dans la plainte, dans le mémoire et ceux en plaidoirie). La justice reconnaît ainsi implicitement que cette plainte a été rédigée avec une grande désinvolture, car la partie plaignante ne semble même pas arriver à préciser ce qu'elle nous reprochait [1].

Mépris municipal de l'institution judiciaire... financé par l'argent du contribuable

Pire, le plaignant M. Benlarbi, directeur adjoint de cabinet de Bruno Beschizza et son avocat n'étaient même pas présents pour écouter le jugement d'aujourd'hui. Nous considérons que c'est une nouvelle preuve de cette désinvolture et surtout de leur mépris de l'institution judiciaire qui a consacré beaucoup d'énergie sur ce dossier.

Nous pourrions regretter que de cette nullité empêche la justice de se prononcer sur le fond de l’affaire (la publicité de trois affaires de corruptions municipales). Mais les motifs de nullité montrent bien le mépris de la mairie envers la justice et que son seul but n'était que de faire une nouvelle procédure-bâillon probablement payée par l'argent municipal. Rappelons que la mairie n'a jamais gagné de procès en diffamation envers ses contradicteurs et vient ainsi d'essuyer sa 17e défaite d'affilée (voir la liste des affaires ici).

Merci aux lecteurs !

Les trois rédacteurs poursuivis remercient chaleureusement les dizaines de lecteurs du blog monaulnay.com qui ont manifesté leur indignation envers cette plainte et nous ont soutenu publiquement et financièrement. Vous avez été nombreux lors des manifestations du 5 et 16 juin 2022 et dans les mois qui ont suivi et ont été présents aux audiences. La solidarité des lecteurs a ainsi pu financer l'action judiciaire destinée à mettre fin au harcèlement municipal envers notre blog. Le 8 juin 2023, le maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, a été cité à comparaître, devant le Tribunal correctionnel de Paris, pour dénonciation calomnieuse envers monaulnay.com. Nous espérons que la justice mettra fin à cette instrumentalisation politique.

[1] C'est avec cette même désinvolture que la municipalité a traité ces accusations de corruption, car le maire a refusé de faire une enquête ou de contester ces accusation pour faire toute la lumière. Selon le cabinet, les enquêtes judiciaires et les plaintes le visant n'ont donné aucune poursuite.

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>